GSMA : Quarante capitaines d’industrie soutiennent le lancement de la Déclaration Numérique à Davos

Cette déclaration rassemble des dirigeants qui s’engagent en faveur
d’un leadership responsable dans l’ère du numérique

DAVOS, Suisse–(BUSINESS WIRE)–La GSMA lance aujourd’hui la “Déclaration Numérique” lors du Forum
Economique Mondial de Davos. Cette déclaration saisit les principes
essentiels guidant l’action éthique dans l’ère du numérique, aidant
ainsi les entreprises à promouvoir ce qui compte le plus pour les
citoyens, les industries et les gouvernements. Les 40 chefs d’entreprise
déjà engagés en faveur de cette déclaration couvrent plusieurs secteurs
industriels et incluent, par exemple, des représentants de Bharti
Airtel, China Mobile, China Telecom, Deutsche Telekom, Ericsson, IBM,
KDDI, KT, LG Electronics, Mobile World Capital Barcelona, Nokia, NTT
DOCOMO, Orange, Samsung Electronics, Sharp, SK Telecom, Sony
Corporation, STC Group, Telefónica, Turkcell, Verizon, Vodafone et
Xiaomi.

Cette initiative est née dans un contexte marqué par des changements
sans précédent impliquant les entreprises et les consommateurs, du monde
numérique. D’ici 2022, 60% du PIB devrait être numérisé 1.
L’arrivée imminente des réseaux 5G va encore accélérer ce changement.
Simultanément, les consommateurs attendent davantage des services
numériques, à juste titre, tandis que la confiance qu’ils placent dans
les entreprises est mise à l’épreuve.

La Déclaration Numérique est un mouvement trans-sectoriel de dirigeants
qui vise à répondre à ces défis majeurs partagés. Ses principes
appellent les entreprises à respecter la vie privée des citoyens ;
manier les données personnelles de façon sécurisées et transparentes ;
mettre en oeuvre des mesures concrètes afin de réduire les cybermenaces
; et s’assurer que l’ensemble des citoyens participent à l’économie
numérique naissante, tout en luttant contre le harcèlement en ligne. Ces
engagements considérés dans leur ensemble permettront de garantir que
l’Internet demeure une plateforme ouverte d’expression et un moteur
d’innovation.

« Les interrogations sociales, technologiques, politiques et économiques
s’associent pour créer un véritable tsunami dans toutes les industries,
» a déclaré Mats Granryd, directeur général de la GSMA. « Une nouvelle
forme de leadership responsable est nécessaire pour traverser avec
succès l’époque dans laquelle nous vivons. Nous nous trouvons au seuil
de l’ère de la 5G, qui va créer de nouvelles perspectives stimulantes
pour les consommateurs et promet de transformer la façon dont chaque
entreprise mène son activité. Face à ces ruptures, les signataires des
principes de la Déclaration Numérique s’efforceront d’assurer le succès
de leurs industries, afin de construire un meilleur avenir pour leurs
consommateurs et les entreprises. Ceux qui ne tiennent pas compte de
cette évolution souffriront d’une surveillance accrue de la part des
actionnaires, régulateurs et consommateurs, » a-t-il ajouté.

« Un avenir numérique positif et favorable fait partie intégrante d’une
société réellement responsable et inclusive, » a déclaré Sunil Bharti
Mittal, président de Bharti Airtel – le premier dirigeant à avoir signé
la Déclaration Numérique. « Un tel avenir ne peut être bâti que par le
biais d’une collaboration constructive et d’un dialogue continu entre
les principaux intervenants. Il est impératif pour l’industrie de
réaliser les investissements nécessaires pour bâtir un écosystème
numérique durable et conserver la confiance des citoyens par une
conduite transparente et responsable en ce qui concerne la vie privée et
la confidentialité des données, » a-t-il ajouté.

« Soutenir la Déclaration Numérique correspond à notre vision de donner
les moyens d’une société progressiste libre et eclairée, » declare
Stéphane Richard President Directeur General d’Orange et President de la
GSMA. « Orange lutte contre l’exclusion numérique avec des innovations
accessibles au plus grand nombre de citoyens. Nous sécurisons et
facilitons la vie numerique des consommateurs grâce à notre expertise en
cyber-sécurite et identité numerique; Unir nos forces dans la
Declaration Numerique nous permet de partager une vision et d’agir de
façon responsable en aidant nos clients à s’engager dans l’ère de
l’intelligence artificielle et l‘Internet des Objets, » a-t-il ajouté.

La téléphonie mobile est l’une des plateformes technologiques les plus
largement déployées au monde, avec plus de 5 milliards d’abonnés à
travers le monde, ce qui représente environ deux tiers de la population
mondiale – un chiffre qui devrait augmenter pour atteindre près de 6
milliards (71%) d’ici 2025. La GSMA, qui représente l’industrie mobile
internationale, est au coeur du processus de nombreuses innovations
technologiques qui façonnent déjà la société numérique de demain, dont
la 5G. L’organisation a collaboré avec les dirigeants pour formuler la
déclaration afin de démontrer l’engagement du secteur privé vis-à-vis du
leadership responsable à un moment où les politiques doivent faire face
à de nouveaux défis posés par l’écosystème numérique en pleine évolution.

Alors que nous entrons dans l’ère de la connectivité intelligente, la
combinaison de la connectivité illimitée, alimentée par la 5G et de
l’Internet des Objets, les volumes massifs de données et l’intelligence
artificielle, continueront à transformer des industries entières. En
signant la Déclaration Numérique, les dirigeants témoignent de leur
engagement à agir de façon responsable, suivant ainsi la vitesse des
changements technologiques.

La GSMA invite les dirigeants de tous les secteurs à se joindre à la
Déclaration numérique et à se questionner sur le rôle qu’ils pourraient
jouer dans la création d’une meilleure société numérique. Pour plus
d’informations à propos de la Déclaration Numérique, dont la liste des
dirigeants qui l’ont déjà signée, veuillez cliquer ici.

-FIN-

Notes aux rédacteurs

1. World Economic Forum, ‘Our Shared Digital Future’ Report (Déc 2018)

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs mobiles dans le monde
entier. Elle réunit plus de 750 opérateurs et plus de 350 sociétés
appartenant à l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants de
téléphones et de terminaux, des éditeurs de logiciels, des fournisseurs
d’équipements, des sociétés Internet et des organismes œuvrant dans des
secteurs d’activité connexes. La GSMA produit également les événements
MWC, leaders du secteur, qui se tiennent chaque année à Barcelone, Los
Angeles et Shanghai, ainsi que la série de conférences régionales Mobile
360.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter le site web de la
GSMA à l’adresse www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter: @GSMA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts médias:
Pour la GSMA
Alia Ilyas
+44
(0)7970 637622
ailyas@gsma.com

Service
de Presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com

L’ISACA, association mondiale de technologie, lance des initiatives axées sur l’avenir à l’occasion de l’année de son 50e anniversaire

SCHAUMBURG, Illinois–(BUSINESS WIRE)–Comptant aujourd’hui plus de 450 000 professionnels engagés et plus de
140 000 membres, l’ISACA, association mondiale axée sur la technologie,
a été fondée par sept personnes sous le nom d’EDP Auditing Association,
en Californie, à l’aube de l’ère des systèmes d’information, à savoir en
1969.

Au service des professionnels de l’audit, de la gouvernance, des risques
et de la cybersécurité ainsi que de leurs entreprises, l’ISACA est
aujourd’hui présente dans 188 pays. Basée près de Chicago, dans
l’Illinois, aux États-Unis, l’ISACA a également créé l’année dernière
une entité à Beijing, en Chine, et a acquis le CMMI Institute en 2016.

En 2019, à l’occasion de l’année de son 50e anniversaire,
l’ISACA a choisi pour thème « Honorer notre passé. Innover notre
avenir. » L’organisation a prévu de nombreuses initiatives pour marquer
cet évènement, notamment :

  • Initiative de transformation de l’audit informatique — En
    février 2019, l’ISACA va lancer un microsite dédié à la transformation
    de l’audit informatique, qui inclura des ressources visant à aider les
    auditeurs informatiques à explorer avec succès l’avenir de la
    profession, notamment dans les domaines émergents tels que
    l’intelligence artificielle et la technologie blockchain. Le site
    présentera en outre les résultats de la nouvelle étude internationale
    menée par l’ISACA sur l’avenir de l’audit informatique, une étude à
    laquelle plus de 4 000 auditeurs informatiques ont participé.
  • Élargissement du cadre de référence COBIT 2019 — Pour
    veiller à ce que COBIT 2019 soit bien à jour en termes de technologies
    de pointe et de directives, l’ISACA mettra régulièrement à jour ce
    portefeuille, notamment via une nouvelle page wiki dédiée au COBIT qui
    permettra aux experts du monde entier de partager leurs points de vue
    sur les ajouts et les mises à jour utiles du cadre.
  • Nouveaux événements et conférences — Grâce à un
    partenariat avec Infosecurity Group annoncé l’an dernier, l’ISACA va
    lancer l’Infosecurity
    ISACA North America Expo and Conference
    , qui se tiendra les 20
    et 21 novembre 2019 à New York, NY, États-Unis, et va présenter sa
    nouvelle conférence EuroCACS/CSX,
    qui aura lieu du 16 au 18 octobre 2019, à Genève, en Suisse.

« En tant que membre de longue date, bénévole et président du conseil
d’administration de l’ISACA durant cette période charnière, je n’ai
jamais été aussi motivé qu’aujourd’hui de faire partie de
l’organisation, et je suis encore plus impatient de voir ce qui va se
passer en 2019 et au-delà », a déclaré Rob Clyde, président du conseil
d’administration de l’ISACA et gestionnaire en sécurité de l’information
(Certified Information Security Manager, CISM). « Nous célébrons notre
passé pour nous inspirer, nous motiver et nous propulser vers l’avenir.
Nous envisageons notre 50e anniversaire comme une expérience continue et
inclusive ainsi que comme une célébration d’envergure mondiale. »

« À l’heure où nous célébrons cette année charnière, c’est l’occasion
pour nous de faire le point sur notre riche passé et de remercier nos
membres, nos bénévoles et notre personnel qui nous ont fait parvenir où
nous en sommes aujourd’hui », a ajouté Brennan P. Baybeck, CISA, CISM,
CRISC, CISSP et vice-président actuel du conseil d’administration de
l’ISACA, dont il assumera la présidence en juin prochain. « Il est tout
aussi important de saisir cette occasion pour nous tourner vers notre
avenir qui s’annonce prometteur. »

Depuis sa création il y a 50 ans – la même année que le premier homme a
marché sur la lune – l’ISACA permet aux auditeurs informatiques et aux
professionnels des technologies commerciales de progresser dans leur
carrière et d’aider leurs entreprises à bénéficier du potentiel positif
de la technologie.

À l’occasion de sa 50e année, l’ISACA a lancé un site Web
anniversaire avec des vidéos, une série de podcasts dédiés à
l’anniversaire, des infographies, des photos et plus encore sur www.isaca50.org.
Nos membres et autres internautes sont invités à participer à la
campagne de médias sociaux intitulée « Où se trouve l’ISACA dans le
monde ? » (Where in the World Is ISACA?) en consultant le site www.isaca50.org/participate
et en suivant la conversation via #ISACA50.

En outre, le 50e anniversaire de l’ISACA sera célébré lors de
chacune des conférences CACS
de l’association qui auront lieu à travers le monde, notamment en
Amérique du Nord où la conférence CACS se tiendra près de Los Angeles,
en Californie (lieu d’origine de l’association).

À propos de l’ISACA

Célébrant aujourd’hui son 50e
anniversaire
, l’ISACA® (isaca.org)
est une association mondiale qui aide les particuliers et les
entreprises du monde entier à exploiter le potentiel positif de la
technologie.

Twitter : www.twitter.com/ISACANews
LinkedIn :
www.linkedin.com/company/isaca
Facebook :
www.facebook.com/ISACAHQ
Instagram :
www.instagram.com/isacanews/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Emily Van Camp, +1.847.385.7223, communications@isaca.org
Kristen
Kessinger, +1.847.660.5512, kkessinger@isaca.org

Wipro classée troisième marque mondiale de services informatiques à la croissance la plus rapide en 2019

Parmi les 10 marques les plus porteuses de valeur du secteur

BANGALORE, Inde–(BUSINESS WIRE)–Wipro Limited (NYSE : WIT, BSE : 507685, NSE : WIPRO), une importante
société mondiale de services technologiques, de conseil et de processus
d’entreprise, a été classée la troisième marque mondiale de services
informatiques à la croissance la plus rapide en 2019 dans une étude
menée par Brand Finance, le cabinet numéro un mondial pour l’évaluation
des marques. Wipro figure également parmi les 10 marques les plus
porteuses de valeur dans le secteur des services informatiques
internationaux.

L’Édition
2019 du rapport annuel de Brand Finance sur les services informatiques

liste 15 marques de premier plan dans ce segment, et sitie la valeur
totale de la marque Wipro à 4,002 milliards USD, une hausse de 25 % en
glissement annuel. Wipro émerge ainsi comme l’une des marques les plus
solides de sa catégorie avec une notation de marque de AA+.

Dans leur communiqué
de presse officiel
Brand Finance a noté que les investissements
importants de Wipro dans ses capacités de transformation numérique, ses
acquisitions de niche, et une modernisation récente de la marque,
l’avaient propulsée au troisième rang des marques à la croissance la
plus rapide dans ce segment.

Le rapport analyse la valeur et la force des 5000 marques les plus
importantes sur 38 secteurs dans le monde entier afin d’établir la liste
des marques les plus porteuses de valeur au monde. La force de la marque
est obtenue à partir de mesures de référence relatives à la marque par
rapport à ses concurrents. Elle est ensuite utilisée pour déterminer un
flux approprié de redevances prévisionnelles de marque, et ce flux est
actualisé en une valeur actuelle nette : la valeur de la marque.

Milan Rao, président du marketing, de l’innovation et de la
technologie et directeur mondial de la fabrication et des
communications,
a déclaré : « Nous sommes ravis d’être reconnus
comme l’une des marques à la croissance la plus rapide dans le paysage
informatique mondial. Cette reconnaissance est un témoignage de notre
riche héritage technologique, de nos investissements soutenus dans le
développement de nos capacités de transformation numérique, et de notre
expertise approfondie du domaine et du conseil. C’est ce qui nous a
permis de créer une valeur durable et d’émerger en tant que partenaire
de confiance pour nos clients. Tandis que nous consolidons davantage
notre écosystème d’innovation et nos capacités pour l’ère numérique,
nous sommes conscients que la valeur de notre marque ne fera, elle
aussi, que se renforcer. »

En mai 2017, Wipro a dévoilé une nouvelle identité de marque, qui
renforçait son engagement, en tant que partenaire de transformation
numérique de confiance auprès des clients, d’offrir, mondialement, des
résultats dans les technologies émergentes telles que le numérique, le
cloud, la cybersécurité, l’hyperautomatisation, l’analyse et
l’ingénierie produit. Avec des capacités de plus en plus diversifiées
dans le monde entier, Wipro s’est engagée à développer un écosystème
d’innovation mondial. La nouvelle identité de marque souligne la
philosophie de Wipro qui consiste à rassembler des connaissances issues
de toutes les industries et technologies afin de maximiser la valeur
commerciale pour nos clients.

Au cours des derniers mois, Wipro a lancé toute une série de campagnes,
dont #BetheNew
et Outperform.
with Wipro
, en association avec ses prestigieux clients afin de
présenter des exemples de réussite et de démontrer comment ses solutions
peuvent offrir aux clients un avantage compétitif dans un monde toujours
plus numérisé.

En septembre 2018, la société a organisé la 13e édition de sa
course annuelle « Spirit of Wipro », qui a vu la participation de
plusieurs milliers d’employés de Wipro, de leurs amis et de leurs
familles, d’anciens salariés, de clients, de partenaires et de
fournisseurs venus de 125 villes dans 34 pays.

L’an dernier, Wipro a été reconnue World’s Most Ethical Company®
(Société la plus éthique au monde) par l’Ethisphere Institute® pour la
septième année consécutive et a été sélectionnée en tant que membre de
l’indice mondial du développement durable du Dow Jones (global Dow Jones
Sustainability World Index, DJSI) – 2018 pour la neuvième année
d’affilée.

À propos de Wipro Limited

Wipro Limited (NYSE : WIT, BSE : 507685, NSE : WIPRO) est une importante
société mondiale de technologies de l’information, et de services de
conseil et de processus opérationnels. Nous tirons parti du pouvoir de
l’informatique cognitive, de l’hyperautomatisation, de la robotique, du
cloud, de l’analytique et des technologies émergentes, pour aider nos
clients à s’adapter au monde numérique et leur assurer le succès.
Société reconnue mondialement pour son portefeuille complet de services,
son solide engagement en faveur de la durabilité et sa forte
responsabilité citoyenne, nous possédons un effectif dévoué de plus
de 170 000 personnes, au service de clients répartis sur six continents.
Ensemble, nous découvrons des idées et établissons les liens nécessaires
pour construire un avenir meilleur, entièrement nouveau.

Énoncés prospectifs et mises en garde

Certaines déclarations du présent communiqué de presse concernant nos
perspectives en matière de croissance future constituent des
déclarations prévisionnelles, et à ce titre, elles impliquent un certain
nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient rendre sensiblement
différents les résultats réels desdites déclarations prévisionnelles.
Les risques et incertitudes liés à ces déclarations comprennent, sans
toutefois s’y limiter, les risques et incertitudes concernant les
fluctuations de nos revenus, de notre chiffre d’affaires et de nos
bénéfices ; notre aptitude à générer et à gérer la croissance ; une
concurrence intense dans les services informatiques ; notre aptitude à
conserver notre avantage concurrentiel en matière de coûts ;
l’augmentation des salaires en Inde ; notre aptitude à attirer et à
fidéliser des professionnels hautement qualifiés ; le dépassement des
délais et des coûts sur les contrats à prix et à durée fixes ; la
concentration de la clientèle ; les restrictions sur l’immigration ;
notre aptitude à gérer nos opérations internationales ; une demande
réduite pour la technologie dans nos domaines de focalisation clés ; des
perturbations des réseaux de télécommunications ; notre aptitude à mener
à bien et à intégrer nos acquisitions potentielles ; la responsabilité
en cas de dommages liés à nos contrats de service ; le succès des
sociétés dans lesquelles nous procédons à des investissements
stratégiques ; le retrait des incitations fiscales gouvernementales ;
l’instabilité politique ; les guerres ; les restrictions juridiques
concernant l’obtention de capitaux ou l’acquisition d’entreprises en
dehors de l’Inde ; l’utilisation non autorisée de notre propriété
intellectuelle et une conjoncture économique générale ayant un impact
sur notre entreprise et notre secteur d’activités. Les autres risques
susceptibles d’avoir des répercussions sur nos résultats d’exploitation
futurs sont décrits plus en détail dans les documents que nous déposons
auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis. Ces
documents sont disponibles sur le site www.sec.gov.
Il se peut que nous soyons parfois amenés à faire des déclarations
prévisionnelles supplémentaires, écrites ou orales, et ceci pourra
inclure les déclarations contenues dans les documents déposés par la
société auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis,
et dans nos rapports à l’intention des actionnaires. Nous ne nous
engageons aucunement à actualiser les déclarations prévisionnelles qui
pourraient être formulées de temps à autre par nous ou en notre nom.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Subhashini Pattabhiraman
Wipro Limited
subhashini.pattabhiraman@wipro.com

V-CAT va initier un nouveau type de financement participatif en utilisant la monnaie numérique

Permettre des échanges mondiaux pour les actifs personnels

HO CHI MINH-VILLE, Vietnam–(BUSINESS WIRE)–V-CAT va développer un nouveau type de services de financement
participatif utilisant la monnaie numérique. Une plateforme qui utilise
la monnaie numérique JC-coin sera créée et toutes les données engagées
dans les transactions seront protégées de façon sécuritaire par une
technologie blockchain de pointe. N’importe quel utilisateur possédant
des JC-coins peut échanger les actifs physiques ou numériques dont il
dispose sur la plateforme pour obtenir davantage de JC-coins. Ceci
fournira le financement nécessaire pour développer de nouveaux produits
et services révolutionnaires avec des utilisateurs du monde entier et
permettra de nouveaux investissements dans une variété d’entreprises
différentes.

V-CAT procède actuellement au développement de la plateforme MALLLESS
afin de préparer le lancement des services en avril 2019. L’objectif est
d’héberger 10 millions d’utilisateurs dans le monde entier d’ici 2020.
Ce qui rend MALLLESS unique est le fait que les entreprises et les
particuliers peuvent tirer parti du site web du modèle de transaction
point-transfert et du mécanisme de portefeuille exclusif qui permettent
la vente de marchandises neuves ou usagées ou d’intangibles. Des
conversions sont également possibles pour des monnaies virtuelles clés
comme Bitcoin et pour des monnaies réelles comme des dollars et des
euros. Une compatibilité avec le système de points JAM (http://ogb-jam.com/merit/)
que V-CAT offre déjà sera également assurée.

Des travaux sont en cours pour lancer en août 2020 des services avec
Raudo, une application de financement participatif. L’objectif est de
recruter 10 millions d’utilisateurs dans le monde d’ici 2021, ce qui
permettrait à n’importe qui, n’importe où dans le monde, de participer
en toute facilité au financement participatif et permettrait le
provisionnement de ce financement sans nécessiter de travail de
développement supplémentaire pour le cryptage de monnaie.

V-CAT continuera de fournir à tous les participants, y compris aux
particuliers et aux entreprises du monde entier, des services auxquels
ils n’avaient pas accès auparavant, en utilisant la monnaie JC-coin
comme base.

  1. Convertir les actifs réels (y compris un terrain ou de l’immobilier)
    ou numériques (y compris Bitcoin) que vous possédez en JC-coins.
  2. Le provisionnement par financement participatif de monnaies pour
    développer de nouveaux produits et services ou de nouvelles
    entreprises.
  3. Promotion de produits et de services à l’échelle mondiale. Achat et
    vente de produits et de services sur une plateforme sécurisée qui
    empêche le piratage.
  4. Fourniture d’une plateforme sécurisée pour les transactions.

Remarque : Voir http://vcat-otv.net/
pour plus d’informations sur les plans de développement proposés par
V-CAT.

Aperçu de la société

La société V-CAT a été fondée en 2018 à Ho Chi Minh-Ville au Vietnam.
Elle compte 14 membres principaux. 5 ingénieurs sont aussi chargés de
développer des plateformes basées sur une technologie blockchain de
pointe. V-CAT continue d’offrir des systèmes sécurisés.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

V-CAT Vietnam
PDG : PHAM MINH HONG
Contact : info@vcat-vcv.com
Site
web de la société : http://vcat-otv.net/
Twitter :
@jc_rdfunding

La GSMA annonce les nominés pour les prix GLOMO 2019

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–La GSMA a annoncé aujourd’hui les nominés pour les Global Mobile Awards
2019 (GLOMO Awards). Les gagnants des prix seront présentés tout au long
du MWC19 Barcelone, qui se déroulera du 25 au 28 février. La liste
complète des candidats peut être consultée à l’adresse suivante www.mwcbarcelona.com/conference-programmes/global-mobile-awards/global-mobile-awards-2019-nominee-shortlist/.

“Les GLOMO offrent une scène mondiale sur laquelle célébrer les
développements les plus inspirants et les plus innovants de notre
industrie, en reconnaissant les entreprises et les individus qui ouvrent
la voie dans tous les domaines, de la 5G aux marchés émergents en
passant par la connectivité intelligente “, a déclaré John Hoffman, CEO,
GSMA Ltd. “Les prix attirent un nombre important de candidatures de
grande qualité, et le fait d’être nominé aujourd’hui est une grande
réussite. Nous vous souhaitons bonne chance à tous et nous attendons
avec impatience quelques annonces passionnantes au MWC19 Barcelona.”

Les GLOMO Awards se dérouleront le mardi 26 février à 16h30 à
l’Auditorium 5, Hall 4, dans le cadre d’une cérémonie d’après-midi à
16h30 CET. Les lauréats de la nouvelle catégorie “5G” ainsi que des
catégories “Bien commun”, “Réalisation exceptionnelle”, “Appareil” et
“Technique mobile” seront présentés et le “Prix du leadership
gouvernemental” sera décerné. Les gagnants d’autres prix tels que
“Contribution exceptionnelle à l’industrie mobile” et “Leadership de
l’industrie Women4Tech” seront annoncés lors de cérémonies séparées au
cours de la MWC19 Barcelone. En outre, les nominés pour le prix “4YFN
Startup de l’année 2019” seront invités à présenter leur idée
d’entreprise en direct devant un public et un jury d’experts à 15h00 –
16h00 CET, le mercredi 27 février, scène Banc Sabadell, Hall 8, Fira
Montjuïc.

La cérémonie de remise des prix GLOMO 2019 sera animée par les
présentateurs de télévision Remel London et Larry Madowo. Remel London
est un présentateur TV et radio primé et un blogueur vidéo en ligne.
Remel anime actuellement une émission de fin de semaine sur CAPITAL XTRA
et est un présentateur principal de l’émission What’s Up TV de SKY 1.
Larry Madowo est rédacteur en chef de BBC Africa Business et chroniqueur
pour le Washington Post. Larry Madowo apporte une riche
expérience à l’équipe, ayant fait des reportages dans plus de 40 pays et
interviewé certains des plus éminents leaders mondiaux du monde des
affaires, de la politique et de la culture. Il remettra également des
prix sélectionnés tout au long de la semaine.

La remise des prix dans les catégories “Quatrième révolution
industrielle”, “Consommateurs”, “Contenu et médias” et “Appareils” aura
lieu à la Cité de l’innovation GSMA et sera également diffusée en direct
sur Mobile World Live TV à l’adresse suivante www.mobileworldlive.com.

Les sponsors de la catégorie des prix GLOMO 2019 comprennent : National
Instruments pour “Mobile Tech” ; Dolby pour “Contenu et médias” ; Mobica
pour “Quatrième révolution industrielle” ; et Mobileum pour
“Consommateurs”. Mashable est le partenaire média officiel des GLOMO
Awards de cette année.

Les prix sont décernés par des experts indépendants, des analystes, des
journalistes, des universitaires et, dans certains cas, des
représentants d’opérateurs mobiles. Le lauréat du prix “Technologie
mobile exceptionnelle (Le choix des CTO)” sera sélectionné par un jury
composé des meilleurs CTO de l’industrie parmi la communauté mondiale
des opérateurs.

Des informations complètes sur les GLOMO Awards 2019, y compris les
finalistes, la cérémonie de remise des prix, les présentations de Mobile
World Live TV, les sponsors et les juges sont disponibles à l’adresse
suivante www.mwcbarcelona.com/conference-programmes/global-mobile-awards/.

Participez au MWC19 Barcelone

Pour plus d’informations sur la CMM19 Barcelone, y compris sur la façon
d’exposer ou de sponsoriser, visitez www.mwcbarcelona.com.
Suivez les développements et les mises à jour de la CMM19 sur Twitter
@GSMAEvents en utilisant #MWC19, sur notre page LinkedIn MWC https://www.linkedin.com/showcase/mwcbarcelona/ ou
sur Facebook à l’adresse https://www.facebook.com/mobileworldcongress/.
Suivez les autres nouvelles et activités de la GSMA sur Twitter @GSMA.

– FIN –

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier. Elle réunit plus de 750 opérateurs et plus de 350
sociétés appartenant à l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants
de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des
fournisseurs d’équipements, des sociétés Internet et des organismes
œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA produit également
les événements MWC, leaders du secteur, qui se tiennent chaque année à
Barcelone, Los Angeles et Shanghai, ainsi que la série Mobile 360 de
conférences régionales.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site Web institutionnel de
la GSMA à l’adresse www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour la GSMA
Beau Bass
+44 79 7662 4962
beau.bass@webershandwick.com

Daniel Ancin / Gloria Almirall
+34 93 236 09 00
Dancin@webershandwick.com

Bureau de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com

REPLY se penche sur l’intelligence artificielle: quo vadis, IA?

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–L’intelligence artificielle permet aux machines de mieux comprendre leur
situation contextuelle, ce qui leur donne la capacité de reconnaître
l’environnement, le son et la parole. Cela est rendu possible par des
algorithmes d’apprentissage autonome des machines. Une étude de Reply,
réalisée avec la plateforme
de tendances SONAR
, montre quels sont les grandes mouvances dans ce
domaine.

L’étude
souligne certains aspects du potentiel de l’intelligence artificielle
(IA). Les algorithmes complexes, les outils informatiques de pointe
réduisant les périodes de latence, et le matériel spécifique à l’IA
génèrent de nouveaux produits et services pour l’informatique mobile,
l’Internet des objets (IdO) et les interfaces homme-machine. Une grande
variété de scénarios est envisageable, et trois tendances jouent un rôle
majeur dans l’avenir de l’IA en tant que facteur révolutionnaire:

Analytique basée sur l’IA

Dans le domaine de la transformation numérique, les décisions sont
prises en fonction de données et d’outils analytiques prédictifs. Dans
divers secteurs, les entreprises utilisent des solutions IA comme
service, fournies par des sociétés ayant pignon sur rue ou par des
startups, et achètent de plus en plus des outils professionnels basés
sur l’IA et prêts à l’emploi, dans le but de créer une personnalisation
inspirée d’Amazon, des mécanismes de recherche inspirés de Google et des
fonctionnalités prévisionnelles inspirées d’IBM Watson.

Des interfaces dopées à l’IA

Les interfaces homme-machine sont de plus en plus courantes et
pourraient même supplanter smartphones et tablettes. Les géants et
jeunes pousses de la tech sont engagés dans une course à la “prochaine
plateforme” et ont recours à l’IA pour améliorer leurs interfaces. Les
consommateurs ont fini par accepter des interfaces utilisateur capables
de dialoguer (tout particulièrement les solutions par activation
vocale), grâce aux progrès dans le traitement du langage naturel (TLN).
En outre, des avancées ont également été réalisées dans le domaine de
l’intelligence émotionnelle et de l’IA empathique. De plus en plus de
robots de maison peuvent être configurés individuellement, avec leur
propre “personnalité”.

Automatisation intelligente

L’intelligence artificielle est également utilisée de manière croissante
pour automatiser les tâches cognitives dans des domaines très
hétéroclites. Les systèmes d’IA avancée améliorent l’entretien préventif
des installations et équipements industriels, et contribuent à optimiser
et à automatiser les processus de la chaîne d’approvisionnement. Les
outils d’automatisation des processus robotiques (APR) aident à
automatiser les tâches commerciales quotidiennes basées sur des règles,
permettant ainsi aux entreprises de concentrer leurs efforts sur les
activités plus importantes.

Bien que l’intelligence artificielle et ses multiples ramifications sont
déjà sur toutes les lèvres, elle n’en est qu’à ses premiers
balbutiements en ce qui concerne bon nombre de ses applications
pratiques. Dans les années à venir, l’analytique prédictive exercera une
influence majeure sur la machinerie et les sites de production via un
ensemble de capteurs, de plateformes IdO et d’outils analytiques
contrôlés par l’IA. Les interfaces optimisées réduiront de plus en plus
l’écart entre les interactions à caractère intellectuelle et les
expériences basées sur l’émotionnel, et permettront une interaction plus
immédiate et fortement personnalisée avec la marque. Les agents
conversationnels des services client sont un autre moyen pour consacrer
les efforts de l’entreprise à des activités plus pertinentes et
créatrices de valeur. L’automatisation des processus et la prise de
décision contrôlée par l’IA diminuent le temps passé aux tâches
cognitives journalières.

“Nous vivons à une époque où l’IA gagne rapidement du terrain dans notre
quotidien et au travail. Certaines avancées se produisent si rapidement
qu’il est difficile d’imaginer aujourd’hui ce qu’il sera possible de
faire demain. Les trois tendances identifiées par SONAR donnent aux
entreprises des indicateurs fiables pour les aider à mettre en œuvre
certaines transformations déjà exploitables et rendues possibles par
l’application d’algorithmes de données”, déclare Filippo Rizzante,
responsable technologique chez Reply.

Pour lire l’étude dans son intégralité, veuillez cliquer ici.

Reply

Reply [MTA, STAR: REY] est spécialisé dans la conception et la mise en
œuvre de solutions basées sur les nouveaux canaux de communication et
médias numériques. Reply est un réseau de sociétés hautement
spécialisées aidant de grands groupes industriels européens des secteurs
des télécommunications et des médias, de l’industrie et des services, de
la banque, de l’assurance et de l’administration publique, à définir et
développer des modèles d’entreprise favorisant les nouveaux paradigmes
des mégadonnées, de l’informatique nuagique, des médias numériques et de
l’Internet des objets. Reply propose des services de conseils,
d’intégration de systèmes et d’expertise numérique. www.reply.com

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts avec les médias:
Reply
Fabio Zappelli
f.zappelli@reply.com

Lancement de Y Analytics, une structure qui associera le capital et la recherche au profit du bien

Y Analytics aidera les allocateurs de capital à mieux comprendre,
valoriser et gérer l’impact social et environnemental, améliorant
l’efficacité et la portée du capital que nous investissons en tant que
société

WASHINGTON et DAVOS, Suisse–(BUSINESS WIRE)–C’est aujourd’hui qu’a lieu le lancement de Y Analytics, une nouvelle
organisation indépendante, établie en vue de favoriser des
investissements plus importants et plus efficaces pour créer le bien
social et écologique en fournissant aux allocateurs de capital la base
de recherche leur permettant de bien comprendre l’impact de leurs
décisions. L’organisation, dont le siège social se trouve à Washington,
D.C. et qui est dirigée par Maryanne Hancock, contribuera à combler le
fossé entre le milieu de la recherche et les allocateurs de capital. Au
final, cela garantira que le capital destiné à satisfaire les Objectifs
de développement durable des Nations unies est utilisé de la manière la
plus efficace et, plus largement, que nous renforçons notre capacité à
diriger le capitalisme vers des solutions susceptibles d’exercer un
impact réel tangible.

Maryanne Hancock, PDG de Y Analytics, a déclaré : « Nous nous
appuyons sur les efforts considérables des autres, qui œuvrent depuis
des décennies à faire progresser la connaissance qu’a le monde de ce qui
a un impact. Y Analytics repose sur la prémisse d’apprendre de leur
travail, utilisant la recherche pour comprendre ce qui exerce un impact,
construisant des outils efficaces pour le prédire, le financer et le
gérer, et partageant ce travail avec les autres afin d’améliorer la
prise de décisions. Permettre de meilleures décisions autour de la
manière dont le monde alloue des capitaux pour le changement sera vital
pour accomplir les progrès auxquels nous aspirons. »

Bono, cofondateur de The Rise Fund, a affirmé : « Le capitalisme
n’est pas immoral, mais il est amoral et a besoin de sens. Si le
capitalisme doit être une force au profit du bien, nous devons pouvoir
mesurer lorsqu’il œuvre au profit du bien et lorsqu’il fait du tort.
Pour persuader les plus grands investisseurs institutionnels à engager
leurs fonds de manière à relever certains des défis les plus urgents
dans le monde, nous devons être autant confiants dans les répercussions
de l’impact que dans les rendements financiers – des pensées confuses ne
suffiront pas. Nous avons besoin de regarder froidement les faits – Y
Analytics a été créée à cette fin. »

Bill McGlashan, cofondateur et PDG de The Rise Fund, a déclaré :
« Nous faisons face à une série effrayante de défis économiques et
écologiques mondiaux et, comme le montrent les Objectifs de
développement durable des Nations unies, nous devons activer le moteur
évolutif de l’entreprenariat pour atteindre ces sommets. À cette fin,
nous devons aider les personnes à mieux comprendre ce qui crée un vrai
changement et leur permettre de développer les solutions qui
fonctionnent. Y Analytics contribuera à renseigner le capital visant à
amener le changement, garantissant que chaque dollar est utilisé de la
manière la plus efficace et fournissant un langage commun pour viser un
impact positif – réduisant l’écart pour atteindre les Objectifs de
développement durable et accélérant le progrès vers le développement
durable et l’inclusion économique. »

Sir Ronald Cohen, président du comité de pilotage mondial pour
l’investissement à impact, a expliqué
: « Le lancement de Y
Analytics représente une nouvelle étape de l’effort crucial visant à
canaliser l’investissement croissant pour améliorer la vie des gens et
la planète. C’est un mythe de croire que l’impact ne peut être mesuré et
comparé de manière fiable. Si l’investissement à impact est notre fusée
vers le progrès social, la mesure de l’impact est notre système de
navigation. Je me réjouis à l’idée d’appuyer les efforts de Y Analytics
pour accélérer les progrès de la révolution de l’impact. »

Anders Strömblad, responsable de la gestion externe chez AP2, a
affirmé :
« Nous soutenons la mission de Y Analytics dans la
recherche d’une meilleure compréhension de la manière de favoriser un
impact social et écologique positif, en même temps que les taux de
rendement du marché. Pour les investisseurs, l’impact ne peut être
simplement un terme qualitatif, il doit être quantifiable, intrinsèque
au modèle d’entreprise et entièrement intégré à celui-ci. Le travail de
Y Analytics visant à mieux comprendre et évaluer ce qui exerce un impact
et à le suivre et le mesurer au fil du temps est vital ; nous savons
tous pourquoi nous devons tenir compte de l’impact social et
environnemental, mais la manière dont nous nous considérons responsables
de notre objectif est la question fondamentale. »

Y Analytics émane de The Rise Fund et est informée en partie par une
expérience active de l’investissement, totalisant près de 2 milliards de
dollars dans 25 investissements réalisés dans tout un éventail de
secteurs industriels et couvrant divers marchés à travers le monde.
S’inspirant du travail de The Rise Fund – en partenariat avec Bridgespan
et KPMG – et composée d’une équipe d’économistes et de chercheurs, Y
Analytics cherchera à traduire la recherche pour aider les décideurs à
évaluer l’impact au premier plan du processus d’allocation de capital et
à gérer l’impact de manière rigoureuse par la suite. Par ailleurs, elle
collaborera avec d’autres organisations travaillant de manière créative
dans ce domaine et partagera ses enseignements pour contribuer à faire
progresser les connaissances dans le domaine. Elle se concentrera sur
deux champs de travail principaux :

  • Création, Progrès et Gérance des disciplines basées sur la recherche
    – Bâtir des mécanismes et méthodologies qui comblent le fossé entre
    les milieux de la recherche, les allocateurs de capital et d’autres
    décideurs clés. Y Analytics partagera activement les approches et
    apprentissages avec le public pour contribuer à faire avancer le
    domaine.
  • Services d’analyse et d’évaluation de l’impact – Aider les
    investisseurs à prendre des décisions factuelles plus efficaces en
    utilisant une approche rigoureuse qui organise et traduit la recherche
    afin d’informer les estimations de l’impact net, en termes
    économiques, qu’exerce un investissement au niveau de plusieurs
    trajectoires d’impact.

Y Analytics s’engagera activement avec des chefs de file dans un large
éventail de disciplines afin de garantir qu’elle apporte de multiple
perspectives dans son travail. Son comité consultatif de rédaction
inclut Helene Gayle (PDG de The Chicago Community Trust et ancienne
PDG de CARE), Lenny Mendonca (associé principal émérite, McKinsey and
Company), Judith Rodin (ancienne présidente, Rockefeller Foundation et
présidente émérite, Université de Pennsylvanie), Laura Tyson (professeur
distinguée de l’école supérieure, Haas School of Business et présidente
du conseil d’administration, Blum Center for Developing Economies,
Université de Californie, Berkeley),
et Robert J. Zimmer
(Président, Université de Chicago).
Elle noue des partenariats avec
des établissements de recherche de premier plan, comme l’Abdul Latif
Jameel Poverty Action Lab au MIT,
l’Institut mondial des
ressources
et avec des chercheurs éminents qui feront office de
Comité consultatif pour la recherche. Ces partenaires aideront Y
Analytics à développer une compréhension plus approfondie des
trajectoires d’impact potentielles et à faire avancer continuellement
ses travaux.

Y Analytics s’associera avec et servira tout un éventail d’organisations
et d’industries au fil du temps.

À propos de Y Analytics : Y Analytics est une nouvelle
société d’utilité publique indépendante, au sein de laquelle la
recherche et le capital convergent au profit du bien. Y Analytics comble
le fossé entre les décideurs et le milieu de la recherche, tirant profit
d’une approche basée sur la recherche pour contribuer à mieux comprendre
l’impact des décisions en matière d’allocation du capital. Y Analytics
permettra d’améliorer l’efficacité et la portée de chaque dollar investi
et, au final, contribuera à promouvoir un avenir durable.
L’organisation, qui inclut un organisme à but non lucratif affilié en
formation, a son siège social à Washington DC et est dirigée par sa
présidente-directrice générale, Maryanne Hancock.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Frank Thomas
The Rise Fund
Frank.Thomas@therisefund.com
ou
Francesca
Gilmore
Freuds
Francesca.gilmore@freuds.com

Transformation digitale : inwi dote le Maroc de la plus grande infrastructure Datacenter !

CASABLANCA, Maroc–(BUSINESS WIRE)–Mardi 15 janvier 2019, inwi a inauguré son nouveau Datacenter à Rabat
Technopolis. Une infrastructure de pointe, réalisée selon les normes
internationales les plus avancées et qui confirme le leadership de inwi
en matière de Cloud et de transformation digitale.

«Ce Datacenter est une matérialisation concrète et palpable de
l’engagement de inwi pour la transformation digitale de notre économie.
Il renforce l’infrastructure des Datacenters inwi pour offrir aux
entreprises marocaines des services d’hébergement et des solutions aux
normes internationales en matière de disponibilité, de sécurité et de
connectivité»
, explique Nadia Fassi-Fehri, Président Directeur
Général de inwi.

Ce nouveau Datacenter, le plus grand jamais construit, offre une
superficie de 1000 m² avec une possibilité d’extension de 1000 m²
supplémentaires, portant ainsi la superficie totale des Datacenters inwi
à 4000 m² sur l’ensemble du territoire national, soit la plus grande
surface dédiée aux Datacenters au Maroc.

Conçu et certifié selon la norme TIER III, la référence mondiale en
matière de disponibilité, ce site offre une redondance de l’ensemble des
installations stratégiques de fonctionnement (chaînes électriques,
climatisation, connectivité réseau, etc.).

La connectivité de cette installation stratégique est assurée par des
réseaux en fibre optique redondés permettant ainsi à tous les clients
d’accéder en toute sécurité, 24h/24 et 7j/7, aux différentes données
hébergées sur le site.

Ce nouveau Datacenter permet donc de proposer des offres sur mesure de
Cloud public et d’hébergement physique, à la demande et de manière
évolutive et d’accompagner ainsi au quotidien les entreprises dans leur
processus de digitalisation.

Le Datacenter inwi Rabat Technopolis est ensuite l’illustration parfaite
de l’effort d’investissement continu consenti par inwi pour doter le
Maroc d’infrastructures technologiques de pointe.

A travers ce nouvel investissement technologique, inwi participe en
effet à l’édification d’un cloud souverain où 100% des données
informatiques sont hébergées au Maroc, sur un site identifié et
entièrement sécurisé.

«C’est un point capital, les entreprises marocaines, qu’elles soient
grandes ou petites, ont besoin de s’appuyer sur des infrastructures et
des solutions leurs assurant la meilleure sécurité de leurs données. La
construction d’un cloud souverain permet également à notre pays
d’améliorer la compétitivité et l’attractivité de son économie»
,
conclut Nadia Fassi-Fehri.

Contacts

Presse
Malik Iraqi
Email: communication@inwi.ma

Velodyne Lidar et YellowScan prennent la tête du marché de surveillance par drone, pour l’expansion de la capacité autoroutière

La solution de surveillance par véhicule aérien sans pilote (Unmanned
Aerial Vehicle, UAV) permet une collecte rapide et facile de données
détaillées sur les autoroutes encombrées en Hongrie

SAN JOSE, Californie–(BUSINESS WIRE)–Velodyne Lidar,
Inc.
a annoncé aujourd’hui que le YellowScan Surveyor de YellowScan
avait utilisé la technologie révolutionnaire des capteurs de Velodyne
afin de générer des données cartographiques précises pour un projet de
construction sur l’un des axes routiers les plus encombrés d’Europe
centrale. YellowScan Surveyor, un système de surveillance par véhicule
aérien sans pilote (Unmanned Aerial Vehicle, UAV), améliore les
processus précédents de surveillance manuelle, particulièrement
fastidieux, en fournissant une méthode plus efficace de collecte des
données du paysage, avec un niveau de précision et de détail accru.


Mené par Ventus-Tech
à l’aide de YellowScan Surveyor, le projet visait à collecter des
données sur un segment de 47 kilomètres de l’autoroute M1 (E60, E65,
E75), au nord-ouest de la Hongrie. Les données collectées par 88 vols
d’UAV sur une période d’un mois, ont permis aux ingénieurs de concevoir
un plan afin d’élargir l’autoroute de 2+2 voies à 3+3 voies.
YellowScan Surveyor comprend le capteur Puck™,
compact et polyvalent de Velodyne Lidar, qui fournit une image haute
résolution de panorama complet permettant de mesurer et d’analyser avec
précision tout type de paysage.

« YellowScan Surveyor est une véritable solution clefs en main pour des
applications avancées telles que les autoroutes, permettant aux
organisations d’éviter des études manuelles à la fois coûteuses et
dangereuses », a indiqué Pierre d’Hauteville, Directeur chez YellowScan.
« L’utilisation de la technologie de Velodyne Lidar nous permet de
fournir le plus haut niveau de précision des données, de densité, et de
produire des données de nuages de points géoréférencées en temps réel. »

Sur ce projet, YellowScan Surveyor, équipé de Puck, le capteur
intelligent et puissant de Velodyne, a fourni 100 points de données par
mètre carré avec une précision comprise dans les 5 centimètres. Ce
niveau de précision des détails est particulièrement important lors de
la reconception des routes, car l’élargissement d’une route exige la
prise en compte de l’infrastructure existante, des réseaux de drainage,
et de la végétation. Le projet est en phase de conception, de
planification et d’approbation, la conception finale devant être
approuvée d’ici à la fin du premier semestre 2019, et la construction
devant être achevée d’ici à 2022.

« Les leaders de l’industrie s’appuient sur les nombreuses données de
perception par ordinateur, de Velodyne, afin de fournir les systèmes de
surveillance les plus performants avec une complexité réduite au
minimum », a précisé Mike Jellen, Président et Directeur commercial chez
Velodyne Lidar. « YellowScan bénéficie d’un système fiable entièrement
intégré, conçu afin de satisfaire les besoins d’applications exigeantes
en termes d’étude et de terrain. YellowScan Surveyor peut être
facilement adapté à n’importe quel drone, générant des données quand et
où les clients en ont besoin. »

« YellowScan Surveyor nous a permis de réaliser une étude rapide et
efficace, avec une interruption minimale de la circulation, et de
fournir des données 3D extrêmement détaillées qui décrivaient le paysage
avec précision », a rapporté Balint Vanek, Ph.D, Directeur technique
chez Ventus-Tech. « Le support client fourni par YellowScan était d’une
incroyable qualité. L’entreprise nous a en effet fourni un support très
utile pour nous aider à réaliser un projet aussi complexe et aussi
vaste. »

À propos de YellowScan

Chez YellowScan, nous concevons, développons et produisons des solutions
de cartographie UAV pour des applications professionnelles. Pleinement
intégrés, ultra légers et faciles à utiliser, ces outils de collecte de
données hautement automatisés sont utilisés par des clients du monde
entier dans des domaines tels que l’arpentage, la foresterie, la
recherche environnementale, l’archéologie, la cartographie des
corridors, le génie civil et l’exploitation minière. Fort de plus de
13 ans d’expérience de terrain, YellowScan s’engage à fournir, pour ses
solutions, le plus haut niveau de performance, de fiabilité et de
robustesse. Nos plateformes sont testées sur le terrain dans le monde
entier dans des environnements multiples (forêt tropicale, sol dénudé,
montagnes, rivières, littoraux, mines à ciel ouvert, lignes électriques).

À propos de Velodyne Lidar

Velodyne fournit les solutions lidar les plus intelligentes et les plus
puissantes en matière d’autonomie et d’assistance au conducteur. Fondée
en 1983 et basée à San Jose, en Californie, Velodyne est connue dans le
monde entier pour son portefeuille de technologies de capteurs lidar,
révolutionnaires. En 2005, David Hall, fondateur et PDG de Velodyne, a
inventé les systèmes lidar à vision panoramique en temps réel,
révolutionnant la perception et l’autonomie dans les domaines de
l’automobile, de la nouvelle mobilité, de la cartographie, de la
robotique et de la sécurité. La gamme de produits haute performance de
Velodyne comprend de nombreuses solutions de détection, notamment
l’économique Puck™, le polyvalent Ultra Puck™, l’Alpha Puck™, parfait
pour une autonomie L4-L5, le VelaDome™ à très grand-angle, et le
Velarray™ optimisé pour les systèmes ADAS, sans oublier Vella™, le
logiciel révolutionnaire d’assistance au conducteur.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

David Cumpston
Landis Communications pour Velodyne Lidar, Inc.
(415)
359-2316
velodyne@landispr.com

Kyriba, leader mondial des solutions de trésorerie, fait l’acquisition de l’américain FiREapps pour compléter son offre à destination des directions financières

  • Les difficultés de gestion des fluctuations des taux de change ont
    coûté au moins 39Mds de dollars aux grandes entreprises
    internationales au premier semestre 2018
  • Cette acquisition de FiREapps permettra d’offrir la solution la plus
    complète et la plus robuste du secteur
  • Cette offre intégrée aidera encore davantage les directeurs financiers
    et les trésoriers à mieux gérer leur risque de change

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Kyriba,
le leader mondial des solutions de trésorerie et de financement dans le
cloud, annonce aujourd’hui son rachat de FiREapps, le leader de la
gestion du risque de change pour les entreprises. Cette acquisition va
permettre d’offrir la solution intégrée la plus avancée et la plus
efficace pour couvrir le cycle complet de gestion du risque de change
(FX).

L’accord associera deux leaders mondiaux dans les domaines de la
trésorerie et de la gestion des risques dans le cloud, et renforcera
l’offre de Kyriba visant à protéger ses clients contre l’ensemble des
risques financiers et opérationnels, notamment les expositions aux
risques de change, la fraude aux paiements, le risque réglementaire, etc.

«La volatilité des devises est un défi stratégique majeur pour les
trésoriers d’entreprise
», a déclaré Kevin Permenter, Senior analyst
dans le domaine des applications professionnels chez IDC, société
d’étude leader dans le domaine des technologies. «Les dirigeants
financiers exerçant leurs activités dans plusieurs pays devraient
chercher à adopter une approche plus globale de leurs stratégies de
gestion des risques

L’acquisition donnera naissance à une solution unique pour la gestion
globale du risque de change, notamment la collecte et la consolidation
de données, le reporting, l’analyse et l’aide à la décision, les
paiements, la comptabilité de couverture, etc. La combinaison des deux
solutions offrira un moyen plus rapide et plus efficace pour gérer les
expositions de changes que l’utilisation de moyens obsolètes basés sur
des feuilles de calculs et la collecte manuelle de données entre
plusieurs systèmes.

Dans une récente étude
de cas
, les responsables financiers d’une société américaine de
biens de grande consommation de plusieurs milliards de dollars de
chiffre d’affaires ont partagé leurs résultats de l’utilisation de
Kyriba et de FiREapps pour mieux gérer leurs liquidités, leurs paiements
et leur exposition au change repartie entre 38 ERP, 25 entités
commerciales et des dizaines de banques dans le monde. Le résultat
initial est une réduction spectaculaire des pertes nettes en devises
étrangères, passant de 90 millions de dollars (cumulés) entre 2013 et
2015 à 2 millions de dollars en 2016, et une visibilité presque doublée
de la position de trésorerie à 95% de couverture.

«L’acquisition de FiREapps renforce notre volonté d’aider les
dirigeants financiers à gérer de manière plus agile et plus efficace
tous les types de risques, y compris les expositions de change
», a
déclaré Jean-Luc Robert, président-directeur général de Kyriba. «Nous
sommes ravis d’accueillir les clients, les employés et les partenaires
de FiREapps dans la famille Kyriba

Le marché des changes est l’un des plus importants marchés financiers au
monde et est devenu de plus en plus volatile en raison d’événements
géopolitiques tels que le Brexit, des conflits commerciaux et des
pressions persistantes exercées par une économie hyper inflationniste.
Selon les données de FiREapps, les principales entreprises mondiales ont
perdu au moins 39 milliards de dollars au cours du premier semestre de
2018, contre 14 milliards de dollars pour la même période l’année
précédente. L’analyse, tirée du rapport d’impact sur le risque de change
du deuxième trimestre 2018 de FiREapps, a échantillonné les données de 1
200 sociétés multinationales cotées en bourse.

«Le marché demande une solution unique fournie par un éditeur expert
pour gérer de façon complète l’exposition en devises
 », a déclaré
Wolfgang Koester, fondateur et PDG de FiREapps. «En rejoignant
Kyriba, nous comblons cette lacune avec une solution hautement
différenciée, tout en nous alignant sur des capacités de première ordre
pour la gestion de la trésorerie et des risques, les paiements,
l’optimisation du fonds de roulement et plus encore.»

À propos de Kyriba Corp.

Kyriba est le fournisseur numéro 1 de solutions de gestion de trésorerie
et des risques financiers dans le Cloud. Kyriba libère le potentiel des
leaders financiers et de leurs équipes grâce à ses solutions reconnues
pour la gestion du cash, des risques, des paiements et du working
capital. Kyriba offre une plate-forme 100% SaaS hautement sécurisée, une
connectivité bancaire performante et une intégration complète pour
relever les défis financiers les plus complexes d’aujourd’hui. Des
milliers d’entreprises, incluant plusieurs des plus grandes
organisations au monde, comptent sur Kyriba pour rationaliser leurs
processus clés, se protéger des pertes liées aux fraudes et à la
cybercriminalité, et accélérer les opportunités de croissance grâce à un
soutien décisionnel avancé. Le cabinet d’analyses technologiques IDC a
reconnu Kyriba en tant que leader mondial de ses applications
MarketScape for SaaS et de gestion de la trésorerie et des risques en
cloud pour 2017-2018. Le siège social de Kyriba est situé à New-York
(USA) et nous avons des bureaux à San Diego, Paris, Londres, Tokyo,
Singapour, Dubaï, Hong-Kong, Shanghai et Rio de Janeiro.

Contacts

Kyriba
Daniel Shaffer, +1 (858) 263-2218
dshaffer@kyriba.com