Prepaid Financial Services (PFS) atteint de nouveaux sommets avec des bénéfices record pour la 10ème année consécutive avec un chiffre d’affaires de plus de 50 millions d’euros et un BAIIDA de 6,2 millions d’euros…

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–

Prepaid Financial Services (PFS) atteint de nouveaux sommets avec des
bénéfices record pour la 10
ème année
consécutive avec un chiffre d’affaires de plus de 50 millions d’euros et
un BAIIDA de 6,2 millions d’euros – le CEO examine la possibilité d’une
entrée en bourse

Prepaid Financial Services (PFS), une société primée en matière de
technologie de paiement, a publié aujourd’hui ses résultats annuels pour
l’exercice clos au 31 décembre 2017. Le spécialiste des technologies de
paiement qui propose un éventail complet de produits et de services a
augmenté son chiffre d’affaires de 50,4 millions d’euros en 2017 (un
chiffre d’affaires en constante augmentation depuis 10 années
consécutives) avec un EBITDA de 6,2 millions d’euros.

La croissance commerciale constante a conduit à une autre année record
pour le prestataire de services de paiement. En 2016, PFS a achevé la
migration de ses clients suite à deux rachats, ce qui a attiré plus de
55 nouveaux clients dans des administrations locales tout en ajoutant
simultanément plusieurs clients d’entreprise au portefeuille.

La société a traité plus de 1,6 milliard d’euros et devrait atteindre
plus de 2,5 milliards d’euros en 2018. PFS a fait bouger les choses pour
accélérer sa croissance en 2017 en étendant ses capacités de licences
hors d’Europe et espère qu’il y aura des retombées positives dans un
très proche avenir. Cela, ajouté à des offres de produits
supplémentaires, a permis à PFS de réaliser des gains d’efficacité à
plus grande échelle et les administrateurs prévoient que le BAIIDA
atteindra plus de 12 millions d’euros en 2018 et que le chiffre
d’affaires atteindra à peu près 65 millions d’euros.

Noel Moran, CEO, et fondateur de Prepaid Financial Services a fait
remarquer ce qui suit :
« Des résultats exceptionnels ont été
observés en 2017 pour la société, ce qui justifie le travail acharné et
les efforts déployés par l’ensemble du personnel de nos quatre bureaux.
L’année 2017 a été excellente, mais nous prévoyons que 2018 et 2019
seront aussi des années record. En 2018, nous sommes en train de
réaliser un BAIIDA de plus de 12 millions d’euros. Je pense que nous
sommes l’une des rares sociétés Fintech d’Europe, sinon la seule, à
avoir réalisé des bénéfices pendant 10 années consécutives sans aucun
investissement institutionnel. Notre croissance s’est opérée de manière
organique et notre bilan est éloquent. Nous n’avons pas à nous focaliser
sur la levée de fonds, nous passons notre temps à nous concentrer sur le
développement de l’entreprise et à réduire les coûts, ce qui profitera
ensuite à nos clients. Nous sommes arrivés à un point où considérer une
introduction en bourse fait sens, ce qui conduira la société vers de
nouveaux sommets ».

Note à l’éditeur : Keefe, Bruyette & Woods est retenu comme conseiller
de PFS.

Pour en savoir plus sur PFS, visitez le site https://prepaidfinancialservices.com/fr/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

PFS
Marie O’Riordan, directrice principale du marketing
Marie.ORiordan@PrepaidFinancialServices.com
+442071835856