Eastmain Resources annonce un placement privé par voie de prise ferme de 3 M$ CA

LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE DISTRIBUÉ PAR L’INTERMÉDIAIRE
D’AGENCES DE PRESSE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSÉ AUX ÉTATS-UNIS

TORONTO–(BUSINESS WIRE)–Eastmain Resources Inc. (TSX : ER, OTCQX : EANRF) (« Eastmain » ou la
« Société »
) a le plaisir d’annoncer la signature d’une
entente avec un syndicat de preneurs fermes dirigé par Valeurs
mobilières Banque Laurentienne inc., en vertu de laquelle les preneurs
fermes ont convenu d’acheter, dans le cadre d’un placement privé par
voie de prise ferme, 3 000 000 $ CA en valeurs mobilières de la Société
(le « financement »). Le financement se compose d’un minimum de 1 000
000 $ CA en unités de la Société (les « unités fermes ») au prix de
0,135 $ par unité ferme. Le solde résiduel se composera d’une
combinaison d’unités fermes et d’actions accréditives de la Société se
composant d’une combinaison d’actions ordinaires accréditives de
bienfaisance de la Société (les « actions accréditives de
bienfaisance ») au prix de 0,235 $ par action accréditive de
bienfaisance, d’actions ordinaires accréditives québécoises de la
Société (les « actions accréditives québécoises ») au prix de 0,175 $
par action accréditive québécoise, et d’actions ordinaires accréditives
fédérales de la Société (les « actions accréditives fédérales ») au prix
de 0,170 $ par action accréditive fédérale (les actions accréditives de
bienfaisance, les actions accréditives québécoises et les actions
accréditives fédérales étant conjointement des « actions accréditives »).

Chaque unité ferme se composera d’une action ordinaire de la Société et
d’un demi-bon de souscription d’action ordinaire (chaque bon de
souscription d’action ordinaire entier étant un « bon de
souscription »). Chaque bon de souscription confèrera au porteur le
droit d’acquérir une action ordinaire de la Société pendant une période
de deux ans suivant la clôture du financement (la « clôture ») au prix
de 0,17 $.

La Société a aussi accordé aux preneurs fermes l’option d’acquérir
jusqu’à 450 000 $ CA de plus en unités fermes et/ou en actions
accréditives, selon la proportion établie par les preneurs fermes,
pouvant être exercée en tout temps jusqu’à 48 heures avant la clôture,
afin de couvrir toute attribution excédentaire, le cas échéant.

Le produit net de la vente d’unités fermes sera utilisé pour financer
des activités d’exploration et de mise en valeur sur les concessions
minières de la Société au Québec et pour les besoins généraux et le
fonds de roulement de la Société. Le produit brut reçu par la Société
découlant de la vente d’actions accréditives sera utilisé pour engager
des frais d’exploration au Canada (des « FEC ») qui seront des
« dépenses minières déterminées » (au sens attribué à ces termes par la
Loi sur l’impôt sur le revenu du Canada) sur les propriétés de la
Société au Québec, lesquelles seront renoncées en faveur des
souscripteurs à une date d’effet ne dépassant pas le 31 décembre 2019,
d’un montant global d’au moins le montant total du produit brut amassé
dans le cadre de l’émission d’actions accréditives.

Le financement devrait être clôturé le ou autour du 25 avril 2019 et
demeure sujet à certaines conditions incluant, sans s’y limiter,
l’obtention de toutes les autorisations règlementaires ou autres
requises, y compris l’approbation de la Bourse de croissance TSX et des
autorités de règlementation en valeurs mobilières.

Le présent communiqué ne constitue pas une offre de vente ni une
sollicitation d’offre d’achat des valeurs mobilières aux États-Unis. Les
valeurs mobilières n’ont pas été et ne seront pas inscrites en vertu de
la loi des États-Unis intitulée « Securities Act of 1933 »
dans sa version modifiée (la « loi américaine sur les valeurs
mobilières ») ni de toute autre loi sur les valeurs mobilières d’un
État, et ne peuvent être offertes ni vendues aux États-Unis, ni à une
personne des États-Unis ni pour son compte ou son bénéfice (tel que
défini dans le Règlement S de la loi américaine sur les valeurs
mobilières) à moins d’être inscrites en vertu de la loi américaine sur
les valeurs mobilières et des lois applicables sur les valeurs
mobilières d’un État, ou d’une dispense d’inscription disponible à cet
effet.

Le texte de ce communiqué issu d’une traduction de l’anglais ne doit
d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du
communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue
d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source,
qui fera jurisprudence.

À propos d’Eastmain Resources Inc. (TSX : ER, OTCQX : EANRF)
Eastmain
est une société d’exploration canadienne faisant progresser trois actifs
aurifères à haute teneur dans le nouveau camp aurifère de la Baie James
au Québec. La société détient 100 % de participation dans la propriété
Clearwater qui englobe le projet Eau Claire, pour lequel elle a publié
une évaluation économique préliminaire en mai 2018, et la découverte
Percival faite en novembre 2018. Eastmain gère aussi la coentreprise
Éléonore Sud, située immédiatement au sud de la mine Éléonore de
Goldcorp Inc., laquelle englobe le corridor Moni-Contact découvert en
2017. En outre, la société détient 100 % de participation dans le projet
de la mine Eastmain, où la société a publié une estimation de ressources
minérales conforme au Règlement 43-101 en janvier 2018, et dispose d’un
portefeuille de projets d’exploration dans cette juridiction minière
favorable, avec des infrastructures à proximité.

Déclarations prospectives – Certaines informations présentées
dans ce communiqué de presse peuvent contenir des déclarations
prospectives impliquant d’importants risques et incertitudes connus et
inconnus. Toutes les déclarations prospectives ne sont pas purement
historiques et comprennent des convictions, des projets, des attentes ou
un calendrier de futurs projets. Elles comprennent notamment, mais sans
s’y limiter, des déclarations relatives au succès potentiel de
stratégies d’exploration et de mise en valeur futures de la Société, et
la réalisation du financement. Ces déclarations prospectives sont
soumises à de nombreux risques et incertitudes, dont certains sont
indépendants de la volonté d’Eastmain, notamment, sans toutefois s’y
limiter, l’incidence des conditions économiques générales, de la
situation du secteur, de la dépendance à l’égard des approbations
réglementaires, de la disponibilité du financement, de l’achèvement en
temps voulu des études et des rapports techniques proposés, et des
risques liés à l’exploration, au développement et à l’industrie minière
en général, comme des facteurs économiques tels qu’ils affectent
l’exploration, les prix futurs des produits de base, la modification des
taux d’intérêt, la sécurité, l’évolution de la situation politique,
sociale ou économique, les risques environnementaux, les risques
d’assurance, les dépenses en capital, les difficultés opérationnelles ou
techniques liées aux activités de développement, les relations de
travail, la nature spéculative de l’exploration et de la mise en valeur
de l’or, y compris les risques de diminution des quantités de teneurs en
ressources minérales, des contestations du titre de propriété et des
modifications des paramètres du projet tant que les plans continuent à
être peaufinés. Les lecteurs sont avertis que les hypothèses utilisées
dans la préparation de ces informations, bien que considérées comme
raisonnables au moment de la préparation, peuvent se révéler imprécises
et que, de ce fait, il ne faut pas se fier indûment aux déclarations
prospectives. La société n’assume aucune obligation de mettre à jour ces
informations, sauf dans la mesure où la loi l’impose.

Contacts

Pour plus d’information :
Claude Lemasson, président
directeur général
+1 647-347-3765
lemasson@eastmain.com

Alison Dwoskin, directrice, relations investisseurs
+1 647-347-3735
dwoskin@eastmain.com