CytoReason signe un accord de collaboration avec Pfizer Inc. pour utiliser le modèle d’apprentissage machine de CytoReason pour le système immunitaire dans le cadre de la découverte médicamenteuse

TEL AVIV, Israël–(BUSINESS WIRE)–CytoReason, un chef de file de l’apprentissage machine pour la
découverte et le développement de médicaments, a annoncé aujourd’hui
avoir conclu un accord de collaboration avec Pfizer Inc. (NYSE:PFE), qui
exploitera les modèles du système immunitaire axés sur les cellules de
CytoReason.

CytoReason recevra de Pfizer des paiements susceptibles de représenter
quelques dizaines de millions de USD pour les frais d’accès
technologique, d’assistance à la recherche, ainsi que certains
versements indexés sur les performances.

La plateforme exclusive de CytoReason contribue à reconstruire les
informations cellulaires perdues à partir des données d’expression
génétique, et associe les gènes à des cellules spécifiques. Ces
informations sont ensuite intégrées à des omiques supplémentaires et à
des données bibliographiques afin de créer un modèle basé sur les
cellules de la réponse immunitaire spécifique à un essai. L’intégration
au modèle pathologique CytoReason alimente l’analytique de l’étude et
permet au modèle d’apprendre et de s’améliorer, ce qui débouche sur une
découverte efficace de cibles, des biomarqueurs de réponse
médicamenteuse et la sélection des indications.

“Nous pensons que la plateforme de CytoReason a le potentiel d’offrir de
précieuses informations pouvant être appliquées à nos recherches sur le
système immunitaire humain”, déclare Michael Vincent, responsable
scientifique, inflammation et immunologie, chez Pfizer. “Des
technologies telles que celles-ci peuvent nous aider à comprendre les
maladies et à hiérarchiser les cibles, et soutiennent notre mission, qui
consiste à apporter de nouvelles thérapies aux patients qui en ont
besoin.”

“La collaboration avec Pfizer renforcera nos modèles dans nos domaines
thérapeutiques clefs. Il s’agit là de notre cinquième grand partenariat,
qui devrait nous aider à rendre notre modèle inégalé en termes de
précision pour l’ensemble du portefeuille de projets”, souligne David
Harel, chef de la direction de CytoReason. “Le modèle de CytoReason
regroupe des milliers d’échantillons à un niveau cellule-protéine-gène,
ce qui permet d’obtenir des informations rapides et précises.”

À propos de CytoReason

S’appuyant sur plus de dix ans de recherche, la technologie de
CytoReason utilise un modèle propriétaire de données et d’apprentissage
afin de reconstruire les informations cellulaires à partir des tissus,
dans le but de former un moteur NLP immuno-spécifique, et pour intégrer
des données pluri-omiques. La plateforme de la société organise et
normalise les données des collaborateurs (gène, protéine, cellule et
microbiome) et les intègre au modèle pathologique exclusif de CytoReason
pour permettre une compréhension mécanique du système immunitaire et
générer des informations entièrement nouvelles.

La technologie de CytoReason a produit deux brevets en instance, dix
collaborations commerciales et scientifiques et 16 publications évaluées
par des pairs. Entièrement applicable à la recherche en immunothérapie
du cancer, des maladies auto-immunes, neurodégénératives et
infectieuses, CytoReason est à l’avant-garde des initiatives les plus
audacieuses de la société pour améliorer les résultats de santé grâce à
une meilleure compréhension du système immunitaire.

Plus d’informations sur: www.cytoreason.com
/ CytoReason
sur Twitter
/ CytoReason
sur LinkedIn

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Médias:
CytoReason
Rob Cohen
Tél – +972 (0)54 888 6095
Courriel
rob.cohen@Cytoreason.com