A propos Startup365

Chaque jour nous vous présenterons une nouvelle Startup française ! Notre pays regorge de talents et d'entrepreneurs brillants ! Alors partons à la découverte des meilleures startup françaises ! Certaines d'entre elles sont dans une étape essentielle dans la vie d'une startup : la recherche de financement, notamment par le financement participatif (ou crowdfunding en anglais). Alors participez à cette grande aventure en leur faisant une petite donation ! Les startups françaises ont besoin de vous !

Le Growth Hacking, une nécessité pour les startups digitales

Dans un monde de plus en plus digital, la guerre du marketing online fait rage et les startups ne sont pas en reste dans cette lutte incesante pour la visilité online. Le growth hacking est ainsi devenu une nécessité pour de nombreuses startups, et beaucoup font appel à une Agence de Growth hacking pour se développer dans ce domaine si spécifique. 

Externaliser son Growth Hacking ou le faire in-house ? 

Si vous possédez parmis vos employés les compétences nécessaires, cela peut être envisageable. Néanmoins, pour de nombreuses startups, cela signifierait de devoir embaucher de nouveaux employés et cela induit donc un retard considérable dans sa mise en place et une prise de risque non négligeable (les nouveaux employés seront ils efficaces et rapidement en action ?). Ainsi, il est souvent préférable de se tourner vers des agences dont c’est le métier, tout en prennant soin de bien se renseigner sur l’agence choisie, et si possible de parler à d’anciens clients de cette agence. 

Quel budget doit-on y consacrer ? 

Comme souvent en marketing, le budget à y consacrer est important, et dépendra principalement des objectifs à atteindre. Et mieux vaut un budget important déployé sur une courte période pour maximiser son impact plutôt qu’un budget résiduel sur le long terme, qui très probablement restera aussi inutile qu’invisible. 

Les faux pas à éviter 

Il est essentiel de bien mesurer l’impact de ses campagnes, et pour cela de mettre un système qui permette un tracking complet des retombés en terme de visibilité, ventes directes et subscription aux différents réseaux sociaux, newsletter, etc. Une fois que cela est mis en place, n’hésitez pas à être créatif dans votre approche, vous démarquez reste probablement la meilleure manière d’être visibile rapidement et efficacement. 

Ainsi, si vous souhaitez donner un bon coup de boost à votre startup, n’hésitez pas à passer le pas et à vous lancer dans le grand monde du Growth Hacking online ! Votre sartup se transformera ainsi peut être la prochaine Licorne de la FrenchTech !

Comment réussir l’internationalisation de votre startup?

Internationaliser votre activité, c’est possible ! Pour y parvenir, vous devez réaliser une étude de marché approfondie, faire appel à une agence de traduction spécialisée en localisation, adapter votre référencement au marché local et recruter une équipe dans le pays ciblé.

Réaliser une étude de marché approfondie

Le succès de votre startup en France peut-il être reproduit à l’étranger ? L’internationalisation de votre activité présente des avantages. Vous augmentez  vos chances d’accroître votre chiffre d’affaires. En cas de baisse d’activité en France, ces résultats sont compensés, puisque votre startup est désormais implantée dans un ou plusieurs autres pays.

Néanmoins, si internationalisation et mondialisation font rêver beaucoup d’entrepreneurs, s’implanter à l’étranger coûte cher.

Commencez par réaliser une étude de marché : existe-t-il une demande significative pour votre produit ou votre service dans un ou plusieurs pays étrangers ? Déterminez quelle est votre clientèle cible. Proposez-vous des prix abordables pour cette clientèle ? Vérifiez les contraintes locales, notamment législatives, fiscales et douanières, qui ne doivent pas trop diminuer votre marge commerciale. Le contexte politique est également primordial. Etudiez également la concurrence. Enfin, votre produit ou votre service doit convenir à la culture et aux habitudes de consommation locales. Si vous vendez un appareil technologique qui nécessite des adaptateurs compliqués ou onéreux pour pouvoir fonctionner dans un pays étranger, vous risquez de voir vos potentiels clients se tourner vers une entreprise concurrente.

L’étude de marché se révèle concluante pour lancer votre activité dans un pays ? Vous pouvez alors commencer à élaborer votre business plan et une stratégie d’internationalisation.

Faites appel à une agence de traduction

Sollicitez une agence de traduction spécialisée en localisation, avec une orientation sur les marchés internationaux, comme Tomedes en France, Lionbridge aux Etats-unis ou bien RWS-SDL au Royaume-uni. Elle vous conseillera sur la nécessité de services linguistiques spécialisés dans votre domaine d’expertise, et entre autres de traduire l’intégralité de votre site Internet (et son application mobile) ou uniquement les pages les plus pertinentes pour votre marché cible et l’expérience utilisateur. En somme, les pages générant le plus de chiffre d’affaires. Vous économiserez ainsi du temps et de l’argent.

La traduction de sites web, tout comme la traduction d’applications mobiles, requièrent des traducteurs, mais aussi des experts techniques ou marketing, afin d’adapter parfaitement les contenus d’un site web ou les documents commerciaux d’une entreprise à un marché étranger : contenus techniques, emails automatisés, chatbots, documents commerciaux, application mobile, réseaux sociaux…

Une traduction réussie exige de faire appel à des fournisseurs de services linguistiques spécialisés dans votre domaine d’activité. Un bon moyen d’évaluer si l’agence de traduction possède l’expertise suffisante consiste à consulter sa liste de clients et de vérifier si, parmi eux, il en existe certains ayant une activité analogue à la vôtre.

Une agence de traduction saura adapter vos contenus à la culture locale : elle dispose de traducteurs natifs du pays où vous souhaitez vous implanter. Ils connaissent parfaitement la culture locale et sont capables d’adapter vos contenus en conséquence : explications techniques, idiomes ou expressions (comme des jeux de mots) qui ne heurteront pas l’audience locale. En clair, ils vous éviteront un échec marketing à cause d’une mauvaise traduction, événements malheureusement courants. Pour s’implanter en Chine, Coca-Cola avait par exemple initialement choisi le nom « Kekou Kela »…que l’on peut traduire en chinois par « jument fourrée à la cire »…

L’internationalisation des PME échoue parfois, car certains dirigeants considèrent qu’une simple traduction en anglais de leur site web ou application mobile suffit pour n’importe quel pays. A tort : une étude du CSA Research de 2020 révélait que 65% des clients en B2C préfèrent lire des contenus dans leur langue maternelle, sans quoi ils n’achèteront pas (« Can’t read won’t buy »).

Adapter votre référencement au marché local

A l’instar de la traduction de votre site et vos contenus commerciaux, la localisation sera primordiale pour votre référencement. Qu’il s’agisse de vos contenus existants ou futurs, vous devez optimiser votre référencement (SEO) et l’adapter au marché cible. Pour cela, faites appel à une agence de web marketing. Ou à une agence de traduction capable de localiser parfaitement votre site web ou votre application mobile. Ses services linguistiques veilleront par exemple à ce que l’URL de chaque page de votre site soit cohérente, afin d’obtenir un référencement performant et ne pas créer de confusion pour les moteurs de recherche comme Google entre les pages de votre site initial et celles traduites.

L’agence de traduction sélectionnera aussi les mots-clés en fonction du pays cible, afin d’améliorer l’indexation de vos mots-clés vis-à-vis des moteurs de recherche (technique du « netlinking » en anglais).  

Une agence de traduction spécialisée en SEO améliorera votre référencement, ce qui favorisera l’augmentation de votre trafic et vous apportera plus facilement de nouveaux clients.

Recruter une équipe locale

L’internationalisation des startups se heurte souvent à un problème de recrutement. Pourtant, vous devrez obligatoirement recruter une équipe locale compétente dans le pays que vous ciblez. Et en premier lieu un country manager possédant de l’expérience dans votre domaine d’activité et fin connaisseur du marché local. A l’inverse, l’internationalisation des entreprises qui décident de traiter à distance certaines activités provoque souvent des catastrophes : un service client qui ne parle pas bien une langue ou ne maîtrise pas les usages locaux sera néfaste pour l’image et les résultats commerciaux de l’entreprise.

Aussi, vous pouvez imiter des startups innovantes qui n’hésitent pas à lancer des campagnes de recrutement à grande échelle afin de soutenir leur croissance en France et à l’étranger.


When Should You Consider Adding a Language to Your Business

In this day and age most companies, big or small, offer a few alternative languages when communicating with customers. Either because they are international, or just because they’re looking for a way to level up their image. Because after all, once you’ve found your passion and successfully built an empire on it, it’s time to retire to the next best thing. But whether it’s your website, social media, or e-mails, choosing the right languages and hiring translators is a big ask for a startup. Here are some tips to help you know when you’re ready to take that leap.

Photo by Nareeta Martin on Unsplash

Financials

Looking at it from a solely materialistic perspective, adding a language to your repertoire will cost you some money. And if you’re not willing to spend on it, or if you don’t have the budget, the overall final product will look sloppy and lacking for those speaking the language.

So firstly, take a look at what you need to translate, and to what language. You can start by translating only your webshop, website, landing page, or frequently sent emails. These are all big projects that need a professional translator. And once a company has the budget for it, a translator can be hired full-time to take over social media, and other types of constant communication.

Choosing the Language

Another tale-tell sign that you need to take this step is if you live in an area where being bilingual is a given. For example, more than 25% of California speaks Spanish as their native language. This means that if you want to start a company in California, you will need to consider your Spanish-speaking clients and their needs because chances are, 10-20% of your clients will be native Spanish-speaker. It’s also important to know and adapt to the culture because that will dictate a different style of marketing you need to implement.

For people living in countries that speak solidly one language, this step can be put off until you start branching out. But whatever the motivation is, choosing the right language is crucial. For those who add a language because of a day-to-day language barrier, it is easier, because it’s clear what is missing.

For those adding a language to reach out to a wider audience, perhaps overseas clients have to choose the right demographic for their company and product to win back the money that goes into translation and possibly additional postal fees.

Branching out

Most companies looking to branch out usually have a budget to back up their plans. Branching out means a lot of things, but always ends up widening the horizon of the company. Either by reaching out to an entirely new audience, or adding a new headquarter in a different city, branching out is about the growth of a company.

And for a lot of people – especially those located in Europe – branching out means adding a new language to your arsenal. Taking into consideration the costs and headache of a new language, you have to choose wisely where you want to branch out. You need to consider the social aspects of the entire country, in fact, every speaker of the language. Not all Russian speakers live in Russia, and maybe after adding the language, you’ll be a hit among Russians living in Amsterdam.

The Most Obvious Answer

Sometimes the most obvious answer is the right one. A lot of companies after a few years decide to take it a step further, but they don’t exactly know how. Adding a new language to your image can be the best and most cheap decision when thinking about growing professionally. But if your language of choice isn’t that obvious, it can be overwhelming choosing the right one to add.

The smartest decision here is choosing from the few languages that are either in demand today or are soon to be widely known worldwide. These currently are English, Spanish, Chinese, Russian, Arabic, and German. Choosing either one is a solid win because you simply can’t go wrong by adding your company to the browsers of these native speakers worldwide.

While Google Translate mostly does the job, companies, and especially startups can’t afford to prioritize quantity over quality, because people today are craving for actual value when they reach out to someone. This is why even today translators are in such high demand because sometimes a robot just can’t do what a human can (thankfully).

So if you think you’re ready to add a new language to your arsenal, consider the value you give to your new customers and try to be as human as possible by hiring a professional, or a native-speaking student if your budget can’t allow it anything else.

Comment effectuer une recherche de subvention pour entreprise ?

Comment effectuer une recherche de subvention pour entreprise ?

Avec les difficultées économiques que subissent de nombreuses entreprises dûes à la pandémie du coronavirus, nombreuses sont les PME et TPE qui cherchent des aides pour pouvoir survivre. En effet, de nombreuses aides et subventions sont disponibles, mais malheureusement il est souvent compliqué d’y avoir accès sans l’aide d’experts du domaine.

De nombreuses opportunités de subventions pour les entreprises, quelques soient leurs tailles

Ainsi, s’associer à des cabinets d’experts vous permettra d’accéder à une grande variété de subvention pour entreprise en fonction de votre situation géographique et de votre secteur d’activité. Certaines aides seront « à fond perdus » d’autres seront des prêts sans garantis et à des taux très intéressants. Dans tous les cas, il sera important de bien exposer l’ensemble de votre activité et de vos partenaires à votre expert afin de pouvoir en tirer un maximum d’opportunités (certaines aides étant réservées par exemple à des consortiums d’entreprises au niveau européen).

Les spécificités des startups

Les startups techniques (pharma, ingénieurie, cleantech, etc.) sont les plus friandes de ce types d’aides, et leur fort taux d’innovation leur permet de se présenter à encore plus de subventions. Il est également possible de déduire de nombreuses dépenses si elles sont faites dans le cadre d’une innovation (le fameux R&D), avec par exemple la prise en charge du salaire de thésard ou encore une déduction fiscale à hauteur des sommes investis en recherche et dévellopement.

Ainsi, n’hésitez pas à vous entourer d’un cabinet expert qui saura vous guider dans ce labyrinthe d’aides publiques et de subventions, afin de pouvoir survivre à cette crise économique et continuer à vous développer tout en sécurité. Vue les sommes impliquées, le jeu en vaut réellement la chandelle, surtout que certains experts travaillent même “succès” (vous payer uniquement s’ils obtiennent des subventions pour votre entreprise).

How to Start a Career as a Home Tutor

Back in the day, home tuitions were not fully encouraged in society, but recently, with growing academic competition, it has gained significant importance. Presently, home tutoring is not only becoming necessary but is turning into a tremendous business endeavor. For people like underpaid or retired teachers, undergraduate students, etc., starting a home tutor career is an excellent and rewarding business option. It’s one of the most versatile businesses to start because it can be tailored according to your needs and comfort.

Here are some essential steps to help you determine the kickstarting possibilities of making home tutoring a career for you. 

Understand the business

The utmost requirement of a business is for you to know everything you can about it. Haste makes waste, so take your time and do extensive research about the business, meet people who are already in this business, seek out your competition, get to know the tutoring rates, find out what is required of you, and devise a plan accordingly.

Make a plan 

Before anything else, you need to apprehend your competence and understand the basic criteria of becoming a tutor. You’d need to consider the required aptitude for the specific subject/subjects you want to teach and contemplate your qualification and teaching abilities, along with the restraint and perseverance of a tutor, time and attendance management according to the student’s stance, whether you’d want to do it part-time or full time, your tutoring rate, etc. After you’ve laid down the facts, it’ll be easy for you to devise a plan that’ll help you determine your targeted students with the time and place for it to take place.

Identify your location

This brings us to the second step; determining how and where you want the tutoring to come about. Having a decent and feasible location is critical for your business to bloom. You’d have to establish whether you want it at the ease of your home, start it online, go to the student’s home, look for an academic institution, etc. 

Advertisement and awareness

Once you’ve figured that out, you’d need to advertise and spread the word of this business venture. Seek undeniable recognition by reaching out to schools, tutoring programs, send emails to the people you know, sign up on websites and tutoring platforms, etc. This is where Upskills Tutor Platform will come in handy. Upskills Tutor will help you find the targeted students in your locality or even remote areas (online via skype), giving you the best options and facilities to initiate your tutoring career. With the vast number of tutors and students on the website, legitimate agreements are made between the two parties for a perfectly reliable system. This step is crucial for you to find a profitable bulk of students required for a successful business.

Refine your business

All businesses need some time to prove completely beneficial for you. You need to tend to remain patient and trust the process as it advances. Learn from your mistakes and improve your business to make it flawless for it to stand out, thrive, and be the talk of the town. 

Bâches publicitaires : quelle utilité pour votre entreprise ?

Bâches publicitaires : quelle utilité pour votre entreprise ?

Vous avez peut-être déjà vu, lors d’événements en plein air, de grandes bâches sur lesquelles sont affichées des publicités pour des entreprises, des groupes de musique et d’autres annonceurs. L’efficacité est telle que de nombreuses entreprises utilisent la signalisation sur bâche pour leurs salons professionnels ou leurs boutiques afin d’obtenir l’attention dont elles ont besoin.

Qu’entend-ton par bâche publicitaire ?

Une bâche publicitaire est une grande feuille de matériau résistant à l’eau ou imperméable, fabriquée à partir de toile ou de plastique. Parfois, elle est faite de polyester enduit d’uréthane ou de polyuréthane. La bâche est souvent munie d’œillets ou de trous dans les coins et sur les côtés afin qu’elle puisse être correctement fixée. Pour la signalisation, une bache personnalisée sur mesure présente de nombreux avantages pour les entreprises qui souhaitent attirer l’attention, notamment lors de salons ou de grands événements où il peut être difficile de se distinguer. De nombreuses entreprises disposent de grandes bâches portant le nom et le logo de l’entreprise, qui sont utilisées lors de nombreux événements au cours de l’année. Elles existent en différentes tailles et couleurs et peuvent être utilisées lors de nombreux événements.

Quels sont les avantages de ce support publicitaire ?

Il existe plusieurs avantages à utiliser des bâches publicitaires pour une entreprise qui souhaite faire connaître son entreprise, ses produits ou ses services à un grand nombre de personnes. Le premier avantage est le coût relativement peu élevé. Les grandes bâches peuvent être utilisées pour porter des publicités qui coûtent moins cher que les panneaux publicitaires traditionnels. En effet, si le matériau est solide, il est également commun et peu coûteux, ce qui en fait le choix idéal pour une utilisation lors de nombreux événements différents. Le second avantage non négligeable est qu’une bâche publicitaire est généralement fabriquée en toile ou en plastique. La bâche est alors assez durable et capable de résister aux intempéries. Avec un minimum d’entretien, les bâches dureront de nombreuses années, surtout si elles sont utilisées à l’intérieur ou dans des endroits ombragés. Les rayons UV du soleil peuvent parfois dégrader la bâche avec le temps, mais seulement après une longue exposition. Enfin, un troisième avantage et pas des moindres, les bâches publicitaires sont faciles à transporter. Les bâches peuvent en effet être pliées et stockées dans un espace relativement réduit, ce qui les rend parfaites pour de nombreuses occasions différentes.

Où acheter des bâches publicitaires ?

Aujourd’hui, faire imprimer une bâche publicitaire est plus facile qu’autrefois. Vous pouvez vous rendre chez un imprimeur mais vous pouvez aussi passer par un site Internet dédié aux professionnels comme Prismaprint. Prismaprint est une marque de Prismaflex, l’un des leaders de l’affichage et l’impression XXL qui dispose d’ailleurs de 30 ans d’expérience. Le site Internet spécialisé dans l’impression grand format propose un large choix de bâches publicitaires à des prix abordables. Si vous manquez d’inspiration, vous retrouverez plusieurs bâches types pour divers événements sur le site. Commandez chez Prismaprint c’est aussi soutenir une entreprise française puisque toutes les impressions sont réalisées dans la région lyonnaise. — Vous l’aurez compris, l’impression sur bâche présente de nombreux atouts pour votre entreprise. Si vous organisez prochainement un salon professionnel, c’est un élément de communication dont vous ne pourrez vous passer.

Why Your Ecommerce Store Needs An App

Over the last few years, the e-Commerce industry is witnessing a staggering growth of mobile solutions development brought forward by customer needs. Online shoppers value the freedom of doing shopping on the go more than anything today. Hence, the majority of customers prefer mobile solutions to web versions, as they offer unprecedented ease of use, flexibility, and convenience. 

So if you aren’t still on the ball, chances are high that you’re missing a lion’s share of profit. But don’t worry, we’ll lay it all out for you and reveal everything you need to know about ecommerce apps.

Why Ecommerce App Is No Longer Optional

Statistics demonstrate that ecommerce mobile app development is a mandate in the modern business world. The number of mobile app users is growing exponentially each year, leaving web versions well behind. 

Also, as numbers show, more than 30% of users turn to retail applications weekly, while 8% of consumers use ecommerce apps on a daily basis. While the latter number might sound small-fry, it may make a difference if we’re talking about generating sales. Not impressed by mathematics? Let’s keep on with the more convincing reasons.

5 Reasons Your Ecommerce Store Needs To Go Mobile

  1. Raise brand awareness

The golden rule of sales says that your company should be where your customers are. If we have a glance at the stats again, the answer is simple: your target audience has migrated to smartphones.Therefore, you’re left with no other choice than to go mobile. That is if you want to build a relationship with your consumers, of course. The more downloads your application gets, the higher your chances are to win over a new loyal buyer. Chatbots can add a little automation twist to your solution and ease the strain on the business. 

Push notifications are another lifesaver that facilitates communication with customers and boosts open rates. An interesting fact: it even beats marketing and email newsletter in terms of performance.

  1. Sophisticated technologies for the win

Mobile applications also open up a whole wealth of opportunities otherwise unavailable offline. Thus, native app development accounts for better performance and grants access to advanced app-in functionality. This includes such tech comforts as GPS, camera, calendar, and others.

Some of the very well-proven benefits guaranteed by this functionality lie in superior client experience and customer service. Also, it allows you to make your marketing campaigns more targeted and suited to users’ needs.

  1. Smart way to collect consumer`s data

Fetching customer data is what sets your business up for success since you get a profound insight into your focal group. A mobile application assists in capturing, storing, and analyzing user`s data, so you can keep tabs on consumer preferences and buying behavior. Moreover, e-commerce applications enable you to offer specific items that may be interesting to the particular consumer. 

  1. Faster, easier, and more secure payments

Inbuilt secure payment options are by far the fastest and most convenient way to pay. Since all account details are safely stored in the application, users won’t have to fill out their billing information over and over again.

Mobile payments are catching fire since they have been simplifying the way we transact with businesses. Additionally, they typically process much faster than swipe payments or inserted credit cards, so transactions are managed more efficiently.

  1. Increase customer engagement and retention

The physical shopping experience is not rife with brand interaction, since there are practically no touchpoints between visits to the shop. A mobile app, on the contrary, allows for continuous communication and customer engagement. By sending notifications and leveraging app functionality, businesses can update their users about upcoming sales, special offers, or discounts.

And for the record, a holiday season in the USA is the peak time for mobile purchases.

  1. Build up social media presence

Your mobile eCommerce app can become an aggregator of all social media resources. This way, you can drive traffic to other company’s platforms and embrace the power of social media to the fullest. Also, users tend to ask their friends for recommendations, and social sharing might become an invaluable asset in making your business more appealing.

Creating A State-of-art Mobile Application for eCommerce

Now that the importance of migrating your store on mobile is evident, let’s go over to the actual process of app development. The eCommerce industry is a special one since it requires a winning balance between design and functionality. Therefore, you should invest a lot of resources into making your app’s facade smooth, convenient, and appealing. 

If we count the numbers, the cost to build a mobile eCommerce app is also largely impacted by the functional UX/UI design.

Here are some essential elements for you to remember:

  • Intuitive user interface and straightforward navigation. The user-facing design of m-commerce is of paramount importance for seamless customer experience. Online shoppers need to find their way around the application in a few clicks. Therefore, the shorter your way to checkout is, the better.
  • Quick and easy signup. Convenience and speed are the points that we keep hammering home. A lengthy, verbose registration process will have a toll on your customer retention. To avoid that, we recommend implementing a one-step social sign-up, where all information is automatically pulled from social media networks.
  • CTA buttons. Remember those over keen sales assistants? Indeed, some customers hate being approached, but how can you encourage them to make a purchase then? Applications for e-commerce eliminate that problem. By including a couple of call-to-action buttons, you can increase conversion while being subtle and unobtrusive. 
  • Instagram photo feed. Do not hesitate to take advantage of all the functionality of social media. While Instagram is a mecca of creativity and aesthetics, it’s also a viable platform for generating traffic and boosting sales. 
  • Thought-out user scenarios. A user scenario is a cornerstone for UX designer thinking. Therefore, to win over more hearts and minds, make sure to hire a team of UI/UX experts to succinctly and explicitly capture what users’ perfect experience looks like. They will help you create empathy and take action based on user needs.

Top Trends For m-Commerce in 2021:

  1. Video content

Video content will help you zhoosh up your product description. The logic behind this is simple: it takes less time and effort to watch a short video, than reading long-reads. Videos also ramp up customer satisfaction, since they offer a 360 product overview.

  1. Augmented reality

Immersive technologies are another game-changer for the retail industry and marketing campaigns, in general. Such innovations as virtual fitting rooms or magic mirrors let users put your customizable products in their space, so they make a purchase with confidence. AR is also a no-brainer for piercing a memorable and emotional communication into users’ minds. 

  1. 3D effects

3D ecommerce uses a combination of augmented reality and VR to build different experiences that address your buyers’ needs in new ways. It provides a wide choice of engaging interactions so that the users can browse and interact with products in different manners. Also, 3D effects have become especially popular during the pandemic, since they bridge the gap of not seeing an item in real life before making a purchase call.

Essential mobile app metrics for your eCommerce store

Whether you’re a math enthusiast, financial analyst, or an internal stakeholder, metrics are how we all observe the performance of our venture. Mobile applications are no exception. However, unlike the traditional sales processes, mobile app analytics uses unique metrics and KPIs to track performance. 

Here are the key metrics for the eCommerce app:

  1. Tracking installs

Mobile app install tracking is when you count the number of users who have downloaded your app. Then, you assess this number against the marketing efforts made. However, tracking this metric is quite challenging, since some app stores don’t disclose the data. 

  1. Bounce rate

This figure refers to the percentage of visitors who left the e-store without making a purchase. The constant growth of this coefficient can be a sign of ineffective promotion.

  1. Retention

Customer retention is your ability to retain the buyer for a certain period of time. It is the direct opposite of Churn Rate, which demonstrates the number of users who left your app for good. To grow your retention rate, you can use the tools mentioned earlier (push notifications, e-mails, etc). 

  1. ARPU

Average Revenue Per User is a metric that helps assess the value of a product from a customer’s perspective. It shows the profit one user brings to the store on average over a certain period of time.

  1. MCF report

Unlike standard reports, Multi-Channel Funnels (MCF) reports are a perfect place to get rigorous monitoring instead of superficial checks. It allows for more sophisticated analysis, thus diving into multi-channel sequence data for authenticated users. 

In simple words, if the user jumps from purchasing within the app to the desktop version, this API will track his journey. MCF reports show how the user interacts with different data sources across multiple sessions on the path to conversion, and allow you to analyze the contribution of different marketing channels.

 The Power Of M-Commerce

Times change, and if you don’t dance to the rhythm you’ll hang back. In the world of retail, hanging back usually equals going out of business. A mobile e-commerce application is certainly one of those must-haves that takes your business and profit to another level. As tech advancements gain momentum, the process of buying through the mobile app has reached unprecedented convenience, speed, and security. All these translate into bigger numbers for your company and enhanced UX for buyers.

How to Handle the Ups and Downs of Business Ownership

As a business owner, you’re in charge of most business operations, and you’re bound to come across ups and downs; however, you shouldn’t give up. In most instances, before you hire employees and get a business premise, you might have been the only employee in your firm. You’ll experience a lot of confusion and stress before you attain your end goal.

As a business owner, the best way to handle the ups and downs in the business world without giving up include:

1. Hire a Team That Believes in You

The success of your company is dependent on the team you’ve hired as a business owner. As your firm attracts more clients, there is a need to expand your team, and they should believe in you as their leader and your firm’s mission. The employees should be motivated and driven the same as the business owner.

If you’re a business owner who is currently running a startup, you should know that each team member carries a significant amount of weight. The professionalism, attitude, and productivity of the employees will set the overall tone in the firm. Ensure the employees are conversant with your expectations.

It is advisable to hire young individuals, preferably college graduates. Considering that such individuals are fresh out of college, they’re eager to learn, and they will strive to push your firm forward. If the college graduates are tech-savvy, it’s an added advantage. They should also understand the importance of being innovative. As you hire more employees, you should consider hiring college graduates.

2. You Should Be Realistic

When it comes to failure, you should know that we cannot succeed in all our endeavors. As a result, your confidence should not fade away. There are instances whereby you might ask yourself what you got yourself into as a business owner. When you feel you don’t have enough confidence, you should go ahead and shift your perspective. Instead of assuming that every challenge you come across will lead to your failure, you should try and come up with logical solutions to every problem you encounter. Such actions will make a huge difference. 

You should be confident in your capabilities; you can seek some assistance from your mentor. You’ll also be amazed that your friends and family are also readily available to assist you in every way possible. In times of need, your network should be in a position to help even if you own a lot of stock in one of the 52 week low stocks.

You should know starting a business is not as simple as it seems; otherwise, many people would be business owners by now. As you begin your entrepreneurial journey, you should look into the potential challenges you’ll face and develop a solution to minimize the risks. For some business owners, having a supportive team and a mentor can make a huge difference.

3. Look For a Mentor

A mentor is more of an asset. You may wonder why? Well, a mentor has been in the business world for a long time. As a result, they have come across specific challenges, and they have overcome each one of them.

Before you became a business owner, is there any successful entrepreneur whom you looked up to? In most cases, the answer is yes! For instance, many people look up to the likes of Warren Buffet. Who wouldn’t want to become among the richest men in the world?

Your mentor will share some important lessons with you and also offer subtle guidance. If you make a mistake, your mentor will guide you accordingly. If possible, they can share some solutions with you depending on the challenges you’re facing.

If you don’t have a mentor yet, you can peruse through LinkedIn. The platform has numerous professionals, and you can connect with them.

4. Implement Agile Learning

Agile learning entails trial and error. Instead of having only one business plan, you should develop different strategies that you will improve and re-invent with time. By doing so, you will ensure there is reduced risk. The metrics will be more accurate. The morale of the employees will also be boosted eventually.

The only issue that may come about is the fear of failure. As you try out different strategies, there are the ones that will exceed your expectations. The main focus is on finding a strategy that will work for you while not worrying about becoming a failure.

Faire grandir son business : les conseils de Djordje Novakovic

Faire grandir son business : les conseils de Djordje Novakovic

Fraichement sorti de son master en management des risques financiers à Londes, Djordje se lance dans l’entreprenariat. Il monte avec succès son fonds d’investissement et ne cesse de développer son activité.

Savoir comprendre et exploiter son environnement

Selon le jeune homme avoir un œil critique sur son environnement est la clé. Pour cela une seule solution : rester informé, s’intéresser aux nouvelles tendances et observer tous les jours les changements pour pouvoir saisir les opportunités. « J’ai vite compris qu’aujourd’hui le monde de la finance bouge très vite, si je veux rester à la page il faut absolument que je sois connecté tous les jours pour pouvoir agir en cas de changements. »

Faire prospérer son activité

Une fois le cap du lancement du projet lancé Djordje a dû se développer et trouver ses premiers clients. Il a su tirer profit de ses relations dans sa ville natale de Genève et a pu, au fil des années les fidéliser et travailler au quotidien avec eux. « Il est très important de faire appel à son réseau ! Ce sont ces personnes que vous avez peut-être rencontrées au lycée qui deviennent, 10 ans après vos clients. Sans mon réseau je n’en serais probablement pas là aujourd’hui »

Se fixer des objectifs toujours plus hauts

Afin de rester motivé et d’être capable de faire évoluer son entreprise, le jeune homme n’a pas hésité à prendre des risques. « Il ne faut pas avoir peur de se fixer des objectifs hauts. Toute la clé réside dans la planification des paliers mais surtout savoir se dépasser dans le but grandir. » Djordje a lui-même appliqué cette méthode. En effet, son premier objectif annuel a été réalisé plus vite qu’il ne l’avait prévu. C’est cette « niac » qui lui a donné l’envie de viser encore plus haut et de ne pas avoir peur de l’échec.

Garder les pieds sur terre

Il est facile de perdre facilement pied quand on commence à faire des centaines de milliers d’euros en seulement quelques mois. « Il faut savoir garder les pieds sur terre pour que tout ne s’arrête pas du jour au lendemain. Mon conseil est d’avoir sa famille et ses amis auprès de soi car ce sont eux le véritable pilier d’un entrepreneur. Il est aussi primordial de rester humble pour ne pas oublier d’où l’on vient. »

Réinvestir son profit

En quelques années grâce à son fonds d’investissement Djordje a pu générer du profit. Au lieu de dépenser le fruit de son travail dans des loisirs le jeune homme a choisi une vision sur le long terme. « J’ai fait le choix d’investir mon capital dans l’immobilier. C’est pour moi la décision la plus rentable car elle me permet de continuer à générer des revenus tout en étant propriétaire ». Grâce à ce choix, il a pu se construire un capital de plus d’un million d’euros en seulement 3 ans !

Aujourd’hui le jeune homme continu de faire grandir son fonds d’investissement. Son quotidien est rythmé par ses déplacements entre Londres, Miami et Genève et sa perpétuelle envie d’entreprendre dans de nouveaux projets.

L’assurance est-elle importante pour les petites entreprises ?

Il peut être difficile de savoir ce qui est nécessaire ou non au lancement d’une petite entreprise. Vous pouvez facilement dépensez beaucoup d’argent pour des choses dont vous n’avez pas besoin ou qui ne sont pas totalement pertinentes pour votre entreprise. L’une de ces choses, c’est l’assurance. Il existe de nombreuses offres qui semblent intéressantes, mais la moitié de ce qu’elles comportent ou de ce que vous allez payer ne vous est d’aucune utilité. 

Cependant, l’assurance n’est pas une question simple à négliger. Il est bon d’effectuer des recherches approfondies sur les polices, et il existe des plans très importants que vous devriez examiner si vous envisagez d’être propriétaire d’une petite entreprise. 

Quelle est réellement l’utilité de l’assurance pour une petite entreprise ? 

Tout d’abord, une bonne police d’assurance peut épargner à votre entreprise beaucoup d’argent et de tracas. Supposons, par exemple, que vous dirigez une petite entreprise à domicile et que l’ordinateur portable que vous utilisez pour travailler (et qui est couvert par l’assurance) soit éclaboussé de café dans un moment de maladresse. Dans ce cas, vous pouvez demander une indemnisation pour les dégâts matériels et obtenir réparation pour acheter un nouvel ordinateur portable ou au moins le faire réparer. 

Si vous êtes propriétaire d’un petit magasin qui dispose d’un bâtiment séparé où vous travaillez, vous pouvez demander une indemnisation pour tout dommage, tel que le vandalisme, les dommages provoqués par des catastrophes naturelles, telles que les inondations ou les incendies, ce qui peut réduire beaucoup de stress lorsqu’il s’agit de payer pour des dommages provoqués par quelque chose qui est hors de votre contrôle et qui peut potentiellement se produire à tout moment.

En outre, une assurance de protection des données peut protéger vos clients et vous apporter une crédibilité supplémentaire. L’assurance protection des données est un service qui permet de protéger les données de vos employés, de vos clients et de votre entreprise. Elle prévoit une indemnisation en cas de vol de données ou d’informations sensibles, ce qui peut réduire le stress si vous êtes confronté à une cyberattaque

La valeur de l’assurance commerciale

L’assurance commerciale peut également être cruciale. Il y en existe beaucoup parmi lesquelles vous pouvez choisir, pour répondre aux besoins spécifiques de votre entreprise, mais il peut être difficile de trouver la meilleure assurance commerciale prix.

Certaines peuvent être très chères et offrir beaucoup plus que ce dont vous avez besoin. Mais dans l’ensemble, l’assurance commerciale est généralement indispensable lorsque l’on est propriétaire d’une entreprise, quelle qu’elle soit, car elle peut vous sortir de quelques mauvais pas. Prenez le temps d’examiner attentivement les options qui s’offrent à vous et lisez les critiques des entreprises pour prendre une décision plus éclairée. Il peut être utile de noter tout ce que vous faites dans votre entreprise qui pourrait être menacé, pour vous aider à déterminer ce dont vous avez besoin.

En conclusion

Dans l’ensemble, choisir les bons plans d’assurance pour votre petite entreprise peut être compliqué et intimidant, mais cela peut aussi représenter une bonne économie pour l’entreprise et un bon plan de protection. Il peut vous aider à faire démarrer votre entreprise et constitue un excellent moyen de gagner la confiance des clients.

Cela évitera également à votre entreprise de devoir payer des frais d’assurance importants, alors que vous n’en avez peut-être pas besoin. L’assurance est essentielle à toute entreprise, qu’elle soit grande ou petite, et peut vous aider de bien des manières, en veillant à ce que votre entreprise ne sombre pas en raison de circonstances indépendantes de votre volonté.