Datasite conclut un accord visant son acquisition par CapVest

MINNEAPOLIS–(BUSINESS WIRE)–Datasite® (la « Société »), a conclu un accord visant son acquisition par des fonds gérés par CapVest Partners LLP (« CapVest »), une société internationale d’investissement privé.

Basée à Minneapolis, Datasite est un fournisseur SaaS de premier plan dans le secteur des fusions et acquisitions (F&A), avec plus de 750 employés répartis sur 25 sites dans 13 pays. Au cours des cinq dernières années, Datasite s’est constitué une clientèle en croissance rapide dans plus de 180 pays et ses produits et services primés en font un véritable acteur mondial sur ce marché. En 2019, Datasite a augmenté ses revenus de plus de 30 % en facilitant près de 10 000 transactions.

La transaction représente une étape importante pour Datasite, car elle fournit aux négociateurs du monde entier les outils dont ils ont besoin pour réussir tout au long du cycle de vie de la transaction, notamment avec son application principale de diligence raisonnable, Datasite Diligence™, son application d’aide à la préparation des transactions, Datasite Prepare™, son application d’optimisation du processus de commercialisation au stade initial, Datasite Outreach™, et la première application dédiée au côté achat, Datasite Acquire™.

« C’est une journée passionnante pour toute la famille Datasite – employés, clients et partenaires industriels – et elle consolide la position de l’entreprise en tant que fournisseur SaaS de premier plan pour la communauté mondiale des fusions et acquisitions », a déclaré Rusty Wiley, PDG de Datasite. « Nous disposons des meilleurs collaborateurs et de la meilleure technologie, ce qui rend les transactions plus rapides, plus simples et plus sûres. La longue expérience de CapVest en matière de transformation de la taille et de l’échelle des entreprises de son portefeuille et de réalisation de leur potentiel en fait un partenaire passionnant pour notre prochaine phase de croissance. Nous sommes impatients de proposer de nouveaux produits pour répondre aux besoins de nos clients et accroître leur efficacité ».

Christopher Campbell, partenaire de CapVest, a ajouté : « Rusty et son équipe ont fait un travail fantastique en transformant Datasite en une plateforme de premier plan qui fournit des services essentiels aux négociateurs du monde entier. Avec le lancement récent des produits “Prepare, Outreach, and Acquire” (préparer, diffuser et acquérir) destinés à augmenter l’offre phare de la société, Diligence, Datasite est le fournisseur de solutions complètes pour la communauté des négociateurs. Nous nous réjouissons de mettre sur le marché d’autres produits innovants et de continuer ainsi à répondre aux besoins des clients ».

Goldman Sachs & Co. LLC a agi en tant que conseiller financier exclusif de Datasite, et Akin Gump Strauss Hauer Feld a servi de conseiller juridique à la société.

CapVest a été conseillée par William Blair (conseiller financier), Kirkland & Ellis LLP (conseiller juridique), KPMG LLP (due diligence financière), GRAPH Strategy (due diligence commerciale) et West Monroe Partners (due diligence technique).

La transaction est soumise aux approbations réglementaires et aux conditions de clôture habituelles et devrait se conclure au cours du quatrième trimestre 2020.

Pour en savoir plus à propos de Datasite, veuillez consulter le site www.datasite.com

À propos de Datasite

Datasite est un fournisseur SaaS de premier plan pour le secteur des F&A, qui fournit aux négociateurs du monde entier les outils dont ils ont besoin pour réussir tout au long du cycle de vie de la transaction. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.datasite.com

À propos de CapVest

CapVest est un important investisseur international en capital-investissement qui conclut des partenariats pour transformer leurs activités. En tant qu’investisseur actif et patient, CapVest s’est forgé un solide bilan de succès grâce à des rendements attrayants dûs à une étroite collaboration avec la direction pour transformer la taille et l’ampleur des entreprises de son portefeuille grâce à une combinaison de croissance organique et de croissance par acquisition. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.capvest.co.uk

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Datasite
Marta Carraro

Datasite

+1-212-367-6162

marta.carraro@datasite.com

CapVest
Ben Valdimarsson

ReputationInc

+44-788-980-5930

bvaldimarsson@reputation-inc.com

GlobalLogic nomme l’expert du secteur, Rajaram Radhakrishnan, directeur des recettes

Le chef de file chevronné de la technologie numérique va piloter la stratégie et l’exécution de la mise sur le marché, adoptées par la société à l’échelle mondiale

SAN JOSÉ, Californie–(BUSINESS WIRE)–GlobalLogic Inc., un chef de file de l’ingénierie des produits numériques a annoncé que Rajaram (Raj) Radhakrishnan avait intégré la société en tant que directeur des recettes. M. Radhakrishnan sera responsable de la stratégie et de l’exécution de l’approche marché unifiée de GlobalLogic, dans le but de propulser la prochaine phase de croissance de la société. La décision d’introduire le poste de directeur des recettes a été prise alors que GlobalLogic continue de surpasser ses objectifs commerciaux actuels et tente de maintenir cette trajectoire à l’approche du milliard de dollars de recettes, et au-delà. Raj sera responsable de toutes les fonctions orientées marché, notamment le branding, le marketing, les ventes, la distribution et les partenariats stratégiques.


« GlobalLogic doit son succès à la combinaison d’une stratégie commerciale judicieuse et d’une demande accélérée du marché pour les services d’ingénierie de produits numériques. Nous avons déployé des offres porteuses de valeur pour des industries clés, conclu des acquisitions stratégiques, et fourni nos services en nous focalisant sur la satisfaction absolue des clients pour les marques de renom que nous servons », a déclaré Shashank Samant, PDG de GlobalLogic. « Le parcours de Raj est impeccable. Son expérience est directement pertinente pour notre entreprise. Nous sommes honorés de l’accueillir dans notre équipe, et je sais que son style de leadership et son orientation client vont propulser notre prochaine phase de croissance. »

Avant de rejoindre GlobalLogic, Raj faisait partie de l’équipe de haute direction de Cognizant, en qualité de vice-président directeur et directeur mondial de la Fabrication, de la Logistique, de l’Énergie et des Services publics. Sous sa direction, cette activité a pris de l’élan à travers de multiples nouveaux segments commerciaux et enregistré une croissance et une rentabilité étonnantes, pour devenir l’une des filières les plus performantes de Cognizant. Avant Cognizant, il a occupé des postes de premier rang dans le domaine des relations client, chez Keane, Covansys et TCS. M. Radhakrishnan a vécu et travaillé dans de nombreuses régions du monde, notamment en Asie, en Europe et en Amérique du Nord.

« Le besoin existant pour des expériences et des produits numériques plus intelligents et plus orientés client est considérable ; or, GlobalLogic est extrêmement bien placée pour répondre à cet appel à l’échelle mondiale », a ajouté M. Radhakrishnan. « Ravi de rejoindre la société, sa direction et ses employés talentueux dotés d’une culture visionnaire, j’ai hâte de contribuer au prochain chapitre du parcours de croissance de GlobalLogic. »

Raj est titulaire d’un M.B.A. de la Business School de Londres. Il est également titulaire d’une maîtrise en systèmes logiciels, et d’une licence d’ingénierie en électronique et communication, du Birla Institute of Technology and Science, et de l’Université Anna, respectivement.

Liens utiles

GlobalLogic : http://www.globallogic.com
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/globallogic/
Facebook : https://www.facebook.com/GlobalLogic/
Twitter : https://twitter.com/GlobalLogic

À propos de GlobalLogic

GlobalLogic (www.globallogic.com) est un chef de file de l’ingénierie des produits numériques. Nous aidons nos clients à concevoir et à créer des produits, des plateformes et des expériences numériques, innovants pour le monde moderne. En intégrant conception stratégique, ingénierie complexe et expertise sectorielle verticale, nous aidons nos clients à imaginer ce qui est possible et à accélérer leur transition vers les activités numériques de demain. Ayant son siège social dans la Silicon Valley, GlobalLogic exploite des studios de conception et des centres d’ingénierie dans le monde entier, faisant ainsi bénéficier de sa vaste expérience ses clients des secteurs des communications, des services financiers, de l’automobile, de la santé, de la technologie, des médias et du divertissement, de la fabrication et des semi-conducteurs.

GlobalLogic est une marque de GlobalLogic. Toutes les autres marques et tous les autres noms de produits ou services sont des marques de commerce ou de service de leurs propriétaires respectifs.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

GlobalLogic, Inc. (Monde)

Heather Ailara

211 Communications

+1.973.567.6040

heather@211comms.com

La solution Vault de Thought Machine sélectionnée pour propulser Curve Credit : une nouvelle ère en matière d’emprunts et de prêts responsables

  • Vault va fournir un système fondamental et de prêts, permettant aux utilisateurs de Curve de répartir les paiements en plusieurs versements
  • La banque indépendante Curve garantit à ses utilisateurs un accès à des modalités de crédit flexibles et plus justes

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–Thought Machine, l’entreprise de technologie bancaire cloud-native, a annoncé aujourd’hui avoir été sélectionnée par Curve pour propulser sa nouvelle offre de crédit et de prêt, Curve Credit. Curve Credit est une nouvelle startup de la plateforme bancaire Curve qui permet aux clients de régler leurs achats en plusieurs fois. La philosophie de la start-up prône les prêts et les emprunts responsables.

Associant la simplicité de l’expérience utilisateur de Curve avec la technologie avancée de Thought Machine, Curve Credit permet à ses utilisateurs d’étaler les paiements sur des périodes de trois, six ou neuf mois, garantissant ainsi des modalités de crédit plus justes. Le crédit peut être à la fois géré de manière rétrospective ou prospective, en utilisant la plateforme fondamentale de Thought Machine et la technologie unique « Go Back in Time » de Curve.

De plus, Curve Credit améliorera les pointages de crédit des clients en utilisant l’historique de leurs transactions sur divers comptes bancaires, dans le but de leur offrir une plus grande transparence et flexibilité quant à leurs décisions d’emprunt.

Curve utilisera pleinement le système pour la création de produits Smart Contracts de Vault afin d’offrir directement cette fonctionnalité au produit. L’équipe Curve ainsi que les clients de Thought Machine auront la possibilité de créer les produits financiers qu’ils souhaitent en les écrivant sous forme de code dans l’interface de Smart Contracts.

Vault a été sélectionnée par Curve Credit en tant qu’offre en mode SaaS afin de propulser cette nouvelle fonctionnalité. Vault SaaS offre l’ensemble des fonctionnalités de Vault, elle peut prendre en charge toute taille de banque et être scalable selon les besoins.

Fondée en 2014 par l’ancien ingénieur de Google Paul Taylor, Vault, la plateforme cloud-native, permet aux banques et aux Fintechs d’atteindre un niveau de fonctionnalité plus élevé, sans les contraintes de l’ancienne technologie. Thought Machine est devenue le partenaire technologique bancaire de choix pour les banques de premier rang, les néobanques et les fintechs du monde entier. Les clients de Thought Machine se nomment Lloyds Banking Group, Standard Chartered, Atom Bank, Monese et SEB.

Paul Taylor, PDG de Thought Machine, commente : « Les entreprises de services financiers inégalables sont celles qui adoptent une technologie cloud-native moderne, comme Curve. Nous sommes impatients de travailler aux côtés de Shachar, de Paul et de l’équipe Curve pour commercialiser ce projet totalement inédit. Nos équipes partagent une passion pour l’élaboration de produits experts qui offrent aux clients le choix et la flexibilité dans la gestion de leurs finances, et ce, de façon significative. »

Paul Harrald, responsable de Curve Credit, commente : « Nous sommes ravis de lancer Curve Credit en collaboration avec la technologie bancaire de Thought Machine, inégalée sur le marché. La technologie Thought Machine est la seule qui nous permette d’offrir la flexibilité et la facilité de gestion que nous souhaitons pour nos clients. La philosophie de Curve Credit prône les prêts et les emprunts responsables. Aux côtés de Curve OS, cette dynamique à trois niveaux permettra d’offrir à chaque client les conditions les plus claires possibles via un produit et une expérience simples et merveilleux. »

— FIN —

À propos de Thought Machine

Créé en 2014, Thought Machine a pour mission de permettre aux banques de déployer des systèmes modernes et de se libérer des anciennes plateformes informatiques qui plombent l’industrie bancaire. Pour y parvenir, nous leur proposons Vault, notre plateforme bancaire nuagique. Ce système de prochaine génération a été entièrement conçu en tant que plateforme nuagique native. Il ne contient pas une seule ligne de code antérieure à l’arrivée des serveurs nuagiques.

Fondée par l’entrepreneur Paul Taylor, Thought Machine compte parmi ses clients Lloyds Banking Group, SEB, Standard Chartered et Atom bank. Nous sommes actuellement une équipe de plus de 400 personnes réparties dans des bureaux à Londres et à Singapour et avons levé plus de 110 millions de livres sterling de fonds auprès d’Eurazeo Growth, Draper Esprit, SEB, British Patient Capital, IQ Capital, Playfair Capital, Lloyds Banking Group et Backed. Pour de plus amples renseignements veuillez consulter le site thoughtmachine.net.

À propos de Curve

Curve est une plateforme bancaire dite « over-the-top », proposant de regrouper en une carte unique tous les comptes et cartes depuis une application. Curve propose de nombreux avantages à ses clients notamment, aucune commission bancaire à l’étranger, des notifications de dépenses instantanées ainsi qu’une catégorisation des dépenses, des remises en espèces (1 % de cashback) sur certains sites comme Amazon, Uber, Netflix et Sainsbury’s et l’outil Time Travel, permettant aux clients de router les dépenses sur une autre carte dans l’application jusqu’à 2 semaines après que la transaction ait été effectuée.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Asif Faruque

Responsable de la communication

asif@thoughtmachine.net

Alexis Nasard est nommé directeur général de Kantar

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–Kantar, le leader mondial des données, des connaissances et du conseil, annonce la nomination d’Alexis Nasard au poste de directeur général, à compter du 30décembre 2020.

Alexis Nasard, qui est actuellement directeur général de Bata, apporte à Kantar ses 30 années d’expérience du secteur des biens de consommation et du commerce de détail. Précédemment, M. Nasard a passé six ans chez Heineken, où sa carrière le mènera jusqu’au poste de président de la division Europe occidentale et directeur mondial du marketing. Il avait auparavant assuré diverses fonctions de marketing et de gestion générale pendant 17 ans chez Procter & Gamble.

M. Nasard est titulaire d’un MBA de la Haas School of Business de l’université californienne de Berkeley et d’une maîtrise en ingénierie civile de l’université libanaise Saint-Joseph.

M. Nasard a déclaré à propos de sa nomination: «Kantar est un conseiller de confiance qui m’a accompagné tout au long de ma carrière. Les données, les informations et les conseils de Kantar ont éclairé nombre de stratégies, ainsi que les plans commerciaux et de communication que mes équipes et moi-même avons mis en œuvre. Si je suis impressionné par la longue expérience et la réputation de Kantar, aujourd’hui c’est l’idée de ce que sera notre avenir qui me passionne le plus. Grâce à la combinaison de la compréhension approfondie des consommateurs par Kantar partout dans le monde, de nos séries de données exclusives et de notre expertise croissante de l’analyse avancée et de l’intelligence artificielle, nous serons en bonne position pour remodeler le marché des connaissances et des conseils, tout en offrant à nos clients des analyses de haute qualité qu’ils pourront monétiser. Ces capacités seront particulièrement pertinentes dans l’environnement instable et fluctuant où nous vivons en conséquence de la crise économique déclenchée par l’épidémie de COVID-19 et qui obligent les clients à apprendre beaucoup en peu de temps pour pouvoir continuer à opérer.»

En annonçant cette nomination, Adam Crozier, président de Kantar, a déclaré: «En la personne d’Alexis Nasard, nous avons nommé un directeur général de classe mondiale. En sa qualité d’ancien directeur du marketing et d’ancien client, il comprend la valeur offerte par Kantar et le rôle que joue notre Société s’agissant de conseiller les plus grandes marques grand public mondiales. Tout au long de sa carrière, Alexis s’est bâti une réputation d’innovation, de créativité et d’excellence opérationnelle. En cette période où nous transformons nos activités pour nos positionner en vue de la croissance, le leadership et l’expérience internationale d’Alexis seront déterminants pour la concrétisation des ambitions que nous avons pour Kantar.»

Christophe Jacobs, directeur général de Bain Capital Private Equity, a ajouté: «Cette nomination est une autre étape importante du parcours suivi par Kantar pour devenir le premier conseiller mondial en stratégies commerciales et de marketing axées sur les données et le partenaire clé de l’écosystème des chefs de file de la technologie internationale. Non seulement M. Nasard comprend intimement la valeur qu’une telle stratégie offre aux grandes marques mondiales, mais il possède également la créativité et l’expérience opérationnelle nécessaires pour la concrétiser.»

-fin-

À propos de Kantar: Kantar est la première société de conseils et d’informations factuelles au monde. Nous possédons une compréhension unique et exhaustive de la manière dont les gens pensent, ressentent et agissent à l’échelle mondiale et locale dans plus de 90 marchés. En combinant l’expertise approfondie de nos collaborateurs, nos sources de données et nos références, nos analyses et technologies innovantes, nous aidons nos clients à comprendre les gens et à inspirer la croissance.

Pour plus d’informations visiter le site: https://www.kantar.com/company-news/alexis-nasard-to-join-Kantar-as-CEO

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Sam Mohr

kantar@axicom.com
02075090795

CERTIFICATION RÉUSSIE POUR LA CARTE INTELLIGENTE DE KALRAY VISANT LES PROCHAINES GÉNÉRATIONS DE SOLUTIONS DE STOCKAGE

Une étape majeure pour le lancement commercial de cette carte de stockage, intégrant le processeur MPPA® Coolidge™

GRENOBLE, France–(BUSINESS WIRE)–Kalray (Paris:ALKAL), pionnier des processeurs dédiés aux nouveaux systèmes intelligents, annonce aujourd’hui que sa carte de stockage intelligente (ou « Smart Storage Adapter ») K200™, intégrant son processeur MPPA® Coolidge™, vient d’être certifiée NVM Express™ over Fabrics (NVMe-oF) avec le protocol TCP (NVMe™/TCP). Cette certification a été menée à bien par le laboratoire chargé des essais d’interopérabilité de l’Université du New Hampshire (UNH-IOL), un organisme américain indépendant de tests de conformité des solutions NVMe-oF et de l’interopérabilité entre fournisseurs.

Les data centers font face à une profonde mutation, avec des évolutions rapides et importantes dans leurs architectures et leurs technologies : cela s’explique principalement par l’évolution massive des usages, par la quantité gigantesque des données à traiter et par la croissance exponentielle du nombre de serveurs à gérer pour soutenir cette croissance.

Jusqu’à présent, le stockage a été l’un des principaux goulets d’étranglement de cette évolution. L’introduction des disques SSD (« Solid-State Drives ») exploitant la mémoire flash avec des protocoles ultra-rapides tels que NVMe™/TCP, offre des solutions révolutionnaires à l’industrie pour faire évoluer et augmenter massivement les performances des data centers existants.

Les cartes de stockage intelligentes et les dispositifs de stockage qui vont les intégrer, comme les systèmes à base de mémoires flash dits « JBOF » sont au cœur de cette révolution.

Le protocole NVMe™/TCP offre la possibilité de désagréger les serveurs de stockage des serveurs applicatifs dans les infrastructures réseaux utilisant un protocole TCP standard. À la clé, un déploiement facilité, un gain de performance très significatif et une optimisation des coûts.

Dans son rapport intitulé « Data Center Storage Equipment Market Tracker », Dennis Hahn, Senior Analyst, Cloud & Data Center pour OMDIA explique: « Les plateformes JBOF, basées sur la technologie NVMe-oF, commencent tout juste à être intégrées dans les data centers des entreprises pour leurs très hautes performances et sont en train de se développer rapidement au sein des infrastructures hyper-convergées, dans des applications de traitements intensifs de données. »

Éric Baissus, Président du Directoire de Kalray, déclare : « Cette certification constitue une étape majeure dans notre progression vers la production en volume de notre offre. Nous avançons conformément à notre feuille de route et préparons activement le déploiement commercial de ces nouveaux types de dispositifs de stockage ultra-rapides. En collaboration avec nos partenaires et clients, nous travaillons activement à l’intégration et à la qualification de notre technologie et de nos produits. »

La solution de stockage de Kalray embarque Coolidge™, son processeur MPPA® (« Massively Parallel Processor Array ») de 3ème génération, et les logiciels associés. Cette carte cible les nouvelles générations de solutions de stockage ultra-rapides. Alors que les solutions concurrentes sont limitées en termes de performances, par exemple lorsque des algorithmes exigeants -tels que la protection et la réduction de l’empreinte des données s’exécutent en parallèle, les processeurs intelligents Coolidge™ ont la capacité d’exécuter de tels protocoles, en temps réel, sans dégradation de la bande passante et donc de la performance. Cette solution basée sur le processeur Coolidge™ ouvre de nouvelles opportunités en terme de performances de stockage et cible le marché en plein essor des applications amenées à traiter des données massives telles que l’IA, l’analyse de données ou l’IoT.

La carte de stockage intelligente K200™, qui supporte le protocole réseau RDMA (« RDMA over Converged Ethernet » ou RoCE) et le protocole TCP, est une carte PCIe standard avec une suite logicielle associée, hautement configurable pour les besoins de composabilité, basée sur son processeur MPPA® implémentant des interfaces à très haut débit, y compris PCIe Gen4 x16 et 2 x 100G Ethernet. À titre d’exemple, couplé au dernier processeur AMD PCIe Gen4, le processeur MPPA® de Kalray peut être utilisé comme accélérateur doté d’une bande passante en duplex intégral allant jusqu’à 200 Gbit/s. Enfin, la carte K200™ fournit jusqu’à 4 MIOPS (millions d’opérations d’Entrée/Sortie i.e. I/O par seconde).

Pour en savoir plus : contact@kalrayinc.com

À PROPOS DE KALRAY

Kalray (Euronext Growth Paris – FR0010722819 – ALKAL) est une société de semi-conducteurs « fabless », pionnière dans une nouvelle génération de processeurs pour les systèmes intelligents. Les processeurs intelligents MPPA® de Kalray sont capables d’analyser à la volée une quantité extrêmement importante de données, proche de là où ces données sont générées, et d’interagir en temps réel avec le monde extérieur. Ces processeurs peuvent ainsi exécuter des algorithmes d’IA nécessitant une forte puissance de calcul et, en parallèle, de nombreux autres programmes et tâches, tels que des algorithmes mathématiques, de traitement du signal, des piles de logiciels réseau ou de stockage. Les processeurs intelligents de Kalray sont amenés à être déployés dans les secteurs en pleine expansion du « Edge Computing » et de l’IA, tels que les data centers modernes, les réseaux 5G, les véhicules autonomes, les équipements de santé, l’industrie 4.0, les drones et les robots… L’offre de Kalray, qui comprend aussi bien des processeurs que des cartes électroniques, ainsi qu’une suite logicielle, s’adresse aux fabricants de systèmes de stockage de données et serveurs de calcul, aux intégrateurs de systèmes intelligents et aux fabricants de produits grand public comme les constructeurs automobiles. Fondée en 2008 comme spin-off du CEA, Kalray compte parmi ses investisseurs : Alliance Venture (Renault-Nissan-Mitsubishi), Safran, NXP Semiconductors, CEA et Bpifrance. Pour plus d’informations, visitez le site internet de Kalray : www.kalrayinc.com

Contacts

CONTACTS INVESTISSEURS
Eric BAISSUS
contactinvestisseurs@kalray.eu
Tel. 04 76 18 90 71

ACTUS finance & communication

Jérôme FABREGUETTES-LEIB
kalray@actus.fr
+ 33 1 53 67 36 78

CONTACTS PRESSE
Loic HAMON
communication@kalray.eu
Tel. 04 76 18 90 71

ACTUS finance & communication

Serena BONI
sboni@actus.fr
Tel. 04 72 18 04 92

Global Processing Services poursuit sa croissance à l’international grâce à un investissement de Visa

Reconnaissance du rôle central de la société dans le franc succès des sociétés de technologies financières européennes

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–L’un des plus importants fournisseurs de services de traitement des paiements, Global Processing Services (GPS), a bénéficié d’un investissement stratégique de la part de son partenaire stratégique Visa Inc., le leader mondial des paiements numériques. Soutenu par la société britannique de capitaux privés soutenant la croissance, Dunedin, cet investissement stratégique permettra d’accélérer l’expansion mondiale de GPS, après le succès du lancement de nouvelles banques et sociétés de technologies financières novatrices en Europe et en Asie du Sud-Est, notamment Revolut et Starling Bank.

Joanne Dewar, directrice générale de GPS, a commenté en ces termes: “Ce partenariat stratégique conclu avec Visa constitue un progrès extraordinaire dans le parcours de croissance de GPS. Il lui apporte la reconnaissance en tant que prestataire chevronné de confiance de services de traitement, et permet d’étendre encore davantage nos activités. Nous entretenons une excellente relation avec Visa dans le monde entier et sommes impatients de la développer encore par le biais de cette collaboration, qui servira de vitrine à nos deux capacités. GPS se concentre particulièrement sur la réussite de ses clients. Nous saisissons cette occasion pour mettre en valeur le rôle que nous jouons au coeur de l’histoire des sociétés de technologies financières.”

GPS a prouvé être le Paytech Pioneer™ qui a déclenché la révolution dans le domaine des technologies financières, en donnant aux marques la possibilité d’offrir des expériences hyper-personnalisées aux utilisateurs, en permettant au titulaire d’une carte d’en contrôler la flexibilité. GPS est un fournisseur de services de traitement des paiements de premier plan qui, en raison de sa position stratégique, est en mesure d’aider les sociétés de technologies financières, les banques numériques et les fournisseurs de portefeuilles électroniques dans leur parcours de croissance – de la souplesse de la preuve de concept à une offre internationale entièrement mise à l’échelle.

Lan passé, grâce au soutien du UK Department for International Trade’s Fintech Bridges et du Singaporean Economic Development Board, GPS a élargi avec succès ses activités à la région APAC. La société a déjà fourni des programmes efficaces y compris Xinja, deuxième néobanque australienne à devenir une institution de dépôt autorisée, et WeLab Bank, première banque virtuelle de hongkongaise. GPS, qui a été choisie pour devenir l’un des fournisseurs de services de traitement des paiements privilégiés du programme APAC FinTech Fastrack de Visa, a collaboré étroitement avec Visa pour fournir une vitrine de nouvelle génération aux Jeux Olympiques d’été de Tokyo 2021.

La société s’efforcera désormais de répéter, dans d’autres régions, ses réalisations européennes et APAC, car elle est l’un des processeurs privilégiés de Visa.

“L’ensemble de l’industrie des paiements évolue rapidement, ce qui a encore accéléré avec l’adoption accrue des paiements numériques, plus commodes que les transactions en espèces. Grâce aux innovations et à de solides partenariats, nous allons accélérer avec succès la fourniture de meilleures expériences financières à chaque client,” a poursuivi Mme Dewar.

Kevin Jacques, vice- président de Visa Ventures, a ajouté: “GPS illustre parfaitement le fait que nous continuons d’investir et de nous associer à des sociétés qui offrent de remarquables capacités à l’écosystème et ont le potentiel de faire progresser l’industrie des paiements. Cette activité affiche un solide bilan, un leadership engageant et une croissance dans les régions clés. Nous estimons qu’elle va continuer de jouer un rôle de premier plan dans le domaine du traitement des paiements.”

Kevin Murphy, PDG de Crosscard et représentant du Conseil stratégique des clients de GPS, a commenté en ces termes: “L’investissement réalisé par Visa est un appui retentissant des capacités de services de traitement de paiements de GPS dominantes sur le marché, car certaines des plus importantes marques numériques internationales ont tiré profit de sa capacité à lancer, rapidement et efficacement, des produits novateurs. Nous félicitons GPS pour son approche axée sur le client et sa souplesse inégalée, qui se sont avérées inestimables dans l’accélération de notre croissance en tant que l’un des principaux fournisseurs européens de solutions numériques de paiement. Nous remercions la société de nous avoir soutenus tout au long de notre parcours, alors que nous avons entamé un virage en direction d’une activité centrée sur l’émission de cartes.

“GPS s’étant affirmée en tant que pionnier du traitement des technologies financières, l’investissement de Visa constitue une étape naturelle et logique de son évolution qui l’amènera à devenir un chef de file mondial du traitement des paiements,” a conclu M. Murphy.

Financial Technology Partners LP et FTP Securities LLC (FT Partners) ont agi à titre de conseiller financier et stratégique exclusif de GPS dans le cadre de cette transaction.

A propos de Global Processing Services (GPS)

Global Processing Services (GPS) est le partenaire de traitement des paiements fiable et reconnu des principales marques challengers d’aujourd’hui, notamment Revolut, Starling Bank et Curve.

Fondée en 2007, la plateforme hautement flexible et configurable de GPS accorde un pouvoir de contrôle aux Fintechs mondiales, aux banques numériques et aux portefeuilles électroniques, afin d’offrir des fonctionnalités étendues au titulaire de la carte.

La plateforme GPS est certifiée par Visa et Mastercard pour traiter et gérer toute transaction par carte de crédit, de débit ou prépayée dans le monde entier. Ses bureaux sont situés à Londres, Newcastle, Singapour et Sydney. Elle est équipée afin de répondre aux normes strictes exigées par les banques de premier rang et a intégré plus de 40 banques émettrices. GPS gère des programmes pour plus de 180 clients répartis dans 60 pays et traite plus de 150 devises.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

SkyParlour
Becky Sales

Première directrice de comptes

Becky.sales@skyparlour.com

REPLY: Cluster Reply a développé une solution de gestion de chaînes d’infection du Covid-19 pour les Autorités Sanitaires de Bavière

TURIN, Italie–(BUSINESS WIRE)–Cluster Reply, entité du Groupe Reply spécialisée dans les technologies liées à Microsoft, a trouvé une solution digitale pour aider les autorités sanitaires de Bavière dans la gestion des chaînes d’infection du Covid-19. Le but est d’utiliser des processus digitaux afin de contenir, tracer et mettre un terme aux chaînes d’infection. Cela résulte en un gain de temps concret pour les autorités sanitaires et le soutien précieux pour la traçabilité la plus complète.

La solution est destinée aux autorités sanitaires et permet la gestion numérique et la gestion des personnes infectées par le virus ainsi que les personnes avec lesquelles elles ont éventuellement été en contact. Le système permet de mettre en évidence les nouveaux cas de corona via une interface facile d’utilisation pour vérifier les chaînes d’infection connues et d’identifier de nouveaux foyers de contamination. Cette solution permet aux autorités sanitaires de surveiller la situation en temps réel, d’analyser la dynamique de propagation des cas et de prendre des actions immédiates pour identifier et contenir les zones sensibles à un stade précoce.

Via un portail en libre-service auquel les personnes infectées peuvent accéder directement après l’activation par leur département de santé publique, ils ont l’opportunité de signaler leur état de santé sur une base journalière (journal de symptômes) et établir un historique des personnes fréquentées. Ceci aide les autorités à reconnaître l’apparition de nouvelles chaînes d’infection potentielles plus rapidement et prendre ainsi les mesures nécessaires pour les isoler.

La solution répond aux normes sanitaires les plus strictes en matière de traitement des données. C’est aussi possible d’adapter individuellement la gestion de la chaîne d’infection aux besoins de l’état fédéral ou de la municipalité.

°°°

REPLY

Reply [MTA, STAR: REY, ISIN: IT0005282865] est spécialisé dans la conception et l’implémentation de solutions sur base de nouveaux canaux de communication et médias numériques. En tant que réseau d’entreprises hautement spécialisées, Reply définit et développe des modèles économiques permis par les nouveaux modèles de Big Data, de cloud Computing, média digital et l’internet des objets (IOT). Reply fournit des services de consultance, d’intégration de systèmes et de services numériques aux organisations à travers les secteurs des télécoms et les médias, fournisseurs de services, banques et assurances et les secteurs publics. www.reply.com

CLUSTER REPLY

Cluster Reply est spécialisé dans la livraison de solutions cloud en utilisant la plateforme Azure de Microsoft. Cluster Reply est primé du titre Microsoft Gold partenaire avec plus de 20 ans d’expérience délivrant des applications de développement, intégration et des solutions d’infrastructure cloud utilisant la technologie Microsoft. Délivrant une solution complète de Cloud Manages Services ; sur place, hybride et cloud pour vous permettre de transformer votre entreprise de manière numérique avec le Microsoft Azure Cloud. Cluster Reply a aidé nos clients à atteindre le succès en offrant l’expérience, l’expertise et les conseils sur les meilleures pratiques pour optimiser vos investissements informatiques actuels. www.cluster.reply.com

Contacts

Media

Reply
Fabio Zappelli

f.zappelli@reply.com

Aaron Miani

a.miani@reply.com

Linedata dévoile « Linedata AMP », sa plateforme de gestion d’actifs intelligente

Disponible via le cloud et basée sur l’intelligence artificielle, la plateforme modulaire permet d’accéder en continu à toute l’offre logiciels, data et services de Linedata

PARIS & BOSTON & NEW YORK & LONDON & LUXEMBOURG & HONG KONG–(BUSINESS WIRE)–Linedata (Paris:LIN) (Euronext Paris : LIN), éditeur de solutions globales et de services d’outsourcing pour les professionnels de l’asset management, de l’assurance et du crédit, annonce le lancement de « Linedata AMP » (Asset Management Platform). La plateforme, inédite sur le marché, offre aux gestionnaires d’actifs un accès instantané et en continu via le cloud aux solutions logicielles, data et services dont ils ont besoin pour accélérer la transformation de leur modèle opérationnel.

Le marché mondial de la gestion d’actifs se transforme rapidement et en profondeur. Il doit évoluer toujours plus vite en vue de s’adapter à la réglementation, de rationaliser ses coûts et de répondre aux besoins d’une clientèle mieux informée et donc plus exigeante. La plateforme de gestion d’actifs « Linedata AMP » a été conçue pour permettre aux gestionnaires d’actifs de relever ces défis et de mieux servir, en continu, leurs clients.

« La plateforme de gestion d’actifs « Linedata AMP » s’appuie sur plus de 20 ans d’expertise dans la technologie financière. Dans un contexte de généralisation du travail à distance et face à des marchés toujours plus concurrentiels et volatiles, les gestionnaires d‘actifs doivent savoir s’appuyer sur un partenaire technologique de confiance capable de réimaginer avec lui ses opérations, stimuler la croissance et favoriser l’émergence de nouvelles activités », commente Gary Brackenridge, Directeur de l’activité Asset Management chez Linedata. « En adoptant Linedata AMP dans leurs modèles économiques, nos clients peuvent construire des offres rapidement, grâce à des modules évolutifs et facilement accessibles via le cloud. Ils bénéficient également en continu d’une technologie fiable et interopérable, et de l’accompagnement des équipes d’experts Linedata ».

Les quatre fonctionnalités principales de Linedata AMP pour une expérience client fluide sont :

  • Plateforme en intégration continue/prestation continue (CI/CD) – Développée selon le principe de CI/CD, à savoir le partage automatique dans un référentiel commun des modifications réalisées par les développeurs, Linedata AMP est une solution idéale pour stimuler l’innovation et se développer sur de nouveaux marchés. Avec une migration fluide et des mises à jour simplifiées, l’intégration de nouvelles fonctionnalités est possible à tout moment, avec un effort limité.
  • Système basé sur le Cloud – Linedata AMP est compatible avec les standards technologiques à venir et offre une expérience (UX) et une interface utilisateur (UI) fluides, pour une meilleure performance et grande adaptabilité – le tout dans le cloud public, en plus des options d’accès en cloud hybride et privé. Le mode cloud s’avère particulièrement essentiel pour les gestionnaires d’actifs, lesquels concrètement, travaillent de plus en plus à distance ou en mobilité et ont besoin d’une souplesse et d’une sécurité d’accès accrues.
  • Linedata Analytics Service (AI/ML) – Une autre fonctionnalité clé de Linedata AMP est « Linedata Analytics Service » qui intègre l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique (ML ou Machine Learning). Ces technologies avancées d’aide à la décision permettent aux gestionnaires d’actifs d’exploiter les informations issues du logiciel Linedata et de fournisseurs de données externes pour améliorer les processus de gestion au quotidien, s’assurer de la compétitivité de leur offre sur le marché et réduire leurs coûts.
  • Linedata Data Management Service – Il permet de réduire le coût total de possession du service « Linedata Analytics Service » grâce à une tarification adaptée et à des données de référence nativement intégrées dans le logiciel Linedata.

Plus d’informations sur la plateforme de gestion d’actifs « Linedata AMP » sur notre page web dédiée.

À PROPOS DE LINEDATA

Avec 20 ans d’expérience, 20 bureaux couvrant 50 pays à travers le monde, plus de 700 clients et près de 1300 employés, Linedata allie la technologie et l’humain pour apporter des solutions globales et des services d’outsourcing aux professionnels de l’asset management, de l’assurance et du crédit. Linedata accompagne les entreprises dans leur développement et renforce la croissance de ses clients.

Linedata a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 169,7 M€. Linedata est cotée sur Euronext Paris Compartiment B FR0004156297-LIN – Reuters LDSV.PA – Bloomberg LIN:FP

linedata.com

Contacts

Presse

Linedata

Aurélia Szymanski

01 73 43 74 01 – 06 63 72 94 14

Directeur de la Communication

Aurelia.Szymanski@se.linedata.com

Omnicom PR Group pour Linedata
Inès Marotte – 01 53 32 53 39

Alexandre Ménard – 01 53 32 55 35

Florence Devillers – 01 53 32 55 61

France.Linedata@omnicomprgroup.com

ALTICE USA, INC. PRÉSENTE UNE OFFRE RÉVISÉE ET BONIFIÉE POUR FAIRE L’ACQUISITION DE COGECO AFIN DE DEVENIR PROPRIÉTAIRE DE LA SOCIÉTÉ ATLANTIC BROADBAND

L’offre augmente la valeur pour les détenteurs d’actions à droit de vote subalterne et augmente la prime pour la famille Audet

NEW YORK & TORONTO–(BUSINESS WIRE)–La société Altice USA, Inc. (« Altice USA ») (NYSE : ATUS) annonce qu’elle a présenté une offre révisée et bonifiée à Cogeco Inc. (« CGO ») et à Cogeco Communications Inc. (« CCA », conjointement avec CGO, « Cogeco ») en vue d’acquérir 100 % des actions émises et en circulation de Cogeco. Altice USA a également revu son entente avec le principal actionnaire de longue date de Cogeco, Rogers Communications Inc. (« Rogers ») (TSX : RCI.A et RCI.B, NYSE : RCI), pour lui vendre tous les actifs canadiens de Cogeco à un prix ajusté net de 5,2 milliards de dollars canadiens si la transaction avec Cogeco se réalise. À l’issue de la transaction, Altice USA serait propriétaire de tous les actifs américains de Cogeco (exploités sous la dénomination Atlantic Broadband) et Rogers serait propriétaire de tous les actifs canadiens.

Si Altice USA est incapable d’en arriver à une entente mutuellement satisfaisante d’ici le 18 novembre 2020, ou, si à tout le moins, elle n’entrevoit pas la possibilité de conclure une transaction, cette offre révisée sera retirée.

Dexter Goei, chef de la direction, Altice USA, a affirmé : « Nous sommes heureux de présenter une offre révisée et bonifiée extrêmement attrayante pour Cogeco, qui récompense de manière importante tous les actionnaires et prend en considération les commentaires issus des récentes discussions avec les détenteurs d’actions à droit de vote subalterne. Nous encourageons les conseils d’administration de Cogeco à agir dans l’intérêt supérieur de tous les actionnaires et de toutes les parties prenantes qui étudient attentivement cette offre et nous demandons respectueusement aux conseils d’administration de discuter avec nous de notre proposition. »

Une offre révisée et bonifiée en argent, convaincante et à forte création de valeur, avec une prime importante

Le montant total de la contrepartie offerte en argent pour toutes les actions en circulation de CGO et CCA, incluant celles détenues par Rogers, est de 11,1 milliards de dollars canadiens (8,4 milliards de dollars américains). Cela comprend 5,1 milliards de dollars canadiens (3,9 milliards de dollars américains) qui seront versés par Altice USA pour les actifs américains1 :

  • Toutes les actions à droit de vote multiple de CGO sont détenues par M. Louis Audet, le président exécutif du conseil d’administration de Cogeco, et des membres de la famille Audet. Étant donné qu’il s’agit d’un actionnaire de contrôle, le soutien de ce dernier est nécessaire pour mener à bien une transaction, et à ce titre, l’offre d’Altice USA comprend une prime importante sur ces actions. Plus précisément, l’offre propose 900 millions de dollars canadiens (682 millions de dollars américains) à la famille Audet pour leur participation dans les capitaux propres, ce qui comprend 100 % des actions à droit de vote multiple de CGO (« AVM de CGO ») et environ 0,9 % et 0,3 % du total des actions à droit de vote subalterne en circulation de CGO et de CCA, respectivement.
  • L’offre prévoit aussi 123 dollars canadiens par action pour les actions à droit de vote subalterne de CGO restantes (« AVS de CGO ») et 150 dollars canadiens par action pour les actions à droit de vote subalterne de CCA restantes (« AVS de CCA »). Ces prix représentent des primes importantes de 50 % et de 45 % par rapport au cours moyen pondéré des actions non perturbé en fonction du volume sur un mois (août 2020) à la Bourse de Toronto (les prix de l’offre représentent également une prime de 57 % pour les AVS de CGO et de 53 % pour les AVS de CCA par rapport au cours de clôture non perturbé des actions du 31 août 2020).

Autres considérations

L’offre en argent qui est présentée par Altice USA et Rogers est conditionnelle à la ratification des ententes transactionnelles définitives avec Cogeco et à la réception des approbations de la part des intervenants réglementaires et d’entreprise, et des actionnaires habituels. Rogers et Altice USA sont certaines que toutes les approbations réglementaires requises seront reçues en temps opportun, dans le cadre de la transaction. Altice USA et Rogers s’attendent à ce que la transaction se conclue dans les six à neuf mois suivant la signature des ententes définitives, après la réception des approbations nécessaires.

Il n’y a aucun changement aux objectifs liés au rachat des actions et au ratio d’endettement net d’Altice USA pour 2020 à la suite de cette transaction.

Rogers aura droit à la prime versée par Altice USA à tous les actionnaires détenteurs d’actions à droit de vote subalterne. Par conséquent, la contrepartie nette que devra payer Rogers pour l’acquisition des actifs canadiens de Cogeco équivaut à un prix brut de 6,0 milliards de dollars canadiens, moins la prime de 800 millions de dollars canadiens sur les actions que détient actuellement Rogers et moins la valeur des actions de Rogers excluant la prime de 1,5 milliard de dollars canadiens, pour une contrepartie en argent nette de 3,7 milliards de dollars canadiens. Rogers ne prévoit pas émettre des actions de participation à la suite de cette transaction et son dividende actuel est maintenu.

Avantages pour Atlantic Broadband

Cette offre révisée cadre avec l’objectif d’Altice USA énoncé précédemment, soit la croissance opportune par acquisitions rentables. L’acquisition d’Atlantic Broadband, si elle est conclue, permettrait à Altice USA de profiter de ses succès liés aux acquisitions précédentes dans le secteur du câble aux États-Unis et d’intensifier ses activités dans 11 États de la côte est, adjacents aux zones de couverture actuelles d’Optimum et de Suddenlink. Atlantic Broadband, qui fait partie d’Altice USA, tirerait parti d’une portée améliorée, des gains d’efficacité opérationnelle et d’appuis à l’investissement supplémentaires qui sont au cœur du modèle et de la stratégie d’affaires d’Altice. L’engagement en matière d’innovation, les services de premier ordre, les investissements à long terme dans les réseaux et le service à la clientèle d’Altice USA génèrent des avantages importants et de la valeur à long terme pour les clients, les employés, ainsi que les actionnaires.

Avantages pour le Québec et Cogeco

Au cours des 10 dernières années, Rogers a investi plus de deux milliards de dollars canadiens dans son réseau sans-fil au Québec et offre des services sans-fil sur le territoire québécois. En janvier, Rogers a entrepris le déploiement du premier réseau 5G au Canada à Montréal et a étendu son réseau 5G dans les villes de Québec, Gatineau et Trois-Rivières le mois dernier. Aujourd’hui, Rogers offre le plus grand réseau 5G au Québec et au Canada dans 130 villes et municipalités.

Après 35 ans de croissance au Québec, Rogers a annoncé récemment une proposition d’investissement de trois milliards de dollars canadiens sur cinq ans pour offrir la connectivité, des emplois et la croissance économique au Québec, si sa proposition d’acquisition des actifs canadiens de Cogeco est acceptée. Rogers compte 3 000 employés au Québec et près de deux millions de clients québécois et cette proposition permettra d’honorer l’héritage de Cogeco, d’étendre la connectivité rurale, d’accélérer la couverture 5G pour l’offrir à 95 % des Québécois et de créer des centaines d’emplois spécialisés grâce à un nouveau centre d’innovation technologique. Cette proposition comprend le maintien de la marque Cogeco et du siège social de Cogeco au Québec, ce qui porte le total du nombre d’emplois directs à 5 000.

Structure proposée pour la transaction

La transaction proposée par Altice USA serait soumise à l’approbation des tribunaux ainsi qu’à l’approbation des actionnaires et des conseils d’administration de Cogeco. La transaction structurée et approuvée de cette façon pourrait être traitée nonobstant les clauses de protection en vigueur au sein de CGO et CCA. Ces clauses limitent la capacité des détenteurs d’actions à droit de vote multiple à accepter une offre d’acquisition de ces actions lorsque les détenteurs d’actions à droit de vote subalterne ne sont pas effectivement autorisés à participer selon des conditions équivalentes.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les investisseurs ne devraient en aucun cas percevoir la soumission d’une proposition non contraignante à Cogeco comme une indication selon laquelle une transaction donnée sera conclue ou finalisée. Il ne peut y avoir aucune garantie quant à l’action, la transaction ou l’entente découlant de l’offre ou quant à la nature, les conditions ou l’échéancier d’une telle transaction si elle est effectuée. Altice USA et Rogers ne prévoient pas communiquer d’information en ce qui concerne les discussions entourant l’offre, tant que les conseils d’administration d’Altice USA et de Rogers n’auront pas approuvé une transaction, à moins que le conseil juge que la divulgation d’information soit nécessaire ou appropriée.

Ces énoncés prospectifs comprennent, notamment, tous les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse qui ne reposent pas sur des faits historiques. Ces énoncés prospectifs se reconnaissent à l’emploi de termes comme « anticiper », « continuer », « croire », « estimer », « planifier », « pouvoir », « prévoir », « projeter », « avoir l’intention de », la forme négative de ces termes ou de leurs variations ou une terminologie semblable. Les attentes ou les hypothèses formulées dans les énoncés concernant des résultats ou des événements à venir sont exprimées de bonne foi et jugées raisonnables, mais ces attentes ou ces hypothèses pourraient ne pas se concrétiser. Les énoncés contenus dans le présent communiqué qui ne reposent pas sur des faits historiques sont de nature prospective et ces énoncés prospectifs sont exposés à des risques et à des incertitudes intrinsèques qui font en sorte que les résultats réels pourraient être sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par de tels énoncés, y compris les risques exprimés dans notre plus récent rapport annuel (formulaire 10-K) et dans notre plus récent rapport trimestriel (formulaire 10-Q). Le lecteur est prévenu de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs d’Altice USA. Les énoncés prospectifs sont valides uniquement à la date à laquelle ils ont été faits. Altice USA n’est pas tenue d’actualiser ni de réviser publiquement ses énoncés prospectifs à une date postérieure.

À propos d’Altice USA :

Altice USA (NYSE : ATUS) est l’un des plus grands fournisseurs de services de communications et de vidéo à large bande aux États-Unis, fournissant des services à large bande, vidéo, mobiles et publicitaires ainsi que du contenu exclusif à plus de 4,9 millions de clients résidentiels et commerciaux dans 21 États américains sous ses marques Optimum et Suddenlink. L’entreprise exploite a4, une entreprise proposant des solutions évoluées de publicité et de données multi-écrans fondées sur l’audience aux entreprises locales, régionales et nationales et aux annonceurs. Altice USA diffuse également des nouvelles hyper locales, nationales, internationales et commerciales par l’entremise de ses réseaux News 12, Cheddar et i24NEWS.

1 Incluant une offre pour la participation de 21 % de la CDPQ dans Atlantic Broadband, une division de Cogeco. Selon un taux de change de 1,319 USD/CAD.

Contacts

Personnes-ressources :

Personnes-ressources d’Altice USA pour les relations avec les investisseurs
Nick Brown : +1 917 589 9983 / nick.brown@alticeusa.com
Cathy Yao : +1 347 668 8001 / cathy.yao@alticeusa.com

Personne-ressource d’Altice USA pour les communications
Lisa Anselmo : +1 516 279 9461 / lisa.anselmo@alticeusa.com

The Estée Lauder Companies annonce un changement de direction à la tête de sa division ELC Online

NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–Aujourd’hui, The Estée Lauder Companies (NYSE:EL) annonce qu’après près de 20 ans au service de la société, Dennis McEniry, président de la division Online d’ELC, partira à la retraite à la fin de l’année. Il sera remplacé par Gibu Thomas, qui prendra la fonction de président d’ELC Online, avec prise d’effet au 16 novembre 2020. Gibu sera directement supervisé par Fabrizio Freda, PDG du groupe. Dennis travaillera en étroite collaboration avec Gibu jusqu’à la fin de l’année pour garantir une transition fluide.

“Dennis a été un dirigeant profondément innovant et visionnaire en termes de numérique”, déclare Fabrizio Freda. “En tant que premier président d’ELC Online, il a supervisé la création et la formidable expansion de cette division. Grâce à lui et à son équipe, ELC Online continue de jouer un rôle crucial dans la solidité et la pérennité de notre croissance, et fait figure de plateforme pionnière et fédératrice nous permettant de fournir des produits et des expériences de haute qualité à des millions de consommateurs dans le monde entier. Les activités omnicanal et en ligne sont plus importantes que jamais et génèrent une croissance sans précédent, et nous nous positionnons favorablement pour un succès renouvelé dans ces domaines grâce au travail de Dennis. Son énergie, son leadership dynamique et son aptitude hors pair à marier l’art et la science en matière de présence en ligne ont été des atouts indéniables.”

“Je suis ravi d’accueillir Gibu au sein de The Estée Lauder Companies en tant que nouveau président d’ELC Online”, poursuit M. Freda. “Il est un expert du numérique, très talentueux et respecté, avec des compétences éprouvées dans l’e-commerce, les infrastructures technologiques, les médiaux numériques, les solutions mobiles et l’omnicanal. Tout au long de sa carrière exemplaire, durant laquelle il a dirigé la mise à échelle de leaders du numérique et acquis une vaste expérience entrepreneuriale dans des startups de la Silicon Valley, il a su générer, avec souplesse et rapidité, une croissance ciblée et transformatrice pour des marques internationales. Sa compréhension approfondie du comportement des consommateurs, et sa capacité à anticiper les tendances et à élaborer des expériences digitales dynamiques, font de lui un choix tout naturel pour ce poste.”

Vous trouverez ci-dessous des informations complémentaires sur la contribution de Dennis et sur la nomination de Gibu.

Départ à la retraite de Dennis McEniry, président d’ELC Online

Dennis a intégré ELC au poste de vice-président en charge de la technologie, en 2001, alors que sa plateforme e-commerce – lancée en 1996 par William P. Lauder – était encore dans ses premières années. En 2003, Dennis a été nommé premier président d’ELC Online, supervisant ainsi un nouveau canal très complexe de développement de la marque qui allait rapidement prendre une place centrale dans la croissance durable et soutenue de la société. Grâce à l’expertise et au leadership exceptionnels de Dennis, ELC Online est passé de quatre sites web basés aux États-Unis à une présence hautement diversifiée dans plus de 50 pays, avec 350 sites brand.com, 80 marques boutiques sur des plateformes comme Tmall, et 1 700 portails retailer.com. Avant même l’émergence généralisée des smartphones, Dennis et son équipe tiraient déjà parti de la technologie mobile au niveau mondial. Aujourd’hui, ELC dispose de plateformes leader du commerce électronique et mobile, ce qui permet à la société de fournir des produits de haute qualité et les expériences numériques High-Touch à des millions de consommateurs, sur l’ensemble des marques et des régions.

Parmi les nombreux accomplissements de Dennis figure la croissance continue d’ELC Online, qui représente 22 pour cent des ventes nettes de la société durant l’exercice 2020. Ce succès vient en grande partie de la capacité de Dennis à différencier les produits et services des marques de prestige d’ELC en ligne, à l’aide d’expériences High-Touch innovantes s’appuyant sur une créativité et une technologie sans cesse optimisées.

En tant que dirigeant d’envergure internationale et parfaitement à l’écoute des tendances régionales, des évolutions technologiques et des comportements de consommation, la clairvoyance et l’approche axée sur la croissance de Dennis ont été essentiels dans l’expansion géographique en ligne de la société. Aujourd’hui, ELC est un chef de file de la beauté sur Tmall, la plus grande boutique de luxe en ligne au monde, et un catalyseur de la stratégie du groupe, qui consiste à gagner de nouvelles parts de marché en Asie-Pacifique.

Dennis a joué un rôle déterminant dans les partenariats omnicanal dans toute l’organisation, qui ont permis une activité de détail optimale sur l’ensemble des canaux afin de gommer minutieusement les frontières entre les expériences en ligne et en magasin. Alors que l’activité en ligne s’est envolée au niveau mondial pendant la pandémie de COVID-19, Dennis et son équipe ont grandement contribué à l’accélération des investissements sur les sites des marques ELC, aidant ainsi la société à toucher davantage de consommateurs et stimulant les taux de conversion. Les capacités opérationnelles avancées en ligne de la société, que Dennis a développées et supervisées, ont été parfaitement alignées pour répondre à cette demande croissante. Le canal en ligne a atteint une croissance de 100% pendant le quatrième trimestre de l’exercice 2020.

En tant que leader énergétique et charismatique, l’approche constructive de Dennis a fait partie intégrante de la réussite d’ELC Online. Il a mis sur pied une équipe plurielle d’experts en numérique, et l’a encouragée à penser et à agir comme une entité technologique au sein d’une société de produits de beauté. Défenseurs enthousiastes de l’inclusion et de la diversité, Dennis et son équipe soutiennent de longue date la participation des femmes dans les technologies, et ont lancé des partenariats avec plusieurs organisations de renom, notamment Girls Who Code, un organisme à but non lucratif ayant pour mission de promouvoir la parité dans le secteur.

“Ça a été un plaisir de travailler au côté de Dennis durant toutes ces années”, déclare William P. Lauder, président exécutif du conseil, The Estée Lauder Companies. “Lorsque Online n’était encore qu’un canal relativement peu connu, Dennis a contribué à ce que la société se lance dès la première heure sur le marché de l’e-commerce. Depuis lors, lui et son équipe ont fourni un travail incroyable pour maintenir ELC à l’avant-garde des tendances numériques et technologiques. En plus d’être un leader reconnu et stratégique, Dennis est aussi un collègue admirable et un ami, et je lui transmets tous mes vœux pour sa retraite bien méritée.”

“Je suis très fier de tout ce que l’équipe et moi avons accompli”, déclare Dennis McEniry. “Alors que l’écosystème numérique et technologique mondial a considérablement évolué, ELC Online a toujours gardé une longueur d’avance, anticipé les tendances et saisit les opportunités les plus prometteuses. En parallèle, nous sommes restés fidèles à notre mission centrale: fournir à des millions de consommateurs des produits de luxe et des expériences de haute qualité en ligne et aux quatre coins du globe. Bien que ma décision de partir à la retraite est bien sûr teintée d’une certaine mélancolie, je suis convaincu que la fabuleuse équipe d’ELC Online – avec l’expertise approfondie et les capacités naturelles de leadership de Gibu – a toutes les cartes en main pour continuer à générer une croissance extraordinaire.”

Gibu Thomas est nommé président d’ELC Online

Gibu prendra la fonction de président d’ELC Online, et sera responsable de l’activité en ligne de la société, à la tête des plateformes e-commerce et omnicanal, et mettra à profit son approche avant-gardiste et stratégique des canaux numériques pour continuer à accélérer la croissance et la portée des marques ELC. De plus, il travaillera en étroite collaboration avec les présidents mondiaux de marques et d’autres dirigeants exécutifs de l’organisation afin de stimuler une stratégie omnicanal fortement interconnectée soutenant l’expérience High-Touch d’ELC et s’appuyant sur chaque point de contact pour renforcer l’image de marque et l’engagement et la fidélisation des consommateurs. Gibu travaillera également en étroite coopération avec Jane Lauder – à son nouveau poste de vice-présidente exécutive, marketing d’entreprise et directrice des données – afin de poursuivre l’intégration des capacités analytiques de la société, de booster une innovation numérique pionnière, et de consolider la marque grâce à des données probantes et exploitables.

Gibu rejoint la société après avoir travaillé chez PepsiCo, Inc., où il a occupé la fonction de vice-président principal et de responsable mondial du e-commerce durant ces cinq dernières années. Dans ses fonctions, il était responsable de la direction stratégique holistique et de l’exécution de l’activité e-commerce mondiale de PepsiCo, qu’il a supervisées depuis le début. En tant qu’agent de changement transformationnel au sein de l’organisation, Gibu a déployé une stratégie omnicanal en plusieurs phases, accélérant la croissance des marques historiques de PepsiCo grâce au marketing de la performance, aux sciences des données et aux capacités analytiques multiplateforme. Il a dirigé une équipe internationale de plus de 300 spécialistes du numérique qui ont pris part à toutes les activités de l’entreprise, en notamment à l’ouverture du premier siège dédié au e-commerce de PepsiCo à New York, ainsi que d’un hub numérique dans la Silicon Valley.

Avant de travailler chez PepsiCo, Gibu a occupé la fonction de vice-président principal, mobile et digital, chez Walmart Inc., où il a supervisé toutes les activités mobiles dans l’ensemble des magasins et en ligne, ainsi que les programmes de médias numériques, notamment les services de contenu, dispositifs exclusifs et partenariats, avec une responsabilité directe sur les comptes de profits et pertes de VUDU, un service de streaming détenu à l’époque par Walmart. À ce poste international, Gibu a considérablement augmenté les revenus m-commerce de Walmart, lancé des capacités numériques omnicanal innovantes, comme Scan and Go et Disc-to-Digital, et largement développé VUDU en termes d’utilisateurs et de revenus annualisés. Il a intégré Walmart en 2010 en tant que vice-président principal, stratégie et e-commerce international, où il a supervisé l’orientation de la toute nouvelle entité Global Walmart eCommerce, participé à la conception et dirigé les premiers pas de Walmart Labs, l’unité technologique en charge de l’innovation de l’expérience d’achat omnicanal. Pendant que Gibu était en poste, Walmart a toujours été classé parmi les meilleurs détaillants du secteur mobile/digital.

Du début jusqu’à la moitié des années 2000, Gibu était un entrepreneur en série de la Silicon Valley, aidant à construire de multiples startups innovantes, dont Bluelark Systems, qui a créé et lancé Blazer, le navigateur web primé sur dispositifs PalmOS, acquis par Handspring en 2001. Il a ensuite été cofondateur et PDG de SugarSync, une plateforme P2P de stockage nuagique et de synchronisation mobile, qui a fait l’objet d’une acquisition en 2015. Diplômé d’un Master of Business Administration de l’Université de Stanford et d’un Bachelor en sciences informatiques de l’Université de Kerala en Inde, Gibu possède à la fois un sens avéré des affaires et une exceptionnelle perspicacité technique.

“Je suis ravi d’intégrer The Estée Lauder Companies”, déclare Gibu Thomas. “Dennis a fait un travail incroyable à la tête d’ELC Online et mis pied une équipe talentueuse et dynamique. C’est un honneur d’occuper ce poste de direction, qui me donnera la possibilité de consolider le succès et la croissance de ce segment en pleine évolution. Je me réjouis également à l’idée de travailler au côté de Fabrizio et de toute l’équipe exécutive pour contribuer à la réussite globale et à la croissance soutenue d’ELC.”

À propos d’Estée Lauder Companies Inc.

The Estée Lauder Companies Inc. fait partie des plus grands fabricants et distributeurs au monde de produits de qualité pour les soins de la peau, le maquillage, les parfums et les soins capillaires. Les produits de la Société sont vendus dans environ 150 pays et territoires sous les marques suivantes: Estée Lauder, Aramis, Clinique, Prescriptives, Lab Series, Origins, Tommy Hilfiger, M·A·C, Kiton, La Mer, Bobbi Brown, Donna Karan New York, DKNY, Aveda, Jo Malone London, Bumble and bumble, Michael Kors, Darphin, Tom Ford, Smashbox, Ermenegildo Zegna, AERIN, RODIN olio lusso, Le Labo, Editions de Parfums Frédéric Malle, GLAMGLOW, KILIAN PARIS, BECCA, Too Faced et Dr. Jart+.

ELC-C

ELC-L

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Relations avec les investisseurs:
Rainey Mancini
(212) 284-3049

Relations avec les médias:
Jill Marvin
(212) 572-4438