WeWork annonce un financement de 1,5 milliards de dollars par SoftBank Group ; les changements du conseil et de la gouvernance entrent en vigueur

NEW YORK & TOKYO–(BUSINESS WIRE)–La société We (« WeWork » ou la « Société ») et SoftBank Group Corp. (« SoftBank ») ont annoncé aujourd’hui que WeWork a obtenu un financement de1,5 milliards de dollars, une accélération d’une obligation de paiement existante, approuvé par les actionnaires de WeWork à 11,60 $ par action. Dans le cadre de ce financement de 1,5 milliards de dollars de SoftBank, plusieurs changements au niveau de la gouvernance entrent immédiatement en vigueur, y compris la reconstitution du conseil d’administration de WeWork.

Comme annoncé auparavant, le paiement des 1,5 milliards de dollars et les changements au niveau de la gouvernance font partie d’un accord conclu avec WeWork, qui a désormais été approuvé par les actionnaires de WeWork et selon lequel SoftBank va fournir un financement considérable à la Société. Le paquet de financement comprend 5 milliards de dollars d’un financement par emprunt.

« Le financement d’1,5 milliards de dollars octroyés aujourd’hui par SoftBank à WeWork confère à la Société une bonne position pour une réussite future et met en exergue la solide confiance de Softbank dans les activités de la Société », a déclaré Marcelo Claure, président exécutif du conseil d’administration de WeWork. « WeWork ouvre la voie à une industrie innovante de plusieurs billions de dollars, et ce paquet de financement permettra à la société d’accroitre sa vitesse vers la profitabilité et la génération de cash-flow. Je souhaite remercier la direction, toute l’équipe de WeWork, nos membres, propriétaires et communautés à travers le monde pour leur soutien et engagement continus. »

À Claure d’ajouter : « L’investissement de Softbank basé sur une forte conviction vient avec un appui opérationnel ainsi qu’une gouvernance améliorée. Nous avons prévu élargir dans un futur proche notre conseil d’administration à deux autres membres. »

Selon l’accord précédemment annoncé conclu avec WeWork et dès le paiement des 1,5 milliards de dollars, plusieurs changements au niveau de la gouvernance entrent immédiatement en vigueur. Le conseil d’administration de WeWork a été restructuré pour inclure 10 membres, à savoir :

  • Cinq administrateurs désignés par SoftBank ou SoftBank Vision Fund, y compris Ron Fisher, Marcelo Claure, Steven Langman, et deux autres à nommer à une date ultérieure ;
  • Deux administrateurs désignés par les investisseurs actuels Benchmark Capital et Hony Capital, notamment Bruce Dunlevie et John Zhao, respectivement ;
  • Deux administrateurs non affiliés à WeWork, notamment Jeff Sine et Mark Schwartz ; et
  • Un administrateur du Comité spécial du conseil d’administration, Lew Frankfort.

D’autres changements au niveau de la gouvernance entrant en vigueur dès aujourd’hui sont :

  • Marcelo Claure a été nommé président exécutif du conseil.
  • Adam Neumann est désormais observateur du conseil, et le conseil détient le contrôle de vote sur ses actions.

À propos de SoftBank Group

SoftBank Group est un acteur mondial de la technologie dont l’objectif est de stimuler la Révolution de l’information. SoftBank Group comprend la société holding SoftBank Group Corp. (TOKYO: 9984) et son portefeuille international de sociétés fournisseurs de télécommunications avancées, de services Internet, IA, robotiques intelligentes, IdC et de technologie d’énergie propre. En septembres 2016, Arm Limited, leader mondial de propriété intellectuelle (IP) pour les semi-conducteurs, a rejoint SoftBank Group. SoftBank Group Corp. s’investit dans SoftBank Vision Fund qui projette investir près de 100 milliards de dollars dans les sociétés internationales et technologies que SoftBank Vision Fund considère comme la prochaine étape de la Révolution de l’information. Pour en savoir plus, veuillez visiter https://group.softbank/en/.

À propos de WeWork

WeWork fournit à ses membres du monde entier un espace, une communauté et des services à la fois physiques et virtuels. Sa mission est de créer un monde dans lequel les gens travaillent pour avoir des vies pleines de sens et non juste pour vivre. Au deuxième trimestre 2019, WeWork compte 528 espaces dans plus de 111 villes et 29 pays. Nos 527 000 membres représentent des entreprises mondiales à travers diverses industries, y compris 38 % des sociétés Global Fortune 500. Nous sommes engagés à offrir une meilleure journée à peu de frais à nos membres du monde entier.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

SoftBank
sbpr@softbank.co.jp
+81 3 6889 2300

ou

Ben Spicehandler / Emily Claffey / Hannah Dunning

Sard Verbinnen & Co

212.687.8080

WeWork
Gwen Rocco / Erin Clark

press@wework.com

ou

Joele Frank / Meaghan Repko

Joele Frank, Wilkinson Brimmer Katcher

212.355.4449

L’OTIP (Ontario Teachers Insurance Plan) choisit FINEOS Claims pour gérer les demandes d’indemnisation liées aux assurances collectives Invalidité et Vie

DUBLIN–(BUSINESS WIRE)–FINEOS Corporation Limited (ASX: FCL), le principal fournisseur de systèmes fondamentaux collectifs et individuels destinés à l’assurance Vie, Accidents et Santé, annonce aujourd’hui que l’OTIP, un organisme sans but lucratif qui propose aux enseignants une gamme complète de produits d’assurance collectifs et individuels – a choisi FINEOS Claims et FINEOS Payments pour parvenir à un traitement plus rapide, plus simple et plus efficace des demandes d’indemnisation et des règlements liés aux assurances collectives Invalidité et Vie.

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de travailler en partenariat avec FINEOS dans le cadre de ce projet, » déclare Patricia Wilkinson-Bizjak, vice-présidente des affaires générales et de la communication, OTP, « Nous estimons que la société FINEOS constitue un choix approprié pour l’OTIP au regard des possibilités qu’elle nous offre. »

Utilisée par plus de 50 organismes du secteur de l’assurance Vie, Accidents et Santé, FINEOS Claims est une solution logicielle de traitement des demandes d’indemnisation de premier ordre, axée sur les besoins des clients et basée sur le web. FINEOS Claims prend en charge les demandes d’indemnisation collectives, volontaires et individuelles sur une même plateforme et peut être déployée par des assureurs de toute envergure.

FINEOS Payments est un puissant module de calcul des prestations et des décaissements qui s’intègre à FINEOS Claims, à FINEOS Absence et à FINEOS Provider pour veiller à l’exactitude et au caractère complet des demandes traitées, tout en réduisant sensiblement les coûts administratifs. Lorsqu’il est intégré à FINEOS Claims, le module FINEOS Payments couvre également les services de réadaptation médicale, les soins dispensés dans le cadre d’une hospitalisation/la chirurgie invasive, les services de défense de la sécurité sociale et l’identification des bénéficiaires de prestations décès.

« Nous sommes ravis que l’OTIP ait choisi de s’allier à FINEOS pour améliorer son processus de gestion des demandes d’indemnisation. Nous espérons une mise en œuvre rapide et aisée de notre système afin de permettre à l’OTIP de profiter sans attendre de tous les avantages de FINEOS. Ce partenariat renforce et consolide encore notre rôle de leader du marché », déclare Michael Kelly, PDG de FINEOS Corporation.

À propos de FINEOS Corporation Ltd

FINEOS est l’un des principaux fournisseurs de systèmes fondamentaux destinés aux compagnies d’assurance vie, accidents et santé du monde entier, dont 6 des 10 plus grandes compagnies d’assurance collective vie et santé aux États-Unis ainsi que 6 des 10 plus grandes compagnies d’assurance vie et santé en Australie. À l’aide de ses employés et de ses bureaux présents dans le monde entier, FINEOS continue d’évoluer rapidement et collabore avec des assureurs progressistes et innovants en Amérique du Nord, en Europe et en Asie Pacifique.

La plateforme FINEOS offre à ses clients une administration de base complète pour les assurances collectives, volontaires et individuelles Vie, Accidents et Santé. La plateforme FINEOS comprend FINEOS AdminSuite, la gamme de produits de base associée à des produits complémentaires, FINEOS Engage pour le soutien à l’initiative numérique et FINEOS Insight pour l’analyse et le reporting.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.FINEOS.com.

À propos de l’OTIP

L’OTIP fournit une couverture à plus de 200 000 enseignants de la province, sur toutes les branches de l’assurance. Détenu par quatre fédérations d’enseignants de l’Ontario (AEFO, ETFO, OECTA et OSSTF/FEESO) et dirigé par un conseil d’administrateurs, l’OTIP a été bâti sur la croyance que les enseignants seraient mieux servis par un défenseur de l’assurance sans but lucratif et faisant partie de la communauté éducative.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site www.OTIP.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Victoria Jamison

Directrice du Marketing

FINEOS Corporation

+ 353 1 639 9700

victoria.jamison@FINEOS.com

ExaGrid parmi les finalistes du SDC Awards 2019

La Société a été sélectionnée au titre de l’«Innovation de l’année en matière de stockage de sauvegarde»

MARLBOROUGH, Mass., États-Unis–(BUSINESS WIRE)–ExaGrid®, la société leader du stockage intelligent hyperconvergé de sauvegarde de données, a annoncé aujourd’hui sa nomination parmi les finalistes du Storage, Digitalisation + Cloud (SDC) Awards 2019. Le SDC Awards (nouvelle appellation de l’Angel Business Communications’ IT Awards) est résolument axé sur la reconnaissance et la récompense du succès de produits et de services qui sont à la base de la transformation numérique. La Série EX de dispositifs de stockage avec déduplication de données produite par ExaGrid a été sélectionnée dans la catégorie «Innovation de l’année en matière de stockage de sauvegarde». La procédure de vote qui permettra de désigner le vainqueur dans chaque catégorie est en cours et s’achèvera le15 novembre 2019 à 17h30 BST. Les résultats seront proclamés dans le cadre d’une soirée de gala qui aura lieu le 27novembre 2019 à Londres.

La candidature d’ExaGrid a été retenue en raison de l’architecture particulièrement évolutive et du processus de déduplication spécialisé de la Série EX. ExaGrid est renommée principalement pour son système de stockage de sauvegarde d’avant-garde doté d’une technologie unique de zone d’application et de déduplication des données et d’une architecture évolutive offrant un bon ratio coût-efficacité. L’augmentation des volumes de données peut provoquer des pressions sur le stockage de sauvegarde et ExaGrid est déterminée à développer la meilleure cible de sauvegarde possible. Grâce à son stockage de sauvegarde intelligent hyperconvergé avec déduplication des données, ExaGrid aide les services informatiques à résoudre trois des problèmes les plus pressants auxquels ils sont confrontés: comment protéger et gérer l’augmentation des données, comment récupérer les données le plus rapidement possible et comment le faire moindre coût.

Les entreprises conservent des sauvegardes hebdomadaires, mensuelles et annuelles aux fins des audits réglementaires, de la communication légale et pour d’autres motifs liés à la gestion des organisations. Il n’est pas rare qu’une entreprise conserve 20 à 50 copies de sauvegardes effectuées à différents moments. De ce fait, le stock total de données sauvegardées peut être 20 à 50 fois plus volumineux que la sauvegarde de base effectuée initialement. Le coût du stockage des sauvegardes devient prohibitif et lourd à gérer. La valeur fournie par ExaGrid est issue de son approche évolutive de la déduplication, qui offre un ratio de déduplication des données de 20/1. Le système ExaGrid peut facilement évoluer pour s’ajuster à l’augmentation des données car les logiciels d’ExaGrid le rendent extrêmement évolutif. Les dispositifs de toutes tailles et de tous âges peuvent être combinés et associés au sein d’un système unique de manière à disposer de capacités allant jusqu’à une sauvegarde complète de 2 Po, avec une rétention et un taux d’acquisition de 432 To par heure, la performance la plus élevée du secteur. Une fois virtualisés, ils apparaissent en tant que système unique sur le serveur de sauvegarde. La répartition de la charge de toutes les données entre tous les serveurs est automatique, ce qui réduit les temps de maintenance et les coûts de personnel informatique.

L’approche traditionnelle du stockage de sauvegarde permet de stocker uniquement des données dédupliquées. Par conséquent, les sauvegardes et les restaurations sont lentes car les données sont dédupliquées et réhydratées. Au fur et à mesure de l’augmentation des données, aucune ressource de calcul supplémentaire n’est ajoutée et la fenêtre de sauvegarde s’élargit jusqu’à ce que des sauvegardes doivent être abandonnées car elles réduisent les heures de production. Seule une mise à niveau de grande ampleur, coûteuse et perturbatrice, peut résoudre le problème de la taille de la fenêtre de sauvegarde. La démarche d’ExaGrid est différente: les données sont saisies directement sur une zone d’application, d’où une sauvegarde extrêmement rapide, la déduplication étant effectuée parallèlement. La sauvegarde la plus récente est conservée sous une forme non dédupliquée dans sa zone d’application, ce qui accélère la restauration et la récupération instantanée des MV, aucune réhydratation n’étant nécessaire. Les données de rétention à long terme sont stockées dédupliquées dans le répertoire, qui constitue une section distincte du dispositif.

«Le fait qu’ExaGrid ait été sélectionné prouve l’importance de l’innovation dans le domaine des capacités de stockage de sauvegarde et la nécessité de continuer à mettre l’accent sur le rapport coût-efficacité du stockage de données, a déclaré Bill Andrews, PDG d’ExaGrid. L’architecture de stockage évolutive unique d’ExaGrid fournit toutes les ressources de calcul, de réseau et de stockage nécessaires à assurer une fenêtre de sauvegarde de longueur fixe au fur et à mesure de l’augmentation du volume des données. Cela représente un gain de temps essentiel pour le personnel informatique. Notre approche élimine également les vastes mises à niveau coûteuses et l’obsolescence programmée des produits, ce qui réduit le coût total de possession pour les entreprises qui souhaitent économiser de l’espace de stockage dans leur environnement de sauvegarde.»

ExaGrid prend en charge tous les types de sauvegarde, y compris le cloud privé, les centres de données hors site, les centres de données tiers, le cloud tiers et le cloud public et peut fonctionner dans un environnement purement hybride.

Enfin, ExaGrid prend en charge une grande variété d’applications de sauvegarde, d’utilitaires et de vidage de bases de données telles que Veeam, Commvault, Veritas NetBackup, IBM Spectrum Protect, HYCU, Zerto, Acronis et bien d’autres. ExaGrid permet d’utiliser plusieurs approches dans le même environnement. Une organisation peut utiliser une seule application de sauvegarde pour ses serveurs physiques, une application ou un utilitaire de sauvegarde différent pour son environnement virtuel, et aussi effectuer des vidages directs de base de données en utilisant Microsoft SQL ou Oracle RMAN, le tout sur le même système ExaGrid. Cette approche permet aux clients d’utiliser l’application et les utilitaires de sauvegarde de leur choix, d’opter pour les meilleurs applications et utilitaires de sauvegarde et de choisir l’application et l’utilitaire de sauvegarde appropriés pour chaque cas spécifique. Et si le client décide de modifier ultérieurement son application de sauvegarde, le système ExaGrid continuera à fonctionner, protégeant ainsi l’investissement initial.

À propos d’ExaGrid

ExaGrid fournit un stockage intelligent hyperconvergé pour la sauvegarde avec déduplication des données, une zone d’application unique et une architecture expansive. La zone d’application d’ExaGrid exécute les sauvegardes et les restaurations les plus rapides et des récupérations MV instantanées. Son architecture expansive inclut des dispositifs complets dans un système évolutif et garantit une fenêtre de sauvegarde à longueur fixe lorsque le volume des données augmente, éliminant ainsi des mises à niveau coûteuses. Rendez-vous sur le site: exagrid.com ou rejoignez-nous sur LinkedIn. Découvrez ce que nos clients ont à dire à propos de leur propre expérience avec ExaGrid et pourquoi ils consacrent désormais beaucoup moins de temps à leurs sauvegardes.

Contacts

Stacey Foster

ExaGrid

sfoster@exagrid.com
508-898-2872 x0248

ReachFive accélère sa croissance sur un marché du CIAM en pleine évolution

PARIS–(BUSINESS WIRE)–ReachFive, éditeur de plateforme de Customer Identity & Access Management (CIAM) en SaaS, a levé, en avril dernier, 10 millions de dollars afin de dynamiser son innovation produit, renforcer l’accompagnement de ses clients et accélérer son expansion internationale. Dans la droite ligne de ses engagements et afin d’accompagner la dynamique créée par ce tour de table, l’éditeur a mis en place un vaste plan de recrutement qui l’a amené à doubler ses effectifs en moins d’un an.

La gestion des identités et des accès (IAM – Identity & Access Management) n’est plus seulement un sujet de sécurisation des données mais est devenu une technologie incontournable qui permet aux entreprises d’authentifier leurs utilisateurs et de leur proposer une expérience client moderne dans un parcours omnicanal sans couture. Selon les dernières analyses de Forrester1, le CIAM (Customer Identity & Access Management) connaîtra la plus forte croissance (+ 15,4% CAGR) de son segment d’ici 2023.

Sur ce marché en effervescence, ReachFive poursuit sa dynamique et annonce avoir livré, en 2019, plus d’une vingtaine de projets CIAM à de grands comptes français du retail, du sport, du tourisme et du media. Trois nouveaux clients ont, par ailleurs, déjà été signés sur le 3e trimestre parmi lesquels des acteurs majeurs de la distribution spécialisée, de la mode et du voyage.

ReachFive poursuit donc sa croissance et est passé en quelques mois de start-up à scale-up qui entend se développer à l’international. La société a recruté 20 nouveaux collaborateurs venus renforcer les départements de ventes, marketing, client et R&D. L’équipe ReachFive est désormais composée en France de plus de 40 experts de l’authentification et l’expérience client, de la gestion et de la sécurisation des données client, du RGPD et de l’infrastructure Cloud. De nombreux recrutements sont prévus d’ici début 2020 et, dans ce cadre, ReachFive souhaite féminiser ses effectifs pour passer de 20% à 25% de collaboratrices d’ici la fin d’année.

« ReachFive a atteint une phase charnière et il est désormais essentiel de fédérer autour de nous tous les talents qui contribueront au succès et au développement de l’entreprise en France et à l’étranger. » souligne Jérémy Dallois, CEO de ReachFive.

1 Source: Forrester Analytics: IAM Software Forecast 2018 to 2023 Global

Contacts

Meiji Communication

Sandra Laberenne

06.43.19.13.88

Les investisseurs canadiens sont préoccupés par la présence de plastique dans leurs portefeuilles: sondage

TORONTO–(BUSINESS WIRE)–Un nouveau sondage de l’Association pour l’investissement responsable (AIR) révèle que la grande majorité des investisseurs canadiens sont préoccupés par le plastique à usage unique de leurs portefeuilles.

Selon le Sondage d’opinion des investisseurs 2019, basé sur un sondage Ipsos d’un échantillon de 1004 investisseurs individuels au Canada, 82 % des personnes interrogées estiment qu’il est important que les sociétés de leur portefeuille d’investissement réduisent leurs déchets plastiques.

Le sondage a également révélé que la plupart des investisseurs considéraient que la question de plastique à usage unique était financièrement important : 70 % estiment que les entreprises qui réduisent les déchets plastiques de leurs produits et emballages seront de meilleurs investissements à long terme et 58 % croient que les entreprises qui continuent de compter sur les plastiques à usage unique dans leurs produits ou leurs emballages verront leur réputation décliner.

La plupart des investisseurs reconnaissent que la réduction des déchets plastiques offre des opportunités : 75 % ont déclaré qu’ils étaient d’accord pour qu’une partie de leur portefeuille d’investissement soit investie dans des entreprises qui offrent des solutions pour réduire les déchets de plastique.

Le sondage, commandité par Placements AGF Inc. et le Mouvement Desjardins, a également révélé que 79% des répondants souhaiteraient que leur fournisseur de services financiers les informe sur les options d’investissement responsable (IR). Cependant, seulement 23 % des répondants se sont fait demander par leur fournisseur s’ils s’intéressaient aux options d’IR.

« Le marché a parlé », a déclaré Dustyn Lanz, Chef de la direction de l’AIR. « Les investisseurs canadiens souhaitent que les entreprises intensifient leurs efforts en matière de déchets plastiques et souhaitent que leurs conseillers les aident à investir de manière responsable. » M. Lanz a ajouté : « Nous avons atteint un point où être bien informés sur les investissements responsables est tout simplement essentiel pour les professionnels de l’investissement qui cherchent à attirer des clients. »

« En tant que chef de file dans la mise au point d’initiatives d’investissement responsable, nous nous réjouissons d’apprendre que les investisseurs canadiens souhaitent se renseigner sur les options permettant d’investir dans des entreprises déterminées à améliorer les résultats pour les actionnaires et la société en général », a déclaré Martin Grosskopf, vice-président et gestionnaire de portefeuille à AGF. « À mesure que l’on comprend mieux la relation entre des questions environnementales précises, telles que celle des déchets plastiques, et les risques sur le plan des affaires, les investisseurs recherchent des occasions réelles d’allier leurs intérêts pour l’écologie et pour les rendements », a-t-il ajouté.

Points clés à retenir

L’intérêt pour l’IR s’est accru depuis le sondage de l’an dernier, tandis que le désir d’obtenir de l’information sur l’IR demeure constant.

● 72 % des répondants de 2019 se sont dits intéressés pas l’IR, contre 60 % en 2018. La connaissance continue de différer de l’intérêt, cependant : 72 % des répondants connaissent très peu ou rien sur l’IR, une amélioration par rapport à 81 % en 2018.

● 79 % des répondants souhaiteraient que leur fournisseur de services financiers les informe sur les options d’IR. Toutefois, seulement 23 % des répondants se sont fait demander par leur fournisseur s’ils s’intéressaient aux options d’IR.

● Dans l’ensemble, 26 % des répondants détiennent actuellement des placements responsables. Les jeunes sont au premier plan de la détention d’IR, 36 % des répondants âgés de 18 à 34 ans en détenant contre seulement 18 % des répondants âgés de 55 ans et plus.

● 82 % des répondants estiment qu’il est important pour les entreprises de leur portefeuille d’investissement de réduire les déchets de plastique, et 75 % des répondants aimeraient investir dans des solutions pour réduire les déchets de plastique

● 58 % croient que les entreprises qui continuent de compter sur les plastiques à usage unique dans leurs produits ou leurs emballages verront leur réputation décliner.

● 70 % estiment que les entreprises qui réduisent les déchets plastiques de leurs produits et emballages seront de meilleurs investissements à long terme.

Veuillez voir le rapport complet ici : https://www.riacanada.ca/fr/research/sondage-dopinion-des-investisseurs-2019/

À propos de l’AIR

L’Association pour l’investissement responsable est une organisation à but non lucratif composée de membres qui se consacre à l’avancement de l’investissement responsable au Canada. L’AIR est composée de plus de 400 membres représentant des investisseurs institutionnels et des professionnels de l’investissement qui pratiquent et soutiennent l’investissement responsable. Pour en savoir plus sur l’AIR, veuillez visiter www.riacanada.ca

Contacts

Nick Buccheri

Gestionnaire, Communications et médias numériques

Association pour l’investissement responsable (AIR)

nick@riacanada.ca
+1-416-461-6042, poste 5

Amanda Marchment

Directrice attitrée, Service de communications de l’entreprise

Placements AGF Inc.

416-865-4160

amanda.marchment@agf.com

Novasec lève 80 millions d’euros pour le plus grand parc éolien terrestre d’Espagne

Novasec s’associe à Enlight Renewable Energy pour financer Gecama, un projet de parc éolien de 312 mégawatts ; La plateforme complète de Novasec permettra aux investisseurs qualifiés de profiter de cette opportunité attrayante par le biais de placements privés.

TEL AVIV, Israel–(BUSINESS WIRE)–Novasec Ltd. a le plaisir d’annoncer qu’elle a obtenu les droits exclusifs de lever 80 millions d’euros pour financer le développement de Gecama, un parc éolien terrestre de ~312 Megawatts situé sur la côte espagnole. Gecama est le premier d’une série de projets que Novasec s’apprête à financer à l’aide d’une plateforme d’investissement innovante axée sur la réalisation des objectifs de placement des investisseurs privés qualifiés et des petits et moyens investisseurs institutionnels.

Les droits exclusifs de collecte de fonds ont été obtenus grâce à un accord avec Enlight Renewable Energy Ltd, un leader mondial dans le développement des énergies renouvelables et le détenteur de la société Gecama. Gecama devrait commencer la construction, estimé à 330 millions d’euros, au premier trimestre 2020. Le chiffre d’affaires total attendu sur la durée de vie du projet est de 2 milliards d’euros.

« Gecama offre une opportunité de marché unique pour les investisseurs et nous sommes ravis de travailler avec Enlight sur notre première initiative ensemble, » déclare Michael Tishler, CEO et co-fondateur de Novasec. « Chez Novasec, nous sommes fiers de nous doter de projets éoliens et solaires de haute qualité, d’effectuer une minutieuse vérification de la conformité et de trouver la bonne structure pour chaque collecte de fonds que nous entreprenons. Nous avons choisi Gecama comme premier effort parce qu’il répond à tous nos critères clés et nous sommes ravis d’offrir cette opportunité très attrayante aux investisseurs sur notre plateforme. »

Avec une capacité de 312 MW, Gecama sera le plus grand parc éolien terrestre d’Espagne. Situé en Castilla La-Mancha, le site de développement a été choisi pour ses niveaux de vent élevés et stables et pour la disponibilité de la connexion au réseau. La nouvelle politique de décarbonation de l’Espagne vise un système d’électricité 100 % renouvelable d’ici 2050 et l’interdiction de toute nouvelle exploration pétrolière et gazière. Compte tenu de ces objectifs ambitieux et des mesures concrètes que l’Espagne a déjà prises pour promouvoir l’énergie verte, le secteur des énergies renouvelables du pays constitue une occasion idéale d’investir avec un réel impact.

Novasec a développé une plateforme complète de financement de projets d’énergie renouvelable par le biais de placements privés réglementés pour des investisseurs qualifiés, et Novasec gère l’ensemble du processus d’investissement. La plateforme offre également aux investisseurs la possibilité d’enregistrer leurs investissements en tant que titres numériques, ce qui leur donne plus de flexibilité et de liquidité.

En tant que développeur leader sur le marché mondial de l’énergie, Enlight Renewable Energy est à la pointe de la révolution verte et est une société cotée à la bourse de Tel Aviv. Enlight se spécialise dans le lancement, le développement, le financement, la construction, la gestion et l’exploitation de projets d’énergie renouvelable tels que les systèmes éoliens et photovoltaïques.

À propos de Novasec Ltd.

Novasec est une plateforme d’investissement innovante basée à Tel Aviv pour le secteur en pleine croissance des énergies renouvelables. En combinant un processus rigoureux de sélection des projets et les avantages créés par les titres numériques, Novasec finance l’avenir en offrant aux investisseurs des investissements écologiques, impactants et à rendement intéressant.

Pour en savoir plus sur Novasec, visitez https://www.novasec.io

Contacts

Rajah Abli

Montieth & Company

rabli@montiethco.com
06.44.77.51.61

MobileIron distingué par l’étude Gartner « Critical Capabilities for Unified Endpoint Management Tools »

MobileIron a obtenu l’un des cinq meilleurs scores dans l’ensemble des quatre cas d’utilisation identifiés par Gartner

MOUNTAIN VIEW, Californie (États-Unis)–(BUSINESS WIRE)–MobileIron (NASDAQ:MOBL), l’entreprise à l’origine de la première plateforme de type « zero trust » centrée sur les mobiles, annonce aujourd’hui avoir été reconnue par Gartner, Inc., le premier fournisseur d’études et d’analyses dans le secteur mondial des technologies informatiques dans son rapport de 2019 « Critical Capabilities for Unified Endpoint Management Tools ».

Ce rapport passait en revue les capacités de 13 fournisseurs à répondre aux besoins d’organisations dans quatre cas d’utilisation distincts : gestion de PC, gestion d’appareils non traditionnels, secteurs fortement réglementés et sécurisés, et appareils non gérés/BYOD. MobileIron a été classé au quatrième rang pour la gestion de PC et les secteurs fortement réglementés et sécurisés, et au cinquième pour la gestion d’appareils non traditionnels et les cas d’utilisation d’appareils non gérés/BYOD.

« Nous pensons que cette reconnaissance, combinée à notre récent classement dans la catégorie Leaders de l’étude Magic Quadrant de Gartner sur les outils pour la gestion unifiée de terminaux, valide notre approche de type « zero trust » centrée sur les mobiles », a déclaré Brian Foster, directeur en chef de la gestion des produits chez MobileIron. « Nous avons continué à innover et développer nos produits à partir de notre plateforme UEM pour fournir des fonctionnalités étendues de sécurité et de gestion des identités. Il y a quelques mois, nous avons présenté une expérience d’authentification sans mot de passe révolutionnaire qui élimine les mots de passe de l’entreprise. Nous sommes soucieux de relever les défis uniques auxquels nos clients sont confrontés quotidiennement, y compris dans les secteurs fortement sécurisés et réglementés. »

Le rapport « Critical Capabilities for Unified Endpoint Management Tools », publié le 10 octobre 2019, indiquait que « les secteurs verticaux avec des exigences normatives en matière de conformité et de protection des informations attendent d’un outil UEM des fonctionnalités de sécurité spécifiques que les fournisseurs ne sont pas tous en mesure d’offrir, alors que d’autres excellent dans ce domaine ». Les outils de gestion clients, la gestion moderne de Windows, la sécurisation des accès et des identités, les technologies UEM associées, la gestion des objets connectés/non standard, la gestion de macOS, la gestion de l’Internet des objets dans l’environnement de travail et la gestion du contenu mobile ont été identifiés comme définissant les fonctionnalités critiques.

MobileIron pense que son excellent classement dans les cas d’utilisation des secteurs fortement sécurisés et réglementés s’explique par sa capacité à fournir la visibilité et les contrôles informatiques nécessaires pour sécuriser, gérer et surveiller chaque appareil, utilisateur, application et réseau utilisés pour accéder aux données d’entreprise. MobileIron protège les données des sociétés partout où elles circulent, et aide les utilisateurs à respecter les politiques de sécurité mises en place, ainsi que les réglementations locales. Avec des technologies telles que l’authentification Zero Sign-On (ZSO) des utilisateurs et des appareils, l’authentification multifacteur et la détection des menaces mobiles, la plateforme UEM de MobileIron offre une base solide aux organisations.

MobileIron a été classé parmi les meilleurs selon l’étude Magic Quadrant 2019 de Gartner pour les outils de gestion unifiée des terminaux. De plus, en avril 2019, MobileIron a reçu la distinction « Gartner Peer Insights Customers’ Choice » pour sa gestion unifiée des terminaux. Dans l’une des évaluations de Gartner Peer Insights, un gestionnaire d’applications d’une administration publique a noté que MobileIron « faisait progresser à grands pas l’expérience UEM de nos utilisateurs finaux. Ils pensent avec nous et non pour nous. »

Téléchargez gratuitement le rapport 2019 « Critical Capabilities for Unified Endpoint Management Tools » ici.

Gartner, Critical Capabilities for Unified Endpoint Management Tools, Chris Silva, Rich Doheny, et al., 10 octobre 2019.

Gartner, Magic Quadrant for Unified Endpoint Management Tools, Chris Silva, Manjunath Bhat, et al., 6 août 2019.

Clause de non-responsabilité :

Gartner ne soutient ni ne promeut aucun fournisseur, produit, ni service mentionné dans ses publications de recherche et ne conseille pas aux utilisateurs de technologies de sélectionner uniquement les vendeurs présentant les meilleures évaluations ou toute autre mention. Les publications de recherche de Gartner sont constituées d’opinions du service de recherche de Gartner et ne doivent pas être considérées comme des déclarations factuelles. ​Gartner décline toute garantie, explicite ou implicite, relative aux présentes recherches, y compris toute garantie de valeur commerciale ou d’adaptation à une fin donnée.

« Gartner Peer Insights Customers’ Choice » reprend des opinions subjectives tirées d’avis, d’évaluations et de données d’utilisateurs individuels, selon une méthodologie documentée ; son contenu ne représente aucunement les positions de Gartner ou de ses entreprises affiliées et ne constitue en rien des recommandations de leur part.

À propos de MobileIron

MobileIron redéfinit la sécurité en entreprise avec la première plateforme de type « zero trust » centrée sur les mobiles du secteur. Celle-ci s’appuie sur un socle de gestion unifiée des terminaux (UEM) pour sécuriser l’accès aux données et les protéger dans l’ensemble de l’entreprise sans périmètre. Le modèle de « zero trust » part du principe que, les menaces existant déjà sur le réseau, il faut « tout vérifier et n’accorder aucune confiance ». L’approche MobileIron dépasse le simple cadre de la gestion des identités et des passerelles en analysant un ensemble plus complet de critères avant d’autoriser ou non l’accès aux ressources de l’entreprise. Elle valide l’appareil, évalue l’environnement de l’utilisateur, vérifie l’autorisation des applications et le réseau, et détecte et neutralise les menaces avant d’autoriser l’accès sécurisé à un appareil ou à un utilisateur.

La plateforme de sécurité de MobileIron repose sur des fonctionnalités de gestion unifiée des terminaux (UEM) maintes fois primées et leaders dans le secteur, auxquelles s’ajoutent des technologies de zero trust, telles que l’authentification Zero Sign-On, l’authentification multifacteur et la protection contre les menaces mobiles. Plus de 19 000 clients, parmi lesquels les principaux acteurs de la finance mondiale, ainsi que des services de renseignements et des entreprises de secteurs très réglementés, font confiance à MobileIron pour créer une expérience utilisateur fluide et sécurisée, en garantissant que seuls les utilisateurs, appareils, applications et services autorisés peuvent accéder aux ressources de l’entreprise.

Contacts

Contact Presse :
Jenny Pfleiderer

press@mobileiron.com

Contact Analyste :
Becca Chambers

bchambers@mobileiron.com

Mobeewave et IDEMIA étendent leur partenariat pour déployer des solutions mobiles de paiement sécurisé en point de vente et de validation des titres de transport partout en Australie

LAS VEGAS–(BUSINESS WIRE)–Money20/20 — Mobeewave, pionnier des solutions de paiement sans contact, et IDEMIA, leader mondial de l’Identité Augmentée, annoncent l’extension de leur partenariat pour déployer des solutions de paiement sans contact et de validation des titres de transport sur terminaux mobiles NFC dans toute l’Australie.


Depuis 2017, les deux entreprises collaborent au déploiement d’une application mobile en point de vente (mPOS) en marque blanche s’appuyant sur la Digital Enablement Platform d’IDEMIA chez plusieurs clients, dont la Commonwealth Bank of Australia. Cette application permet aux commerçants d’accepter les paiements sans contact par carte ou porte-monnaie électronique au moyen de terminaux NFC, qui ne nécessitent ni dongle, ni câble, ni équipements supplémentaires.

Les deux partenaires ont aussi développé une application de validation des titres de transport qui permet aux contrôleurs de valider les billets sans contact au moyen de terminaux classiques. Deux cent mille voyageurs ont déjà utilisé ce système depuis son lancement.

« Nous sommes heureux d’étendre ainsi notre partenariat stratégique avec Mobeewave. Nos deux groupes partagent la même vision du déploiement de solutions à la fois simples et fiables de paiement sans contact et de validation des titres de transport dans toute l’Australie. Grâce à la plateforme brevetée de traitement des paiements sans contact PCI de Mobeewave ainsi qu’à notre Digital Enablement Platform, nous sommes en bonne voie pour faire de l’Australie un leader mondial de l’innovation dans le domaine des paiements sécurisés, simples et fiables », déclare James King, Senior Vice-President en charge des ventes et des marchés mondiaux de la division Digital Business d’IDEMIA.

« Les commerces physiques peuvent se heurter à la complexité de certains moyens actuels de paiement. En Australie, 97 % des entreprises sont de petites et micro-entreprises*, qui sont depuis trop longtemps privées d’une offre de solutions de paiement par carte à la fois simples, fiables et abordables. De plus, avec l’aide d’IDEMIA, nous avons su adapter nos technologies afin de proposer aux entreprises de transport public un outil simple de validation des titres de transport, ce qui illustre notre capacité à apporter plus d’innovation et de simplicité dans différents secteurs. Nous sommes heureux d’étendre ainsi notre partenariat avec IDEMIA à l’ensemble de l’Australie », ajoute Benjamin du Haÿs, cofondateur de Mobeewave.

*Source : https://www.asbfeo.gov.au/sites/default/files/Small_Business_Statistical_Report-Final.pdf

À propos de Mobeewave

Mobeewave est un pionnier mondial des solutions d’acceptation des paiements sans contact. Sa plateforme brevetée de traitement des paiements sans contact PCI, avec SDK et applications, permet aux entreprises d’accepter les paiements par carte sur l’appareil de leur choix, sans dongle, lecteur de carte ou équipements complémentaires. Présent sur quatre continents, Mobeewave emploie plus de 70 personnes et propose ses innovations fintech aux banques, aux fournisseurs de services de paiement, aux éditeurs SaaS, éditeurs de logiciels indépendants et places de marché, ainsi qu’aux sociétés de transport du monde entier. Plus d’information sur www.mobeewave.com.

À propos d’IDEMIA

IDEMIA, le leader mondial de l’Identité Augmentée, fournit un environnement de confiance permettant aux citoyens, comme aux consommateurs, d’accomplir leurs activités quotidiennes les plus importantes (payer, se connecter ou voyager), que ce soit dans le monde physique ou dans le monde digital.

Sécuriser notre identité est devenu essentiel dans le monde dans lequel nous vivons. En nous engageant pour l’Identité Augmentée, une identité qui assure respect de la vie privée et confiance mais garantit également des transactions sécurisées, authentifiées et vérifiables, nous réinventons notre manière de penser, de produire, d’utiliser et de protéger l’un de nos biens les plus précieux, notre identité, partout et à chaque instant où la sécurité importe. Nous fournissons cette Identité Augmentée à des clients internationaux des secteurs financiers, des télécommunications, de l’identité, de la sécurité publique et de l’Internet des Objets.

Avec 13 000 employés dans le monde, IDEMIA sert des clients dans plus de 180 pays.

Contacts

Presse
Mobeewave
Melissa Pauléat

mpauleat@mobeewave.com
+1 514 758 5820

IDEMIA
Drishti Mulani

idemia@redhill.asia

Une enquête mondiale révèle que les ORC sont en train de mettre en œuvre des changements majeurs pour accélérer les essais cliniques

Les ORC éliminent les processus manuels et modernisent les systèmes afin de rationaliser l’échange d’informations et d’accélérer le démarrage des études

BARCELONE, Espagne–(BUSINESS WIRE)–Les organisations de recherche sous contrat (ORC) sont en train de réaliser des progrès significatifs afin d’aider l’industrie à améliorer les performances des essais cliniques, selon les conclusions du rapport intitulé « Veeva 2019 Unified Clinical Operations Survey: Annual CRO Report », l’une des plus importantes enquêtes jamais réalisées auprès de professionnels spécialisés dans les opérations cliniques à l’échelle mondiale. Les conclusions de Veeva Systems (NYSE : VEEV) révèlent que les ORC sont en train d’éliminer les processus manuels et de moderniser des éléments essentiels du déroulement des essais cliniques afin d’améliorer la collaboration entre partenaires et la performance des études.

Rationaliser la collaboration au cours des essais

Toutes les ORC interrogées ont souligné la nécessité de rationaliser l’échange d’informations entre partenaires d’une même étude. À l’heure actuelle, les ORC partagent les données d’essai et les documents avec les sponsors et les sites de multiples façons, mais surtout de manière manuelle. Le courrier électronique est la principale méthode utilisée par les ORC pour échanger des informations avec les sites et les sponsors mais la plupart s’appuient encore sur les envois papier et le partages de fichiers.

Les ORC déclarent que l’échange d’informations tel qu’il existe à l’heure actuelle pose des problèmes majeurs en matière de suivi et de création de rapports (71 %), et qu’on rencontre souvent le cas de documents mal classés ou manquants (59 %) ainsi qu’une foule d’autres problèmes qui restreignent la collaboration et la conformité.

De ce fait, les ORC sont en train d’amorcer des changements visant à simplifier l’échange d’informations avec leurs partenaires d’étude, ce qui devrait leur apporter d’importants avantages, parmi lesquels une réduction des processus manuels (selon 77 %), une collaboration rationalisée (selon 65 %), une amélioration de la qualité des études (selon 64 %) et une exécution plus rapide des études (selon 64 %).

Accélérer le démarrage des études

Le démarrage des études représente l’une des phases les plus gourmandes en ressources des essais cliniques et c’est dans cette phase que l’opportunité est la plus grande de gagner en efficacité et en rapidité. Toutes les ORC rencontrent des difficultés importantes lors du démarrage des études, et plus des trois quarts utilisent des feuilles de calcul pour gérer cette phase.

Durant la phase de démarrage des études, la sous-traitance et la budgétisation des sites représentent le problème le plus cité et celui qui se répand le plus. La majorité des ORC (70 %) affirment que c’est là leur principal défi, lequel est en hausse de 11 points de pourcentage depuis 2018. C’est également l’un des principaux moteurs de changement.

Pour la plupart (80 %), une phase de démarrage d’études plus rapide représenterait aussi un moteur déterminant de changement. Les majorités pensent que moins de feuilles de calcul et de processus manuels (60 %), qu’une collaboration plus aisée avec les sponsors et les sites (55%), et qu’une meilleure planification des ressources (55 %) accéléreraient également la phase de démarrage des études.

Adoption plus importante des applications cliniques avancées

Les ORC adoptent davantage de technologies cliniques pour éliminer les processus manuels et améliorer la performance opérationnelle. L’utilisation des systèmes RTSM, eTMF et CTMS a connu la plus forte augmentation depuis 2017. De plus, davantage d’ORC que de sponsors adoptent des applications de démarrage d’études conçues à cet effet pour accélérer les durées des cycles (35 % des ORC contre 23 % des sponsors).

Le remplacement des processus manuels par la technologie pour des fonctions spécifiques a créé des gains d’efficacité, mais il a également fait apparaître des vases clos. L’intégration (73 %) et la création de rapports faisant intervenir une multitude d’applications (64 %) sont les deux principaux problèmes signalés résultant des applications en vases clos.

Les ORC citent la nécessité de rationaliser les processus et systèmes cliniques fragmentés afin d’améliorer l’exécution des études. Toutes les ORC déclarent qu’il est nécessaire d’unifier les applications cliniques (100 %). Une visibilité et une supervision améliorées (74 %), des essais plus rapides (68 %) et une collaboration plus étroite entre parties prenantes (63%) sont les principaux éléments à unifier.

« À l’échelle du secteur, les ORC sont à l’origine de l’élan qui vise à améliorer l’exécution et la collaboration, pour des essais cliniques plus rapides », a déclaré Jim Reilly, vice-président de Vault Clinical. « Alors que davantage d’organisations réduisent les processus manuels et fragmentés qui prévalent aujourd’hui, le développement de médicaments va grandement se simplifier et la collaboration entre partenaires d’étude ira en s’améliorant au cours d’un essai. »

Le rapport « Veeva 2019 Unified Clinical Operations Survey: Annual CRO Report » examine les progrès réalisés par les ORC vers un environnement d’exploitation clinique unifié en recueillant les expériences et les opinions de personnes travaillant dans des ORC à travers le monde. Cette recherche annuelle examine les moteurs, les barrières et les avantages d’un modèle d’exploitation clinique unifié, et suit les progrès de l’industrie dans son approche visant à unifier les systèmes et les processus cliniques et à aligner les parties prenantes tout au long du déroulement des études. Le rapport complet est disponible en ligne à l’adresse veeva.com/eu/CROreport.

Informations supplémentaires

Connectez-vous avec Veeva sur LinkedIn : linkedin.com/company/veeva-systems
Suiviez @veeva_eu sur Twitter : twitter.com/veeva_eu
Likez Veeva sur Facebook : facebook.com/veevasystems

À propos de Veeva Systems

Veeva Systems Inc. est le principal fournisseur de logiciels basés sur le cloud, pour l’industrie mondiale des sciences de la vie. Pariant sur l’innovation, l’excellence des produits, et le succès des clients, Veeva dessert plus de 775 clients allant des plus grandes sociétés pharmaceutiques mondiales aux sociétés de biotechnologie émergentes. Veeva, dont le siège social est situé dans la région de la baie de San Francisco, dispose de bureaux dans toute l’Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Amérique latine. Pour en savoir plus, rendez-vous sur veeva.com/eu.

® 2019 Veeva Systems Inc. Tous droits réservés. Veeva et le logo de Veeva sont des marques commerciales appartenant à Veeva Systems Inc.

Veeva Systems Inc. est propriétaire de toutes les autres marques commerciales, enregistrées ou non.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Roger Villareal

Veeva Systems

925-264-8885

roger.villareal@veeva.com

Kiran May

Veeva Systems

+44-796-643-2912

kiran.may@veeva.com

Le Salon Yiwu 2019 se termine en beauté

YIWU, Chine–(BUSINESS WIRE)–Plus grand et influent salon de biens de consommation courante en Chine, la 25e édition de la China Yiwu International Commodities (Standards) Fair (Salon Yiwu 2019) a refermé ses portes ce 25 octobre, après avoir obtenu un véritable succès.

Avec un espace d’exposition de 100 000 m2, l’événement de cinq jours a rassemblé plus de 2 000 exposants et attiré 60 314 acheteurs professionnels, soit une augmentation de 3,17% par rapport à l’année précédente. Le nombre (8 738) d’acheteurs internationaux a augmenté de 8,33%, venus de 155 pays et régions, notamment d’Inde, du Pakistan, du Yémen, de Corée du Sud, d’Indonésie, d’Iraq, de Taïwan, d’Égypte, d’Iran, et de Malaisie. Nous rappelons ici que 51 pays le long de « la Ceinture et la Route » ont répondu présent.

Voici quelques avis d’exposants et d’acheteurs.

Alshoak H. Ahmad, de Syrie, déclare: « Yiwu est une ville formidable qui ne manque jamais de me surprendre. Il y a 12 ans, je suis venu à Yiwu pour conclure mon premier contrat. Et maintenant, cela fait Sept ans que j’expose au Salon Yiwu. »

Arkadii, de Russie, déclare: « Quand j’étais dans l’importation en Russie, je travaillais souvent avec des vendeurs de Yiwu. En tant que plus grand salon de la ville, la Yiwu Fair regroupe des produits de qualité et des nouveautés de toute la Chine et du monde entier. Cette année, je suis venu avec des amis, et tout le monde a trouvé ce qu’il voulait. »

Huang Yunlong, directeur général d’Uptime Lighting, déclare: « Le Salon Yiwu a d’importantes retombées publicitaires. Nous assistons au salon depuis dix ans, et il est aujourd’hui devenu une plateforme incontournable pour connaître les dernières informations et tendances. Cette année, nous avons rencontré de nombreux clients potentiels étrangers et nationaux au Salon. »

Ge Zhengshan, directeur de Buffalo Robot Technology, déclare: « Ce n’est qu’après être arrivé sur place que j’ai découvert que le Salon Yiwu ne se limitait pas aux « petites pointures ». C’est également une vitrine pour les grandes corporations. En particulier, le Salon Yiwu 2019 a introduit le gène ‘standard’, qui assure à la fois la qualité de l’exposition et renforce l’image du secteur. »

Wang Jiazhou, directeur de Hangzhou Sichuang Sanitary Ware, déclare: « Le Salon Yiwu s’améliore d’année en année. Cette fois-ci, nous avons reçu une multitude de commandes, dont un grand nombre en provenance de nouveaux marchés, comme le Myanmar et le Liban. Nous reviendrons l’année prochaine, avec plus de produits, d’encore meilleure qualité. »

Pour sa prochaine édition, le Salon Yiwu optimisera ses services et accueillera davantage d’exposants et d’acheteurs.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Betty Zhong

service@yiwufair.com